Les 61 meilleures idées de business en ligne pour entreprendre en 2017

C’est la liste d’idées la plus complète que tu trouveras sur le Net francophone. Tu peux la télécharger sous format PDF en cliquant sur ce lien.

10 mois que je vis au rythme du Portugal.

A rencontrer ses habitants dans des villes et des quartiers très différents…

Dans diverses villes du Portugal

Et lors de nos interactions, j’ai toujours eu droit au même début de discussion :

« Tu es en vacances ? »

« Non, j’habite ici pour quelques mois. »

« Ah… Tu es prof de langue ? Tu bosses pour le call center du coin ? »

« Non, j’ai un business en ligne qui me permet de travailler tout en voyageant. »

A ce stade, oscillant entre étonnement et envie, la majorité des portugais me demandent :

« Ah bon ?! Tu peux gagner ta vie comme ça ? J’aimerais bien le faire moi aussi. »

Et me voilà partie pour leur expliquer comment internet est un eldorado fabuleux pour entreprendre…

Tout en conservant son taf de salarié au départ.

Une fois seulement je suis tombée sur un jeune qui m’a répondu :

« Je connais bien ! J’aide les entreprises de mon pays à développer leur communication sur internet. C’est encore peu répandu ici. »

Certes, le Portugal est loin d’être avant-gardiste question business en ligne.

Mais point de moqueries, car la France n’est pas beaucoup mieux lotie.

Ce ne sont pourtant pas les idées qui manquent.

Alors, saute sur l’occasion. N’attends pas de finir bon dernier pour exploiter ce filon.

En cette nouvelle année, quelles sont tes résolutions ?

  • Monter ton business en parallèle de ton travail ?
  • Devenir indépendant ?
  • Ne plus galérer pour payer tes factures ?
  • Vivre ta vie comme tu l’entends ?
  • Voyager tout le temps ?

Ok.

Alors, quelles que soient tes compétences, tu trouveras ton bonheur parmi ces 61 idées de business en ligne pour entreprendre en 2017.

Et pour faciliter tes recherches, j’ai classé ces idées par catégorie. Clique sur l’une d’entre elles pour y accéder directement :

Les rédacteurs
Les designers
Les photographes et vidéastes
Les techniciens et ingénieurs
Les coachs
Les professeurs
Les marketeurs
Les consultants
Les boutiques
Les intermédiaires
Les loueurs
Les gestionnaires
Divers

Bien que ces idées soient toutes axées autour du travail sur internet, certaines peuvent également se pratiquer hors ligne.

Et d’ici peu, je publierai un billet similaire sur les meilleures idées de business en local pour entreprendre en 2017.

Maintenant, avant de scroller…

Dans cet article, tu trouveras de nombreux exemples d’entrepreneurs en ligne déjà bien établis.

Mais sache que la plupart d’entre eux ont pris le temps de valider leur idée de business avant même de créer leur site internet.

Car construire un site ou un blog ne signifie pas lancer un « business rentable ».

Et ton objectif est de trouver ton idée profitable avant tout.

Cette liste t’y aidera grandement, car chaque idée répertoriée ici a déjà fait ses preuves.

Mais ce n’est pas suffisant !

Choisir un business dans une liste est une chose. Agir concrètement pour la rendre viable à ton niveau en est une autre.

Je te propose donc d’y travailler en profitant de mon cours gratuit.

Il te guidera afin de réaliser les actions importantes pour identifier et valider une idée capable de te faire gagner de l’argent.

Et sache qu’ici « cours gratuit » ne signifie pas « de mauvaise qualité ». D’autant plus que j’ai beaucoup hésité à le rendre payant.

Alors, clique sur le bouton orange ci-dessous pour t’inscrire, reçois la première leçon et juge par toi-même :

Si tu me connais bien, tu sais que je ne suis pas là pour te vendre du rêve.

Je souhaite simplement aider les gens comme toi à s’émanciper, car je suis persuadée que le monde serait bien meilleur s’il était rempli d’entrepreneurs créatifs.

Passer à l’action est la seule façon d’y parvenir. Et ce cours est là pour t’assister dans tes démarches en balisant ton chemin.

Une dernière chose :

Dans ce billet, tu trouveras également des liens pour te lancer directement et engranger tes premiers sous rapidement.

Cela te paraîtra sûrement peu au début.

Mais ces petites victoires remportées aujourd’hui te donneront la motivation nécessaire pour garantir ton succès futur.

Et cela commence toujours par quelques clics stratégiques.

Les rédacteurs


Une variété croissante d’entrepreneurs a besoin de contenu en ligne sous forme d’articles, d’histoires, de descriptions de produits et services, de rapports et j’en passe.

Si tu es bon avec les mots, tu pourras facilement faire partie de ceux qui créent ces contenus.

Les rédacteurs talentueux ont une myriade d’opportunités pour construire un business autour de leur service d’écriture.

Voici donc différents domaines à exploiter.

1. Ghost writer

Longtemps appelé « nègre littéraire » (appellation dont je ne suis pas fan) le ghost writer est l’auteur sous-traitant anonyme d’un texte signé par une autre personne.

Le métier de « prête plume » ne date pas d’hier. Le cas le plus connu est Auguste Maquet qui écrivit les Trois Mousquetaires et le Comte de Monte-Cristo pour Alexandre Dumas.

Bref, si tu as du talent pour faire des recherches et créer du contenu de qualité au nom des autres, tu trouveras toujours du boulot.

Cela peut être des articles de blogs, de magazines, des livres et bien plus encore.

Et plus ton niveau d’écrit est bon, plus tu trouveras de clients prêts à te payer le prix fort.

Tony et moi offrons cette prestation sur notre site de stratégie de contenu. Va faire un tour sur notre page de FAQ Chèvre Chaud pour t’en faire une idée.

Une partie des questions est dédiée au ghost writting.

2. Rédacteur d’ebooks

Attention ! Si tu souhaites publier ton propre livre numérique aujourd’hui, sache qu’il y a eu de bien meilleures années pour le faire…

A moins d’avoir une excellente idée te permettant de vendre ton bouquin à un très grand nombre de personnes.

Mais tu n’imagines pas le nombre d’auteurs indépendants qui m’ont dit :

« C’est un travail de longue haleine pour finalement très peu de ventes ».

Une alternative rentable est donc d’écrire les livres blancs des entreprises en ligne.

Ce sont les guides que tu trouves en téléchargement gratuit sur leurs sites en échange de ton adresse mail.

Ces livres leur servent à deux choses :

  • Prouver leur expertise dans leur domaine
  • Et récupérer de nouveaux prospects

Mais ces entreprises n’ont pas forcément le temps ni l’envie de les écrire et elles délèguent souvent ce travail à des indépendants.

Tu saisis l’opportunité ?

Nous en revenons alors au principe du ghost writting en plus spécifique.

Chris Dasilva et Fabienne de 300mots.fr l’ont bien compris en offrant leurs services de rédacteurs de livre blanc.

Ça te branche ?

Visite leur site et tu trouveras des idées pour argumenter auprès de tes clients cibles.

Et si tu n’as pas encore rédigé d’ebook, aide-toi de cet article :

Les 15 erreurs bêtes à éviter lors de la création de ton premier ebook.

3. Rédacteur de pages spécifiques de blogs et sites

En 2015 on recensait près de 200 000 sites marchands actifs sur le Web français. Et la tendance ne fait qu’augmenter.

A ton avis, combien de propriétaires de ces sites ont besoin de rédacteurs faute de temps ou simplement parce qu’ils ne savent pas écrire correctement ?

Beaucoup !

Et nombreux sont ceux qui embauchent.

Pour écrire quoi exactement ?

  • Des pages « A propos »
  • Des FAQ
  • Les pages spécifiques de leurs sites
  • Des articles de blog, etc.

Le taux horaire pour un débutant n’est généralement pas très élevé.

Mais patience ! Avec un peu d’expérience et un portfolio grandissant, tu pourras engranger plus d’argent que tu n’en gagnes avec ton job actuel.

Le principe : Choisis un thème que tu maîtrises.

Si tu t’y connais en « bien-être », démarche uniquement les sites concernés en montrant ton niveau d’écriture et ton expertise dans le domaine.

Tu débutes dans l’écriture web ? Commence par lire les 32 conseils excentriques pour être un meilleur rédacteur web.

4. Freelance relecture, correction, mise en forme

Aaah… orthographe, grammaire, syntaxe et ponctuation. Voilà des mots qui donnent de l’urticaire aux non-littéraires.

Et qui flinguent la crédibilité des auteurs et entreprises en ligne négligeant l’importance de leurs textes.

Fais un test : va sur un site bourré de fautes ou lis un bouquin blindé de phrases pompeuses et mal tournées…

Combien de temps vas-tu tenir ?

C’est pourquoi les plus avisés font appel à des correcteurs freelances.

Tu assures en français ? Tu maîtrises l’orthographe et la conjugaison ? Voilà un bon filon.

Anne-Catherine Guervel de Cyberentraide, lauréate de la dernière session de mon cours 1k1mois, a su saisir cette occasion en proposant deux prestations :

  • Relecture et correction de textes
  • Mise en forme et création d’ebooks

Elle offre même à ses clients la possibilité de publier leurs productions sur Amazon.

Quelques-uns de ses multiples talents qui lui permettent d’augmenter ses revenus en parallèle de son travail un peu plus chaque mois.

C’est un métier qui paye et tu seras également amené à traiter de nombreux sujets intéressants. Une belle manière de t’ouvrir l’esprit.

Et tant qu’il y aura des écrits sur le net, tu ne seras jamais à court de contrats.

5. Journaliste correspondant en ligne

Eh non ! Tu n’as pas besoin d’un diplôme de journaliste pour devenir reporter.

Si tu as la verve et que tu écris de bons articles de fond, rien ne t’empêche de vendre tes productions.

Certains sites d’informations payent pour ce genre de prestations.

Le principe est simple : plus ton article est lu, plus le site gagne d’argent avec les pubs rattachées à ton billet. Et ils te payent au pourcentage en fonction de leurs gains.

Alors, par exemple contacte Huffingtonpost et mets le paquet en écrivant :

  • Des articles qui sortent du lot
  • Et optimisés pour les moteurs de recherche

6. Créateur de scripts pour webinaires

Un webinaire est une conférence en ligne que tout le monde peut suivre quelle que soit sa situation géographique.

Par exemple, en juin dernier j’ai écrit un article sur mon blog pour annoncer mon webinaire :

Comment convertir tes compétences en business profitable [Webinaire].

Les entreprises utilisent cette technique marketing pour décupler leurs ventes. Une stratégie efficace qui prend beaucoup de galons ces dernières années.

Mais encore une fois, elles n’ont pas toujours le temps d’en rédiger le contenu.

Pour preuve, quand bien même l’écriture de l’article associé à mon webinaire ne m’a pris que quelques heures, j’ai mis une bonne semaine de plus à en rédiger son script !

Car un webinaire d’une heure peut comporter plus de 8000 mots.

C’est donc là que tu interviens :

  • Tu sais retenir l’attention d’un public avec tes écrits ?
  • Tu sais raconter des histoires ?
  • Tu sais offrir du contenu éducatif ?
  • Tu t’y connais en marketing ?

Alors, ce job est fait pour toi.

En te spécialisant dans ce type de rédaction pour les entreprises, tu peux gagner pas mal d’argent.

7. Rédacteur de revues de produits

Tu es féru :

  • De nouvelles technologies
  • Des smartphones à la mode
  • Des derniers jeux vidéo
  • De littérature
  • De produits santé/bio
  • Ou de tout autre produit spécifique

Ne cherche pas plus loin.

Trouve des blogs ou sites e-commerce dans la thématique que tu aimes et propose-leur de faire la revus des derniers produits sortis sur le marché contre rémunération.

Qu’est-ce qu’ils y gagnent ?

Un article tout neuf sur leur site avec le point de vue d’un expert (toi).

La possibilité de faire de l’affiliation : en publiant l’article et en le diffusant sur leurs réseaux, ils toucheront une commission chaque fois qu’un lecteur achètera le produit par leur lien.

Pour exemple voici une revue test de la caméra Olympus M.Zuiko Digital ED 12-100 mm f/4 IS PRO avec les liens d’affiliation Amazon, Fnac et Miss Numérique insérés dans l’article.

8. Rédacteur des nouvelles érotiques pour femmes

Cocasse, me diras-tu…

Car nous parlons souvent de « cul » comme si c’était exclusivement réservé aux hommes.

Faux ! Comme l’explique l’article Erotisme : le marché du plaisir ne connaît pas la crise, les femmes consomment une vaste quantité de produits érotiques.

« […] nous n’avons plus que 10 % de fréquentations masculines contre près de 40 % de femmes et 50 % de couple. La tendance s’inverse. La clientèle se rajeunit et se féminise. […] »

Et plus particulièrement avec la littérature érotique.

« Elle explose si l’on en croit le succès fulgurant et insolent de 50 nuances de Grey vendu à 125 millions d’exemplaires dans le monde, du jamais vu ! Près de 400 000 versions numériques ont également été vendues. »

L’invention des ebooks a favorisé cette explosion, avec un pourcentage de lectrices très élevé.

Il y a donc un réel marché.

Bien sûr il te faudra trouver ta niche. Les lectrices qui savent ce qu’elles veulent ne taperont pas « lecture érotique » dans Google ou Amazon, mais plutôt :

  • Livre érotique amour à 3
  • Littérature femmes lesbiennes
  • Livre érotique gros sexes noir
Haydée à Lisbonne assise sur une bite en béton

Trop gros pour moi…

Non, non ! Je n’invente pas. Ce sont bien les 3 requêtes le plus fréquentes dans les moteurs de recherche.

Alors soit spécifique. Et ne commence pas par écrire un gros pavé. Débute par de simples nouvelles, bien plus faciles à créer lorsque tu travailles déjà à plein temps.

Tu peux télécharger les 61 meilleures idées de business en ligne au format PDF en cliquant sur ce lien.

Les designers

9. Graphiste

Affiches, flyers, logos, cartes de visite, couvertures de livres, menus de restaurants, packagings produits… et la liste est encore longue.

Nous sommes cernés par le graphisme.

Si tu touches à des logiciels tels que Photoshop, Illustrator ou InDesign et que tu débordes de créativité, te voilà bien parti.

Tu débutes dans le métier ?

Rien ne t’empêche de commencer par quelques créations personnelles histoire de montrer ton travail à tes futurs clients.

Voici quelques exemples de graphiste en ligne :

Evidemment, étant déjà bien implantés ils disposent maintenant de leur site personnel.

Mais dans ton cas, chaque chose en son temps.

Concentre-toi d’abord sur la recherche de tes premiers clients. Et une fois que tu en auras quelques-uns, tu pourras prendre le temps de te créer ton portfolio en ligne.

10. Web Designer (et Webmaster)

Pense à ce chiffre : 4 millions de sites rien que sur la toile française ! Un nombre en constante augmentation chaque année.

Alors, si tu maîtrises l’art de concevoir des interfaces web architecturées et organisées pour une navigation optimale, le chômage sera toujours un concept inconnu pour toi.

Bien souvent combiné au graphisme, cette discipline génère une demande exponentielle.

C’est le cas Raphaël Witmann qui cumule la double compétence lui permettant d’intervenir sur les deux fronts.

Mais en ta qualité de débutant, commence petit. Par exemple, tu peux te concentrer sur les sites et les thèmes utilisant la technologie WordPress pour te lancer.

Beaucoup de petits business se contentent d’une présence basique pour se promouvoir sur le web. Car ils n’ont pas toujours des gros budgets.

Démarche ces entreprises modestes dans un premier temps. Propose-leur une création de site simple avec une prestation de maintenance sur le temps.

Ainsi, tu te fais la main sur le business avant d’aller plus loin et éventuellement monter un jour ta propre agence web comme Aurélien Debord.

11. Illustrateur

Le graphisme pur et le webdesign ne sont pas ta tasse de thé ?

Tu te sens plus en phase avec le dessin, tu t’éclates avec les tablettes graphiques et tu regorges d’idées créatives.

Alors, tu as toutes les cartes en main pour proposer tes services d’illustrateur.

D’autant plus que le DAO (dessin assisté par ordinateur) te permet d’être rapide tout en ayant une facilité d’échange et de correction avec ton interlocuteur.

Marcel Pixel en est le parfait exemple.

Un art qu’affectionne particulièrement Tony, mon partenaire, qui gère d’ailleurs tout le graphisme et les illustrations de nos 3 sites.

12. Créateur de cartes de vœux

Toujours dans la catégorie artiste, mais en plus spécifique…

Que tu sois designer, photographe ou dessinateur, tu peux gagner un complément de revenu grâce à ton style et tes idées originales.

A titre d’exemple, voici 5 sites que tu peux contacter pour vendre tes productions :

Et en tapant « Carte de vœux » sur Google, tu trouveras bien d’autres sites à démarcher.

Petit aparté après ces 12 premières idées

Lorsqu’ils tiennent leur idée, beaucoup de freelances s’inscrivent sur les plateformes de mise en relation employeurs/indépendants pour trouver des contrats.

Humaniance, Hopwork, Twago, Codeur, Fiverr, 404works, Withdesigners, Graphiste, Freelancer…

Ces interfaces pullulent sur le Net et tu seras tenté de t’y inscrire toi aussi.

Mais attention !

Ces plateformes comportent de gros inconvénients :

  • Tu devras les payer pour profiter de l’intégralité de leurs services et d’une bonne visibilité.
  • La concurrence y est telle que la plupart des freelances s’y vendent au rabais.
  • Ce sont des nids à clients chiants, moins enclins à te rémunérer correctement.

Et pour être honnête, elles regorgent tellement de freelances incompétents que même en tant que cliente je ne tiens plus à y remettre les pieds. Trop de mauvaises expériences…

Bref, c’est une pratique que je ne recommande pas particulièrement.

Voilà pourquoi je t’encourage à trouver et démarcher tes prospects en direct. Et mon cours gratuit t’enseigne précisément comment réaliser ces actions.

Tu sauras cibler les bonnes personnes et les contacter avec des mots justes grâce aux nombreux scripts que tu retrouveras dans les leçons.

Alors, apprends les bonnes stratégies, clique sur le bouton orange ci-dessous pour t’inscrire :

Pour ne jamais te vendre au rabais ni dépenser ton argent inutilement sur ces plateformes.

Les photographes et cinéastes

13. Fournisseur de banque d’images

Si tu as le chic pour prendre des photos avec un brin de technique et d’originalité, pourquoi ne pas vendre tes clichés sur les sites de banque d’images ?

Beaucoup d’entreprises et de blogueurs s’en servent régulièrement pour choper les illustrations nécessaires à leurs articles.

Voici le lien de Shutterstock pour t’inscrire en tant que vendeur.

Leur slogan « Gagne de l’argent en faisant ce que tu aimes » prend ici tout son sens.

Tu peux également monnayer tes productions sur iStockphoto.

Et ce sont loin d’être les seuls sites. Pour en trouver d’autres, tape simplement « banque d’images » dans Google.

Plus tu en trouveras, plus tu élargiras tes chances de vendre tes clichés, tes dessins ou tes illustrations.

Bien sûr, si tu es vraiment doué, tu créeras à terme ton propre site avec ton portfolio.

Mais pour le moment, contente-toi de cette solution simple pour gagner rapidement tes premiers euros en parallèle de ton travail.

14. Créateur de vidéos

Ce n’est plus un secret pour personne, la vidéo est incontournable aujourd’hui. Il suffit de faire défiler ton fil d’actus Facebook pour t’en rendre compte.

Et si tu as les compétences pour créer des vidéos de qualité, tu n’as plus à t’en faire. Car la demande ne fera qu’augmenter dans les années à venir.

Ton but n’est évidemment pas de devenir le nouveau Spielberg.

Contente-toi simplement de créer de petites vidéos dans les domaines de la vente, de l’éducation, de l’animation ou de l’instruction.

Le plus important étant de satisfaire les besoins exacts des prospects que tu souhaites démarcher.

Prends l’exemple des réalisations vidéo de cette entreprise. Leurs montages sont simples, leurs vidéos assez courtes et toujours créées sur mesure en fonction des demandes exactes de leurs clients.

Il ne reste plus qu’à t’entraîner. ;)

Les techniciens et ingénieurs


Quelle que soit ta spécialité en informatique, ton métier te donne très souvent la capacité de travailler en indépendant.

Tu n’y as encore jamais pensé sérieusement ?

Eh bien sache que si tu te sens coincé dans une boite et que tu as envie de bouger, tu fais partie des plus aptes à entreprendre sur internet en 2017.

Alors, pour t’y aider un peu, voici un tableau des tarifs journaliers des métiers de l’informatique en freelance sur lesquels tu pourras te caler.

15. Développeur d’applications mobiles

Tu disposes des compétences nécessaires pour créer des applications destinées aux tablettes et aux Smartphones ?

Dans ce cas, je ne t’apprends sûrement rien en te disant qu’elles envahissent le marché.

Alors, fonce !

Avec plus de 700 000 applications pour 50 000 millions de téléchargements, l’App Store et Google Play représentent un marché monstrueux.

De plus en plus d’entreprises souhaitent accroître leur présence mobile et leurs ventes avec leur propre application.

Et comme la plupart n’ont pas les compétences pour ce genre de développement, elles ne manqueront pas de confier cette tâche à un expert.

Une belle opportunité pour toi.

16. Spécialiste PowerPoint

Eh oui ! Même les entreprises utilisant PowerPoint ont besoin de spécialistes externes.

Prends mon exemple personnel :

Pour le moment, je fais mes présentations PowerPoint moi-même, que ce soit dans les vidéos de mon cours 1k1mois ou dans mes webinaires.

Mais dans un avenir proche, je compte bien déléguer ce boulot (comme la création de mes vidéos d’ailleurs).

Alors, pourquoi pas à une agence spécialisée comme cbi-multimédia.

A moins que tu sois assez calé dans le domaine et que tu saches me démarcher habilement.

17. Développeur web

Au même titre que les graphistes, les designers ou les webmarketeurs, les développeurs freelances prennent une place de plus en plus importante dans les entreprises françaises.

Et la part de prestataires employés en CDI diminue face au nombre croissant de demandes de travailleurs indépendants.

Alors, si tu possèdes de bonnes connaissances en langage informatique telles que le html, le C++, python, JavaScript, Ruby ou CSS tu auras toutes les chances de dégoter de nombreux contrats.

Ces pratiques allient créativité, connaissances techniques et demandent une mise à niveau quasi quotidienne, car ce sont des technologies qui évoluent à toute vitesse.

Plutôt positif pour ce genre d’activités qui, outre la création, permet également aux développeurs de proposer des travaux de maintenance.

Tu ne sais pas trop quels prix pratiquer ?

Voici une infographie sur le tarif des freelances web en fonction du langage de programmation que tu souhaites proposer.

18. Développeur de logiciels personnalisés

Aujourd’hui, les « softwares » font partie intégrante de la vie de n’importe quelle entreprise, qu’elle soit grande ou petite.

Nous en avons tous besoin pour gérer nos business.

Pour ma part, j’utilise :

  • Leadpages pour mes pages de capture
  • Drip pour la gestion de mes mails
  • Zippy Courses pour mon cours en ligne 1k1mois
  • Wave pour mes facturations
  • Ou encore Stripe pour mes moyens de paiement

Des logiciels qui conviennent aux entrepreneurs du monde entier.

Mais malgré toutes ces offres, beaucoup d’entreprises ne trouvent pas toujours chaussure à leur pied. Et elles ont souvent besoin de logiciels adaptés à leurs besoins spécifiques.

C’est là que tu interviens.

Adresse-toi à ces entreprises (ou administrations) pour concevoir et mettre en place leurs logiciels de comptabilité, de gestion des stocks, de traitement d’images ou de toute autre utilité.

19. Spécialiste site WordPress

Qui ne connaît pas WordPress aujourd’hui ?

Ce CMS est utilisé par la plupart des petits business souhaitant avoir une présence sur le web sans trop s’emmerder avec le code.

Sa « facilité » d’utilisation est telle qu’il représente un marché énorme (26 % des sites web dans le monde).

Mais les compétences nécessaires à sa maîtrise prennent du temps. Et beaucoup d’entrepreneurs ne peuvent simplement pas se permettre de passer des semaines (voire des mois) à mettre en place leur site et à gérer ses plugins.

D’autant plus s’ils sont novices et qu’ils n’y comprennent rien.

Tu peux donc créer et administrer les sites WordPress de ces petites entreprises.

Mais attention ! Car le domaine est ultra compétitif.

Alors, voici une petite astuce :

Choisis un domaine précis. Par exemple, spécialise-toi dans la création de sites e-commerce ou de sites pour les restaurants.

Plus tu seras spécifique dans le type de site que tu proposes, plus tes prospects se sentiront concernés et seront à même de te choisir comme prestataire.

Et si tu veux devenir un tueur sur WordPress, profite des excellents conseils d’Alex de WP Marmite. Une pointure du domaine qui n’hésite pas à beaucoup donner, toujours avec humour et pédagogie.

Ses articles, son livre pour apprendre à personnaliser son thème WordPress et sa formation WP Chef te donneront tout ce dont tu as besoin pour être au top.

Les coachs


Trouver une carrière qui te convient parfaitement n’est pas chose facile.

C’est pourquoi beaucoup de gens se tournent vers le coaching, une façon plutôt simple de rentrer dans le monde de l’entrepreneuriat.

Si tu te sens assez compétent dans un domaine pour pouvoir aider les autres et qu’il t’intéresse suffisamment, offre tes services de coaching en ligne.

Voici quelques exemples qui fonctionnent.

20. Coach de vie

Je te l’accorde, c’est un terme un peu bâtard qui englobe de nombreux domaines.

Pour faire simple, tu proposes un accompagnement individuel à tes clients lors de leur transition personnelle ou professionnelle.

Ainsi, tu les aides à prendre de meilleures décisions et à les traduire en actions concrètes pendant cette période de changement (ou de crise) qui leur parait insurmontable.

Les coachs de vie sont légion sur le net. Alors, n’oublie pas de te démarquer. Choisis un domaine particulier et adresse-toi uniquement aux personnes ayant un problème précis.

Par exemple, tu peux proposer :

  • Du coaching parental
  • Du coaching d’objectif
  • Du coaching changement de vie
  • Du coaching d’apparence ou d’image de marque
  • Du coaching d’accompagnement de deuil ou de fin de vie

Et si tu es capable de redonner confiance et bonheur grâce à tes qualités d’écoute attentive, d’assistance, de conseils, de motivation et de planification, tu tiens ton idée profitable.

21. Coach business

Une activité que j’ai pratiquée en freelance pendant quelques années.

Vivant à l’étranger, je coachais des personnes par Skype pour les aider à monter leur business.

Et je peux t’assurer qu’il y a une grosse demande dans le domaine !

Pas étonnant lorsque l’évolution du marché du travail sonne sans l’ombre d’un doute le glas du salariat.

Cette demande exponentielle m’a amené à créer mon cours en ligne 1k1mois.com sur 7 semaines.

Ainsi, j’ai pu ajouter vidéos, suivis par mail et visio-conférences à mon coaching initial pour le rendre plus efficace.

Si tu es passionné par le business et que tu penses être à la hauteur pour aider les gens à se lancer, il y a de la place pour toi dans le métier.

Alors, utilise ton expertise et suggère à tes clients un plan d’attaque pour qu’ils commencent leur business sereinement grâce à ton coaching personnalisé.

22. Coach pour les petites entreprises

Là où les coachs de vie s’adressent aux particuliers, les coachs d’entreprise s’adressent aux… ?

Mouais, facile pour le coup.

Ce qui l’est moins est de savoir te spécialiser dans un domaine spécifique (comme d’habitude).

Par exemple, Yannick Mériguet du blog du consultant coache exclusivement les cabinets de conseil et consultants indépendants pour développer leur business de façon lucrative en maximisant la valeur apportée à leurs clients.

Si tu disposes de bonnes connaissances du monde de l’entreprise et que tu peux aider les entrepreneurs à améliorer leurs business pour obtenir de meilleurs résultats, saute sur cette occasion.

23. Entraîneur personnel

Haydée en train de faire un jogging

En ces temps de malbouffe et de sédentarisme exacerbé, de plus en plus de gens ont besoin de retrouver la forme.

Alors, si tu as les moyens d’aider ces personnes à devenir plus saines, plus minces ou plus musclés, tu as tout à y gagner.

Une activité que tu peux faire autant en ligne qu’en local.

Bien sûr, si tu débutes, ne cherche pas à concurrencer les pointures du milieu.

Par exemple, tu ne feras sûrement pas le poids face à un monstre du coaching musculation tel que Rudy Coia.

Inspire-toi plutôt de JB Rives de fasting.fr qui aide les personnes en surpoids à maigrir grâce au jeûne intermittent.

Une méthode que je pratique régulièrement en plus de mes séances de running.

Tant que tu t’adresses à des personnes moins expertes que toi et que tu peux combler leur besoin efficacement, tu trouveras des clients.

24. Coach coloration naturelle des cheveux blancs

Voilà un exemple de coaching qui a le mérite d’être bien niché.

Carole, du site My Green Glam, aide les femmes de plus de 40 ans à se sentir bien dans leur peau en évitant tout type de produits chimiques vendus dans les magasins.

Etudiante appliquée de mon cours 1k1mois, elle a su le mettre à profit pour parfaire son évolution entrepreneuriale.

Aujourd’hui, elle propose un coaching personnalisé pour maîtriser la coloration naturelle des cheveux grâce à une méthode rapide, efficace et pas chère.

Expertise qu’elle compte également proposer dans un livre. Peut-être le premier d’une longue série axée autour de sa spécialité : « Être belle au naturelle après 40 ans. »

Son exemple prouve que plus tu es spécifique, plus tu as de chances de trouver de bonnes idées.

Et rien ne t’empêche de proposer plusieurs petits coachings simples dans un domaine que tu maîtrises particulièrement.

Les professeurs


Dans la même veine que le coaching, l’enseignement regorge d’idées de business à lancer sur différents supports.

25. Professeur de langue à distance

L’avantage des profs de langue en ligne est qu’ils peuvent enseigner leur art sans se cantonner au marché français.

Ainsi, tu peux commencer à vendre tes cours à distance en freelance :

  • En solo par Skype ou Google Hangout
  • Ou via les plateformes d’enseignement en ligne (même si tu sais maintenant ce que j’en pense…)

Si tu disposes d’un diplôme ou de preuves flagrantes que tu as vécus des années dans un pays pour attester de tes compétences, tu seras en mesure de trouver des clients prêts à te payer des cours conversationnels.

Tony en train de lire Le Chinois sans peine

Bien plus facile pour maîtriser l’accent… sans peine

Et qui sait, à force d’expérience, lorsque tu seras à plein temps, tu seras peut-être capable de créer tes propres cours en ligne ou ta méthode révolutionnaire comme le fait Cédric Beau avec l’enseignement du chinois.

26. Professeur d’informatique

Tu es plutôt un « touche-à-tout » de l’informatique ?

Tu n’imagines sûrement pas le nombre de personnes qui manquent de connaissance dans le domaine autour de toi.

Que ta spécialité soit le software, le code ou la sécurité, tu disposes de compétences idéales pour te lancer en parallèle de ton travail.

Pour démarrer, positionne-toi sur celle que tu maîtrises le plus. Et tu élargiras tes champs d’enseignement au fur et à mesure, en fonction des besoins que tu pourras constater.

Commence par démarcher ton entourage. Idéalement, tu devrais déjà y trouver quelques premiers clients.

27. Professeur de photographie

Non, il ne s’agit pas d’enseigner ici l’utilisation d’Instagram ou de Camera+ sur iPhone, mais bien de vrais appareils photo plus chiadés.

Les temps de pause, l’ouverture du diaphragme et les ISO n’ont pas de secret pour toi ? Tu sais faire la différence entre Reflex, Bridge, Hybride et Compact ?

Alors, tu dois savoir que maîtriser la photographie n’est pas inné.

D’autant plus lorsque tu vois tes potes faire des photos floues, trop sombres ou avec une partie du corps régulièrement coupée…

Utilise cette opportunité pour démarcher tes premiers clients. Argumente en leur disant qu’ils ne rougiront plus jamais en montrant leurs photos de vacances.

Et peut-être qu’un jour, une fois bien implanté, tu seras au niveau Stéphane qui cartonne avec son site Comment-photographier.

28. Préparateur d’examen

(Presque) tout le monde passe des diplômes. Mais combien sont doués pour préparer leurs examens correctement ?

Une excellente opportunité de business qui s’offre à toi si tu es capable de les aider dans une matière en particulier.

Mets-toi en contact avec ces personnes en fouinant sur le net. Il y a de nombreux forums dédiés aux examens.

Par exemple voici un forum dédié aux mathématiques. Une place de marché parfaite pour trouver des premiers clients.

Pour trouver celles qui correspondent à ta spécialité, tape simplement sur Google :

« Allinurl : forum+examen+[ton domaine] »

Inscris-toi sur les forums que tu dégottes et démarche les personnes ayant besoin d’aide.

29. Professeur de gestion d’album souvenir en ligne

Avec l’explosion des Smartphones, le nombre de photos prises dans le monde est astronomique.

Facebook représente à lui seul 71.425 milliards de photos mises en ligne par an ! (2 263 photos toutes les secondes).

Tu imagines le bordel…

Sauf qu’une fois partagée sur Facebook, ta photo ne t’appartient plus. Merci à la super confidentialité du Big Data.

Mais il y a des manières bien plus créatives (et sécurisées) de partager nos souvenirs sur internet.

C’est le principe même des albums de souvenir en ligne comme :

Et comme tout le monde n’a pas la fibre informatique pour prendre en main et gérer ces logiciels, pourquoi ne pas sauter sur l’occasion ?

Ainsi, tu enseignes quels sites choisir suivant les besoins, comment les utiliser, comment organiser ses photos en amonts et tirer partir du logiciel au maximum sous forme de petites leçons.

30. Professeur de musique en ligne

Pas de secret ici.

Alors, de quel instrument sais-tu jouer ? Saxo, batterie, ukulélé ?

Aujourd’hui, plus besoin de te déplacer pour suivre tes élèves en train de jouer. Skype ou Hangout feront parfaitement l’affaire.

Ainsi, tu pourras trouver des clients dans tout le pays.

Et c’est également une aubaine pour éviter de passer deux heures dans les transports pour une malheureuse heure de cours à domicile.

Comme d’habitude, je t’encourage à trouver tes clients par toi-même (sans passer par les sites plateformes).

Mais le filon étant moins exploité que dans les métiers de l’internet, tente ta chance histoire de voir si ça vaut le coup.

Voici par exemple carpediese où les professeurs s’inscrivent pour vendre leurs cours à distance.

Les marketeurs


Si tu as parcouru la partie techniciens / ingénieurs, tu as sûrement profité des liens que j’ai insérés vers les grilles de tarifs liées à ces activités.

En voici un autre très complet dans lequel tu retrouveras tous les salaires 2017 de la communication et du marketing en plus du digital et de l’IT en France.

31. Créateur de contenu marketing (copywriter)

Que ce soit pour mes propres business ou pour le compte de mes clients, je crée du contenu marketing depuis plusieurs années.

J’ai longtemps démarché mes prospects en direct avant de proposer ce service sur Chèvre Chaud.

Et forte de cette expérience, je peux t’assurer que Copywriter est un business très profitable.

Startups en croissance, entreprises bien établies ou influenceurs du Net, tous ont besoin de contenu marketing de qualité pour faire agir leurs lecteurs de manière spécifique et leur donner envie d’acheter.

Si tu penses avoir les compétences pour écrire :

  • Des pages de ventes
  • Des séquences de mails stratégiques
  • De pages de capture de mails
  • Des livres blancs
  • Des messages marketing efficaces
  • Ou des articles de blogs axés marketing

Et si tu sais rendre ces contenus assez attractifs pour transformer les lecteurs en clients alors, tu as toutes les chances de réussir dans cette activité.

32. Spécialiste pages de capture

Plus un site internet récupère d’abonnés, plus il a de clients.

D’où l’importance pour toutes les entreprises implantées sur le Web de disposer des pages de capture d’emails.

Ainsi, elles transforment leurs lecteurs en inscrits qui viennent augmenter leur liste de prospects.

Si tu sais :

  • Utiliser les mots justes pour rédiger ces pages
  • Manier les bons logiciels de design pour les créer
  • Et les référencer correctement

Tu peux devenir un spécialiste de la « conversion web » dédié à la récupération d’emails.

3 compétences combinées que tes clients n’hésiteront pas à te payer grassement.

Car même la plus petite page de capture te rapportera toujours quelques centaines d’euros.

33. Expert réseaux sociaux

Savais-tu que bon nombre d’entreprises embauchent des freelances pour gérer leur présence sur les réseaux sociaux ?

Une aubaine pour les accros à Facebook, Twitter, Instagram ou Pinterest qui peuvent être payés à passer du temps sur ces réseaux.

Et sans jamais se sentir coupables ! Le pied. :)

Ainsi, tu travailles à distance 2 heures par jour max pour gérer les médias sociaux d’une entreprise. Ou à mi-temps si tu cumules les prestataires.

C’est donc une activité très facile à pratiquer en parallèle de ton boulot.

Autre avantage : tu peux facilement dégotter des clients. Vérifie simplement leur présence sur les réseaux et détecte une mauvaise gestion de leurs médias :

  • Posts trop peu fréquents ou aux mauvaises heures
  • Accroches pourries ou inexistantes
  • Visuels mal choisis, etc

Puis contacte-les en expliquant exactement comment tu peux corriger tout cela pour eux.

Toutes les entreprises ont besoin de communiquer sur leur marque en ligne.

Mais concentre-toi sur celles qui abordent de sujets que tu maîtrises. Tu seras plus efficace et ce sera plus sympa pour toi.

34. Spécialiste des publicités Google

Tout est dans le titre…

Si tu as des compétences dans le domaine de la publicité payante sur Internet, voilà une bonne manière de te faire un revenu en parallèle de ton travail.

Alors, gère les campagnes Adwords des entreprises.

L’idée t’intéresse, mais tu débutes ?

Voici un lien récent utile pour en savoir plus : Le guide ultime de Google Adwords.

Un conseil important après ces 34 idées

L’une d’entre elles t’a peut-être beaucoup inspiré. Et tu te dis :

« Cette idée me branche à mort ! C’est décidé, je me lance. »

Vient alors le temps de te former si tu débutes dans le métier. Et tu commences à lire des tonnes d’articles gratuits en ligne pour t’y aider.

Certes cela peut être utile, mais attention…

Lorsque je me suis lancée dans le business en ligne, j’ai littéralement siphonné les ressources gratuites disponibles sur la toile.

Et j’ai fait toutes les erreurs possibles en suivant des conseils bidon qui ont considérablement freiné mon ascension.

Mon erreur principale ?

Ne pas avoir investi plus tôt dans des formations sérieuses. Car celles-ci sont bien souvent payantes.

Aujourd’hui, je te donne l’opportunité de profiter de l’une d’entre elles gratuitement avec mon cours pour trouver ton idée profitable.

Il te permettra de démarrer ton business sans faire les erreurs communes à tout débutant, même si tu tiens déjà ton idée.

Clique sur « obtenir le cours » pour t’y inscrire :

Cette ressource est le fruit de la collecte et du tri minutieux de toutes les stratégies que j’ai pu expérimenter ces dernières années.

Et c’est le point de départ de la méthode que j’enseigne dans mon cours 1k1mois pour gagner 1000 € par mois (et plus) en parallèle de ton travail.

Une formation payante cette fois-ci…

Bah oui, je veux bien aider gratuitement, mais il faut bien que je gagne ma vie moi aussi. ;)

D’autant plus que j’ai beaucoup investi pour la créer. Que ce soit en temps, en travail ou en formations onéreuses.

La qualité coûte cher, mais le retour sur investissement est inestimable. Et je regrette de ne pas avoir compris cela plus tôt.

Alors, n’hésite surtout pas à investir quelques deniers dans des formations adaptées à tes besoins.

Les consultants

35. Consultant Marketing

Beaucoup d’entreprises ont beau proposer des produits et services en béton, elles ne savent malheureusement pas se vendre.

C’est pourquoi elles embauchent des indépendants pour les conseiller dans leurs campagnes marketing.

Ces consultants les accompagnent dans leur stratégie globale pour :

  • Rédiger les bons contenus
  • Créer des campagnes emailing efficaces
  • Construire des pages de vente accrocheuses
  • Présenter les bénéfices qu’elles apportent à leur prospect pour qu’ils achètent, etc.

Si tu as des compétences solides en marketing et que tu te sens apte à aider ces entreprises à vendre leurs produits et services grâce à ces nombreux leviers, ce métier est fait pour toi.

36. Consultant référencement

La majorité du trafic d’un site internet vient de Google.

Et lorsque tu sais que Google change ses algorithmes des centaines de fois par an, si tu n’es pas spécialiste en la matière, il y a de quoi devenir dingue !

Chaque année des milliers de sites perdent une partie de leurs lecteurs parce qu’ils n’ont pas su s’adapter à ces changements.

Et qui dit perte de lecteurs dit perte de clients, donc de Chiffre d’Affaires.

Tu imagines à quel point les entreprises souhaitent tout sauf ça…

Voilà une belle opportunité si tu t’y connais en référencement.

Certains outils comme Semrush ou Similarweb te permettent de voir l’évolution des visites des sites de ces entreprises au fil des mois.

Analyse leurs chiffres et tu pourras démarcher celles qui auront le plus besoin de tes services.

37. Consultant en publicité Facebook

Une idée très similaire à celle de spécialiste des publicités Google.

La mise en place d’une campagne Facebook Ads bien réfléchie peut faire décoller une entreprise très rapidement.

Fais en sorte de te spécialiser dans cette discipline et tu pourras vendre tes services de consultant aussi longtemps que Facebook existera.

L’avantage de ce métier est que l’optimisation de ces campagnes demande un travail constant de maintenance.

Tu peux donc obtenir des contrats à long terme avec les entreprises pour lesquelles tu travailleras.

Pour ce faire, tu devras mettre à jour tes connaissances régulièrement, car comme Google, Facebook change en permanence ses règles et ses technologies.

Commence déjà par cet article assez récent qui te donnera un bon aperçu des tâches à accomplir :

Tout savoir sur l’optimisation des pubs Facebook en 15 points.

38. Consultant rencontres sur internet

Sais-tu qu’il y a près de 2 000 sites de rencontre sur la toile française aujourd’hui ?

Et pas moins d’un français sur cinq a déjà consulté ou utilisé l’un de ces sites. Sacré marché !

Tony aussi a eu son petit passage « Meetic »…

Tony Founs et Haydée Bouscasse pacsés

Mais plus besoin aujourd’hui.

Et il m’a avoué avoir été choqué par le niveau d’écrit déplorable de ses utilisateurs.

Tu me diras, avec des accroches telles que (et je n’invente rien) :

« Mademoiselle, vous avez des jambes superbes, à quelle heure elles ouvrent ? »

Ou…

« Bonjour, je cherche une femme avec qui je pourrais construire une histoire et partager ensemble les malheurs de la vie. »

Ou encore…

« Ton père c’est pas un terroriste ? Parce que t’es vraiment une bombe atomique. »

Forcément, ce n’est pas gagné.

Crois-le ou non, la plupart des gens qui fréquentent ces plateformes ne savent pas s’exprimer correctement pour trouver l’âme sœur.

Alors, si tu sais faire de belles descriptions et charmer avec tes écrits, pourquoi ne pas devenir le Cyrano de tous ces désespérés ?

39. Consultant en productivité

On dit souvent que « le temps c’est de l’argent. »

Vrai, car améliorer sa productivité c’est augmenter la valeur de son temps.

Mais gérer son temps signifie également avoir un meilleur contrôle sur sa vie.

Là réside la mission des experts en productivité : aider les gens occupés à rentabiliser leur temps aussi bien dans leur vie quotidienne qu’avec leur business.

Un résultat qu’ils obtiennent par le biais de deux leviers distincts :

  • La mise en place d’habitudes et d’actions efficaces
  • La prise en main d’outils améliorant la productivité

La gestion du temps n’a aucun secret pour toi ? Fais-en une activité.

Si tu maîtrises des logiciels comme Evernote, Asana ou LastPass, fais-en ta spécialité. Ce ne sont pas les outils qui manquent.

Mais commence par appliquer certains principes à toi-même en profitant de mes secrets pour éviter la procrastination.

Puis en devenant accro à la productivité pour atteindre tes objectifs.

40. Conseiller financier

Tu as une propension naturelle à gérer l’argent ?

Quelle chance ! Car tes champs d’application sont immenses. Alors, à toi de choisir ta spécialité :

Aide les particuliers à bien placer leur argent ou à économiser intelligemment.

Planification de retraite, choix des options d’assurance, sélection des banques adaptées… la liste est longue en fonction de tes connaissances.

Tu peux même devenir leur conseiller en bourse comme Cédric Froment sur son site e-devenirtrader.

Et si tu t’adresses aux entreprises ?

Aide-les à obtenir des rendements plus élevés avec leur argent et à faire croître leurs investissements sur le long terme.

41. Consultant CV / embauche

  • Tu sais rédiger des CV et des lettres de motivation de folie.
  • La préparation aux entretiens d’embauche est une formalité pour toi.

Qu’attends-tu pour aider les gens à décrocher des contrats de travail ?

Pour la petite histoire, lorsque j’étais encore employée, je changeais d’entreprises comme je changeais de chemises.

Et je pouvais me le permettre…

Mon CV cartonnait et j’étais tellement à l’aise lors des tête-à-tête avec les recruteurs que les entreprises me choisissaient très souvent.

Je n’étais pourtant pas plus qualifiée qu’un autre. Mon secret résidait simplement dans ma préparation.

Cela m’a donné l’idée de conseiller mes amis.

J’ai commencé par retravailler leur CV, puis je les aidais à préparer leurs entretiens.

Le deal : s’ils étaient embauchés, ils me payaient un resto.

Pour être honnête, ce n’était pas cher payé mais cela m’amusait. Je rendais service à un ami et je passais une bonne soirée en sa compagnie.

Cela a tellement bien marché que j’ai fini par en faire des dizaines.

Pourquoi ai-je arrêté ?

Parce que trop de radins ne m’ont jamais invitée au resto après avoir décroché leur poste… les salauds !

Bref, ton travail consiste à jeter un regard critique sur le CV de tes clients et à vanter leurs points forts et compétences de manière optimale.

N’oublie pas le design. Car comme tu le sais, la plupart des CV sont moches.

CV Professionnel en a fait sa spécialité.

En pratiquant cette activité en indépendant, tu peux aller plus loin en aidant tes clients à préparer leurs entretiens.

Note que tu n’as besoin que d’un ordinateur et de logiciels basiques pour te lancer.

Tente le coup avec un pote ou deux au départ. Et si tu vois qu’ils sont satisfaits, lance-toi.

Les boutiques

42. Vendeur Etsy ou A Little Market

Tu as du talent pour créer des produits faits maison ?

L’art, les collections vintages, les bijoux ou toutes autres créations personnalisées peuvent être vendus facilement grâce à Etsy ou A Little Market.

Etsy est la plus grande place de marché au monde pour les créateurs indépendants. A Little Market est quant à elle 100 % française.

Cette idée de business est parfaite si tu souhaites faire des sous avec ta passion, sans investissement démesuré et sans quitter ton job.

Voici 3 exemples de vente d’objets faits main propre à ce genre de boutiques :

Fabrication de vêtements

Internet crée des opportunités énormes pour les personnes qui savent dessiner et coudre des habits personnalisés.

Cela peut être pour des évènements spéciaux tels que des fêtes déguisées, des mariages ou la naissance d’un enfant.

Bref, si tu as un style bien à toi qui plaît et que tu as toujours souhaité créer tes fringues, tu sais maintenant comment rembourser ta machine à coudre.

Fabrication de savons et produits de beauté

Fabriquer ses propres savons et produits cosmétiques est moins difficile qu’il n’y parait. Tout est une question de temps et de patience.

Tape par exemple dans Google : « DIY + cosmétique ».

Tu seras surpris de voir le nombre de sites qui t’enseignent à fabriquer tes propres produits.

Beaucoup de gens donnent de la valeur aux produits faits maison. D’autant plus si tu y rajoutes une touche « bio » ou « sans produits chimiques ».

Alors, au boulot !

Fabrication de bijoux

Lorsque j’habitais en Argentine, je me suis fait un ami qui fabriquait ses propres bijoux.

Il partait chercher ses pierres dans la montagne pour en faire des bracelets, des pendentifs et des boucles d’oreille. Puis il allait les vendre sur les marchés de touristes.

Haydée Bouscasse avec amis argentins dans un festival près de Buenos Aires

A gauche, mon pote artisan. Même l’épée est faite maison

Mais il n’avait pas de connexion internet chez lui…

Toi oui, alors profite de cette occasion. Deviens artisan 2.0 en utilisant les boutiques en ligne pour vendre tes productions.

Et en bonus, voici un article qui t’apportera des éléments de comparaison entre ces différentes plateformes : Vendre ses créations et joindre l’utile à l’agréable.

43. Vendeur sur TeeSpring

TeeSpring s’est spécialisé dans la création de t-shirt personnalisés. Le lien t’amènera vers leur outil pour créer ton t-shirt en ligne.

Tu conçois ton t-shirt, tu fixes un prix, tu ajoutes un objectif et tu commences à vendre. Teespring fera tout le reste : de la production à l’envoi en passant par l’assistance clientèle.

Tu n’auras plus qu’à empocher les bénéfices (moins leur commission bien sûr).

Si tu sais dessiner ou créer des illustrations avec un logiciel, voilà une manière simple de commencer ton business sur le net en très peu de temps.

44. Vendeur sur Amazon (expédié par Amazon)

Eh non ! Amazon ne vend pas que des livres et des produits de grande distribution.

En utilisant le service d’expédition d’Amazon, tu profites d’un espace de stockage personnel pour tes produits ainsi que d’un service d’expédition.

Tu trouveras tous les tarifs et conditions sur le lien ci-dessus.

Dès que tu fais des ventes, Amazon récupère tes produits, les empaquète, et les achemine directement à tes clients.

Tu obtiendras plus de détails en lisant l’interview de Yannick Chastin sur le sujet.

Petit bémol : ce système ne te permet pas de créer une liste de clients réguliers à qui vendre sur le long terme. Cela t’oblige donc à toujours rechercher de nouvelles opportunités.

Voici une étude de cas intéressante qui explique bien le business model Amazon FBA.

Les intermédiaires

45. Commercial à la commission

Beaucoup de start-ups cherchent des commerciaux à mi-temps payés à la commission. Surtout lorsqu’elles débutent.

Un travail que tu peux facilement faire de chez toi.

Si tu es doué pour te connecter facilement avec les gens et que tu n’as pas peur de prendre le risque de te faire rembarrer (ça arrive), ce boulot de freelance pourrait bien te convenir.

Voici le top 200 des startups françaises de 2016 qui pourrait t’inspirer pour savoir à qui t’adresser.

Après tout, autant viser celles qui ont de l’argent et qui ont un produit qui a fait ses preuves.

Tu peux bien évidemment élargir ta recherche en tapant sur Google les « startups 2015 ou 2017 » avec le mot-clé d’un domaine d’activité qui t’intéresse.

Et si tu réussis à leur faire gagner de l’argent grâce à tes talents de commercial, ton avenir professionnel est assuré.

46. Distributeur de produits brevetés

Cela ne se fait pas du jour au lendemain, mais l’idée est la suivante :

  • Tu repères un produit distribué exclusivement à l’étranger.
  • Tu fais ta petite étude sur le marché français pour savoir s’il a des chances d’y être vendu.
  • Et tu brevètes le produit pour le vendre en France (en Suisse ou en Belgique).

Ainsi, tu en deviens le distributeur exclusif.

Bien entendu, tu devras faire un voyage dans le pays où se situe l’entreprise propriétaire du produit.

Et pose-toi les bonnes questions avant de te lancer :

  • A qui vais-je m’adresser pour trouver les bons produits ? Créé-toi une liste des fabricants d’un pays donné.
  • A qui vais-je vendre ? Repère à l’avance qui sera prêt à te les acheter.

Pour un fabricant, il n’est jamais facile de trouver un distributeur à l’étranger. Là réside ton avantage.

Si tu as minimisé correctement tes risques et que tu as choisi un domaine que tu maîtrises, tu as toutes les clés en main pour gagner énormément d’argent en tant que distributeur.

Alors, investis intelligemment.

47. Acheteur-revendeur sur Ebay

Internet t’offre un nombre incalculable d’opportunités pour acheter et revendre des produits afin d’engranger des revenus en parallèle de ton travail.

Et comme Amazon, eBay est une place de marché idéale pour vendre tout et n’importe quoi.

Lorsque nous avons revendu toutes nos affaires pour vivre en nomade numérique, nous avons beaucoup utilisé leboncoin.fr.

Haydée Bouscasse et Tony Founs avec toutes leurs possessions sur le dos

Aujourd’hui, tout ce que nous possédons tient sur notre dos (et notre torse)

Mais à l’époque, Tony avait tellement de matériel informatique que nous désespérions de tout refourguer.

C’était sans compter sur les petits malins qui achètent et revendent sur leur boutique Ebay.

L’un d’eux a répondu à notre annonce concernant une carte graphique. Tony lui a proposé tout son matos à un prix super attractif.

Notre bonhomme (gardien de nuit de profession) est reparti avec le stock complet pour le revendre le triple sur sa boutique Ebay.

Bien vu l’artiste !

Avec un peu d’expérience, tu repèreras rapidement les produits avec lesquels tu peux te faire de sacrées marges.

A toi de trouver le bon filon…

Cible les gens qui déménagent en urgence ou fais les brocantes. Et si tu as du flair, tu pourras revendre tes trouvailles jusqu’à 5 à 10 fois leur prix.

48. Sous-traitant en ligne

L’idée est simple. Recherche des clients pour n’importe quel travail créatif en freelance : rédaction, référencement, marketing, graphisme, développement, etc.

Puis délègue les contrats que tu récupères à un indépendant tout en restant l’interlocuteur privilégié du client…

En te faisant une marge bien sûr !

Si tu as déjà un pied dans l’entrepreneuriat, voilà une manière assez simple de gagner de l’argent en plus de tes travaux de freelance.

Tu pourras ainsi accepter plus de contrats et faire croître tes revenus rapidement.

Le tout est de trouver les bons partenaires.

49. Acheteur de sites internet existants

La plupart des sites ne valent pas le coup, mais certains d’entre eux peuvent largement te faire gagner de l’argent.

Tu peux donc acheter et revendre des sites web comme des actions.

Tu devras te baser sur leur trafic, leur revenu actuel, leur nom de domaine et d’autres facteurs pour en tirer le maximum.

Intéressé ?

Fais un tour sur les places de marchés suivantes pour en savoir plus :

Aucune idée ne te branche vraiment arrivé à 49 ?

Pas de panique !

Comme je te l’ai dit, cette liste n’est là que pour t’inspirer.

La seule manière efficace de trouver ton idée profitable est de commencer par combiner tes centres d’intérêt à tes points forts et tes compétences pour t’orienter vers tes domaines de prédilection.

Puis de détecter quels besoins et problèmes tu peux satisfaire dans ces domaines afin d’en tirer des idées business qui te correspondent vraiment.

Tu me diras sûrement :

Tu m’assommes avec tes mots théoriques là… Mais concrètement, je fais comment ?

Eh bien, suis simplement la méthode de mon cours étape par étape, à ton rythme. Et réalise chacune des actions dans l’ordre, l’une après l’autre.

Si tu es vraiment prêt à entreprendre en 2017, tu n’as qu’une seule chose à faire : cliquer sur le bouton orange ci-dessous.

Ton premier clic stratégique de 2017. Et le meilleur que tu puisses faire pour commencer à gagner de l’argent avant 2018.

Changer de vie commence par des actions simples. Le tout est de savoir lesquelles et ce cours te donnera les clés pour bien débuter.

Les loueurs

50. Hôte Airbnb

Tu as une chambre de trop chez toi ?

Non seulement Airbnb est une excellente manière de faire de l’argent en louant l’une de tes pièces, mais c’est une super opportunité pour rencontrer de nouvelles personnes.

Tu peux bien sûr louer un appartement entier.

Et si cet appartement se situe près d’une destination touristique ou d’un centre-ville, tu auras plus de chances de le louer une grande partie de l’année.

Je suis une énorme adepte d’Airbnb et je dépense une fortune sur ce post, car je voyage tout au long de l’année.

Rien qu’en 2016, j’ai loué 6 appartements pour 1 à 3 mois à chaque fois. Et je peux t’assurer que les loyers ne sont pas donnés…

Appartement loué sur Airbnb à Lisbonne

Le confort se monnaye cher sur Airbnb. Et nous sommes loin des prix de Paris pour 70 m²

Une aubaine pour toi.

51. Hôte Costockage

Tu disposes d’une cave ou un grenier à moitié vide ?

Loue cet espace inutilisé sur Costockage.

Encore un service que j’utilise toute l’année. Je loue le grenier d’une personne dans la banlieue parisienne pour y stocker le peu qu’il me reste de mes affaires non vendues.

Au départ, j’avais réservé son espace pour 6 mois. Et cela fait maintenant 3 ans que je suis sa cliente !

Cette personne a simplement posté son annonce sur Costockage. Et aujourd’hui, elle reçoit un virement automatique de ma part de 33 € / mois pour 3 m².

En passant par un loueur classique j’aurais payé 90 € /mois.

Et mon loueur rentabilise ses 3 m² en empochant presque 400 € à l’année sans rien foutre.

You happy, me happy. Good business my friend. :)

Elle est pas belle la vie ?

Cela peut paraitre peu vu ainsi, mais plus tu disposes d’un grand espace plus tu augmenteras tes rentrées d’argent.

Les gestionnaires

52. Conseiller en immobilier

Acheter un appartement ou une maison avec discernement n’est pas aisé.

C’est pourquoi la majorité des ménages se font aider d’un expert pour assurer leur investissement.

Tu as déjà un pied dans l’immobilier ?

Voici un dossier complet concernant l’activité d’agent immobilier indépendant qui te permettra de comprendre comment te lancer.

En bref, cela consiste à mettre en relation des acheteurs et des vendeurs, à négocier et à les accompagner dans le processus d’achat en leur apportant tous les services nécessaires à leur transaction immobilière (appartement, maison, terrain, commerce, etc.).

Point de détail non négligeable : la fibre commerciale n’est pas une option dans ce métier.

53. Comptable indépendant

Beaucoup de startups en croissance délèguent les tâches satellites de leur business à des indépendants.

Ressources humaines, administration et comptabilité sont les premiers postes qu’elles externalisent.

Un travail tout à fait adapté à qui souhaite se lancer en parallèle de son travail pour démarrer.

Car bien souvent, il ne s’agit que de quelques heures de travail par semaine pour gérer le flux de trésorerie de chaque client.

Lorsque l’on analyse les chiffres clés des entreprises en France :

« Sur les 3,4 millions d’entreprises existantes, 95% d’entre elles comptent moins de 10 salariés. »

La comptabilité de ces petites entreprises ne brille donc pas par sa complexité et sera largement à ta portée.

Et avec 19 millions d’entrepreneurs potentiels en France dans les années à venir, le marché ne fera que grossir.

A toi d’en profiter.

54. Spécialiste en fiscalité

Toutes les entreprises doivent s’assurer d’avoir bien déclaré leurs revenus. Et l’intervention d’un expert est souvent nécessaire lorsqu’il s’agit de :

  • Mettre les plus-values de leurs placements dans les bonnes cases
  • Bien saisir les subtilités des déductions et réductions d’impôts
  • Ou bien comprendre les impacts fiscaux d’un changement de situation

Le fiscaliste conseille également sur les stratégies d’investissement, les déclarations à remplir, les formulaires à déposer et les délais à respecter.

Un véritable casse-tête « à la française » que tu peux prendre en charge à la place des entrepreneurs…

Mais également à la place des particuliers que tu accompagneras dans leurs déclarations d’impôts sur le revenu, de solidarité sur la fortune et de revenus fonciers.

A toi de voir avec quelle cible tu te sens le plus à l’aise.

55. Chargé de service après-vente

Pas mal d’entreprises délèguent leur service après-vente à des indépendants travaillant directement de chez eux.

Le boulot est plutôt simple : répondre aux questions que les clients posent par mail ou via les réseaux sociaux.

Bien sûr, tu es généralement formé en amont pour être capable de répondre correctement aux diverses requêtes. Sachant que la plupart des réponses sont préparées à l’avance.

Puis, tu fais remonter les bugs techniques à l’équipe interne.

Tu pourras trouver ce genre d’offre en fouinant sur internet.

En voici un exemple parfait : Croq’kilos recrute un Chargé de service après-vente (Freelance).

Dans leur cas précis, tu modères également leurs réseaux sociaux. Ce qui n’est pas plus mal pour te stimuler un peu le cerveau.

Ce genre de boulot ne te demande souvent pas plus de 20 heures par semaine. Idéal si tu cherches un complément de revenu à côté de ton job régulier.

Divers

56. Traducteur

Si tu sais lire et écrire une autre langue parfaitement ? Enchaine les traductions.

Haydée Bouscasse dans un bar Irlandais à Portimao

Plutôt cool pour une franco-irlandaise

Un taf parfait si tu souhaites bosser à distance ou en parallèle de ton travail.

C’est ainsi que j’ai commencé mon premier job sérieux en freelance alors que je travaillais encore à plein temps.

Alors, si tu es comme moi et que tu maitrises en prime un vocabulaire plus spécifique, pense à proposer tes services de traduction spécialisés.

Exemple :

Tu t’y connais en droit ? Adresse-toi aux entreprises ayant besoin de traduire leurs documents juridiques.

Une démarche que tu peux appliquer à autant de domaines qu’il y a de langages particuliers (sciences, marketing, etc.).

Plus tu es spécialisé, plus tu peux prétendre à un tarif horaire élevé.

Tu comprendras ce que cela implique en lisant le témoignage de Dolores qui assure des traductions juridiques en espagnol.

57. Assistant virtuel

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises n’ont pas les moyens ou la charge de travail nécessaire pour embaucher une personne à plein temps sur un poste d’assistant.

Elles utilisent donc les services d’un assistant virtuel. Une pratique de plus en plus courante dans le milieu du travail.

Et avec le développement croissant d’entreprises et d’activités à domicile, la demande ne va faire qu’augmenter.

Si tu es quelqu’un d’organisé et d’autonome, propose tes services d’assistant virtuel aux entreprises pour :

  • Vérifier et répondre à leurs mails
  • Organiser leurs listes de tâches
  • Mettre à jour leur blog ou leurs réseaux sociaux
  • Gérer leur calendrier
  • Ou prendre en charge toutes autres tâches administratives avec le minimum d’interaction

D’autant plus que tu pourras t’approcher de personnes qui réussissent en tant qu’entrepreneurs et te construire un réseau professionnel.

58. Architecte de l’information

Un terme moins compliqué qu’il n’en a l’air puisqu’il consiste à gérer la partie « recherche » d’une entreprise.

Ton rôle est de trouver les ressources nécessaires à son bon fonctionnement et à sa stratégie éditoriale.

Il s’agit donc de noter, d’organiser et de stocker les données importantes.

Tu seras amené à travailler avec la section marketing pour fournir des sources de qualités aux créateurs de contenu et aux community managers de l’entreprise.

Tu feras de la veille sur son marché, et tu t’intéresseras à la concurrence ainsi qu’à l’e-réputation.

Dans les plus petites structures, le documentaliste ou architecte de l’information est amené à rédiger des revues de presse, des articles, des études ou des brèves pour le blog de l’entreprise.

Bref, si tu es bon en rédaction, que tu as un grand sens de l’organisation et que tu maîtrises les technologies de l’information, c’est un filon intéressant pour toi.

59. Analyste de données

Tu te sens à l’aise avec les chiffres ?

Beaucoup d’entreprises ont besoin de personnes maîtrisant l’analyse de données.

Pourquoi ?

Parce qu’elles sont submergées d’informations concernant leurs clients, produits, performances et j’en passe.

Traiter cet ensemble de données intelligemment et lui apporter un sens utile fait évoluer l’entreprise de manière stratégique pour qu’elle soit en phase avec les besoins de ses acheteurs.

L’idéal est de te lancer dans un secteur que tu connais.

Tu créeras des statistiques grâce à ta maîtrise des bases de données pour visualiser en un clin d’œil les éléments clés à exploiter.

En d’autres termes, tu aides ces entreprises à gagner plus de clients et donc plus d’argent.

60. Enquêteur rémunéré

L’idée ici est de te faire payer pour répondre à des enquêtes en ligne.

Pas toujours très stimulant intellectuellement, je te l’accorde.

Mais ce job n’en reste pas moins facile à faire de chez toi quelques heures par jour en parallèle de ton travail.

Profite de cette longue liste trouvée sur Enquêtes-rémunérées pour t’inscrire (gratuitement) à tous les sites les plus sérieux et commencer dès aujourd’hui.

61. Prêteur de voix

Entre les doublages de films, les pubs radio, les bandes-annonces télévisuelles et les services audiotels, les occasions de mettre à profit ta voix ne manquent pas.

Sache les saisir !

Si tu as la voix d’un Jean Rochefort ou d’une Monica Belucchi, c’est déjà un bon atout. Mais ce n’est pas suffisant…

Car tu devras savoir jouer la comédie comme un acteur en exprimant tout le panel d’émotions possibles à travers ta voix.

Voici un tuto très bien fait pour devenir doubleur de voix.

Sinon, spécialise-toi dans le domaine du Net et du multimédia qui offre de plus en plus de débouchés.

Jeux vidéo, CD-rom, internet, ou vidéos de formation connaissent un besoin croissant de professionnels de la voix.

Prends exemple sur Lucile Bourdet de French Lady Voice qui a su tirer parti de ce marché florissant en nichant sa voix intelligemment.

Te voilà arrivé au bout de cette liste. Si tu souhaites la conserver au format PDF, télécharge-la en cliquant sur ce lien.

Alors, prêt à entreprendre en 2017 ?

As-tu trouvé ton idée de business ?

En ai-je oublié que tu voudrais partager avec moi ?

Les commentaires sont faits pour cela. Alors, fais-en profiter la communauté.

Et partage cette liste avec tes proches. Ainsi vous aurez l’occasion d’en discuter ensemble pour vous motiver.

Haydée Bouscasse

 

,

32 Réponses à Les 61 meilleures idées de business en ligne pour entreprendre en 2017

  1. Olivier Rebiere 24 janvier 2017 à 11 h 03 min #

    Un article, que dis-je, une encyclopédie riche en idées utiles made in Haydée :-)
    Un concentré d’énergie, d’opportunités créatives !!

    C’est super, je partage !!

    Bien amicalement,

    Olivier.

    • Haydée Bouscasse 24 janvier 2017 à 16 h 24 min #

      Merci Olivier. :)

      Les plus motivés n’ont plus qu’à profiter de tes formations qui les aideront à mettre en pratique nombre des idées citées dans l’article avec succès.
      J’ai d’ailleurs remarqué le refonte récente de ton site. Du bon boulot !

  2. Vincent - Nomade Photo 24 janvier 2017 à 14 h 38 min #

    Incroyable article, très détaillé! Je me régale. J’aime bien les exemples aussi. Bravo!

    • Haydée Bouscasse 24 janvier 2017 à 16 h 37 min #

      J’en suis très heureuse Vincent.

      Je ne connaissais pas ton blog. Et en le parcourant, je m’aperçois que tu disposes d’excellentes compétences que tu as su mettre à profit pour développer certaines idées référencées ici.
      Des photos magnifiques, des montages vidéo de qualités, quelques revues de matériel bien menées… Bref, il y a matière à faire.

      J’espère que cela porte ses fruits.

  3. gérald 24 janvier 2017 à 17 h 39 min #

    Bonjour Haydée, et tout d’abord bonne année!

    plein de bonnes idées en effet! bon, on n’est pas tous fait pareil donc à chacun de faire son tri, mais merci en tout cas d’avoir rassembler et classer toutes ces idées de business en ligne.

    En route pour l’indépendance ;-]

    A+
    Gérald d’argentonic.com

    • Haydée Bouscasse 25 janvier 2017 à 16 h 29 min #

      De fait Gérald, il y en a pour tous les goûts et toutes les compétences. :)

      Dans ton cas, l’expérience que tu partage sur ton blog concernant l’épargne et l’investissement est une niche particulièrement profitable. Car elle témoigne d’un besoin profond de beaucoup de français.

      As-tu des retours encourageants pour l’avancement de ton business à ce niveau-là ?

  4. Nicolas ABC 24 janvier 2017 à 18 h 35 min #

    Salut Haydée

    Je ne connaissais pas ton blog et je viens de voir plusieurs visites depuiscelui-ci vers le mien, donc tout d’abord merci pour la mention.

    Ensuite, j’ai parcouru un peu l’article et il envoit du paquet!!! Je vais aller partager ça :)

    Bravo!!!

    • Haydée Bouscasse 25 janvier 2017 à 15 h 57 min #

      Avec plaisir Nicolas.

      Cela fait plusieurs mois que je suis tombée sur ton site et j’ai été impressionnée. Du coup, c’est sans complaisance que je te renvoie le compliment : tes articles envoient du lourd également ! Il n’y a qu’à visiter ta page d’accueil pour s’en rendre compte immédiatement.

      J’attendais juste la bonne occasion pour en faire profiter mes lecteurs… c’est chose faite. :)

  5. Anne-Catherine 24 janvier 2017 à 22 h 56 min #

    Hello,

    Merci pour la mention

    Un article super détaillé et plein de bonnes idées.

    Je suis allée un peu plus loin encore dans ma recherche d’indépendance… ça y est ! J’ai demandé mon temps partiel !

    Et avant la fin de l’année, je vais mettre en place une activité d’assistante virtuelle, je suis en train de me renseigner sur le sujet (je n’ai pas pu le dire à Tony j’en ai eu l’idée hier soir).

    Internet offre tellement de possibilités !

    J’aime bien 2017 moi pour l’instant

    Des bizh de Bretagne à tous les deux !

    • Haydée Bouscasse 25 janvier 2017 à 15 h 34 min #

      Super nouvelle Anne-Catherine ! Nous sommes vraiment heureux de voir que tout s’accélère pour toi dans le bon sens.

      Assistante virtuelle est une excellente idée vu les nombreuses compétences dont tu disposes. Ton petit côté « couteau suisse » va faire plaisir à plus d’un client.

      Cette activité va générer de plus en plus de demande dans les années à venir. Du coup, je sens que les trajets maison / boulot ne seront bientôt plus qu’un lointain souvenir pour toi. Et que tu vas profiter pleinement de tes matinées… tout en faisant un boulot que tu aimes davantage.

      2017 s’annonce bien, effectivement. :)
      Bises !

  6. konan 25 janvier 2017 à 0 h 37 min #

    merci Haydée cet article est plein de de bonnes idées. et en plus les idées sont bien détaillées.

    • Haydée Bouscasse 25 janvier 2017 à 16 h 00 min #

      Oui, les détails sont importants Konan. Une simple énumération n’aurait pas aidé les lecteurs à s’orienter correctement vers l’idée qui leur convient.
      En espérant que tu as trouvé la tienne.

  7. Laurent 27 janvier 2017 à 12 h 52 min #

    Hello Haydée,

    Merci pour le lien et félicitations pour ce post très très complet…. Y’a vraiment le choix pour se lancer sur le web !

    • Haydée Bouscasse 28 janvier 2017 à 23 h 28 min #

      Avec plaisir Laurent.

      L’article sur l’optimisation des pubs Facebook publié sur ton blog a le mérite d’être assez succinct tout en étant pratique.

      Pour aller plus loin, l’article de Rudy Viard : Comment Faire de la Publicité sur Facebook ? est excellent et fournit d’autres liens tout aussi intéressants.

  8. Théo Rossi 28 janvier 2017 à 11 h 05 min #

    Salut Haydée,

    WOW, c’est tellement complet. Je ne peux que partager l’article sur Twitter, ça aidera et donnera très certainement des idées à mon audience.

    A plus !

    • Haydée Bouscasse 28 janvier 2017 à 23 h 51 min #

      Merci pour le partage Théo. :)

      J’espère que ça avance bien de ton côté.

      Et bravo pour ton dernier article : Ma méthode en 4 étapes pour écrire facilement 1 article de blog de dingue toutes les semaines. que j’ai lu avec plaisir.
      Des techniques qui, conjuguées à un bon style d’écriture, maximisent la portée de l’article. Car même si l’on écrit avec son cœur ou ses tripes, autant optimiser le tout avoir des chances d’être lu davantage.

      Cela servira aux futurs rédacteurs freelances qui souhaitent se lancer dans cet art difficile.

  9. lucile 29 janvier 2017 à 2 h 23 min #

    Merci Haydée pour le lien.

    Ton article est génial, il y a plein de métier possible, je dirais presque que la seule limite est votre imagination. Le marché français n’est qu’à ses balbutiements alors pas de doute : foncez.

    J’ai découvert le métier de voix off un peu par hasard et ça a été pour moi une vraie révélation.
    Je précise que mon site est en anglais car je vise un publique anglophone.
    En tant que nomade digitale, je me suis achetée du matériel solide que je peux emmener en toute sécurité avec moi n’importe où..

    A l’heure au j’écris je suis en Thaïlande. Ce qui est fantastique c’est que je peux vraiment travailler de partout.
    La liberté absolue.

    Lucile de FrenchLadyVoice.

    • Haydée Bouscasse 30 janvier 2017 à 19 h 08 min #

      J’ai pu enrichir mon article grâce à ton site Lucile. :)

      Où es-tu en Thaïlande ?
      Tu y restes longtemps ?

  10. Aurélie HERNANZ 30 janvier 2017 à 7 h 07 min #

    Wahou ! Mais quel article ! Bravo et MERCI Haydée pour ce travail de fourmis très très riche.
    Je m’en vais le décortiquer un peu plus en profondeur :)

    Bises à tous les deux

    • Haydée Bouscasse 30 janvier 2017 à 19 h 09 min #

      Merci Aurélie pour ton retour !
      Tu as de quoi faire :)
      Bises de nous deux également.

  11. Vince 1 février 2017 à 20 h 24 min #

    Cela fait beaucoup de choses effectivement! Mais il manque artiste freelance ^^
    Ca marche bien dans la 3d par exemple

    • Haydée Bouscasse 2 février 2017 à 1 h 49 min #

      Effectivement, cela pourrait amener à des idées de business intéressantes Vince.

      Peux-tu en dire plus aux lecteurs concernant les idées potentiellement rentables auxquelles tu penses autour de la 3D ?

      J’ai bien tenté d’ajouter cette partie « artistes » dans mes catégories, mais au même titre que les « artisans du Web », c’est un domaine tellement vaste que j’ai préféré dispatcher les disciplines qui y sont associées (comme illustrateurs, écrivains, créateurs de bijoux, de vêtements, etc.) à différents endroits.

      En tout cas, c’est une remarque pertinente qui ne demande qu’à être creusée.

  12. Julien 15 février 2017 à 17 h 36 min #

    Très bon article que je viens de partager sur la page facebook de Pleindargent.fr (https://www.facebook.com/Pleindargentfr-267992230238416/?ref=bookmarks)

  13. Linda 24 février 2017 à 10 h 13 min #

    Génial juste l’article qu’il me fallait. Il est super clair, très bien détaillé avec beaucoup de recherche derrière.
    Merci pour cet article, je le met dans mes favoris, histoire de le relire encore :)

  14. Halden 26 février 2017 à 15 h 48 min #

    Bravo pour cet article très riche et détaillé. Deux remarques que je voudrais partager, inspirées du best-seller « la semaine de 4h » :
    1. On pourrait dissocier les activités « scalables » des autres. En clair, et sans néologisme, ce serait intéressant de mettre en relief les activités dont le revenu ne dépend pas du temps passé.
    2. Dans la même idée, certaines activités peuvent être à terme basculées en pilote automatique, par une chaîne logistique quasi intégralement sous traitée. Mais pas toutes !
    bonne continuation
    Halden

    • Haydée Bouscasse 1 mars 2017 à 18 h 14 min #

      Tes remarques sont intéressantes Halden.

      Je vois plus les activités « scalables » comme des activités évolutives sur le temps. Ce qui renvoie à ta deuxième suggestion de pouvoir automatiser les tâches qu’impliquent certaines d’entre elles. Voilà qui est tout à fait possible, effectivement. Comme la recherche de clients, la compta, une partie du démarchage, etc.

      Après, déléguer des tâches et automatiser (en partie) son business sont deux processus très différents. Du coup, tu me donnes des idées pour aborder ces notions avec de futurs articles. :)

      Pour mettre en relief les activités dont le revenu ne dépend pas du temps passé, c’est assez facile ici. La majorité des business présentés dans l’article sont basés sur le freelancing. Ce type d’activités implique par définition d’échanger son temps contre de l’argent par le biais de prestations. Du coup, seuls les loueurs et les boutiques pourraient rentrer dans la catégorie : « ne dépend pas du temps passé ».

  15. Quand partir Birmanie 28 février 2017 à 3 h 37 min #

    Cela fait beaucoup de choses effectivement! Mais il manque artiste freelance, à l’expérience

    • Haydée Bouscasse 1 mars 2017 à 18 h 27 min #

      J’aurais pu effectivement ajouter artiste freelance. Merci pour cette remarque.

      J’effleure le sujet avec les vendeur « Etsy » et « A Little Market » ou encore les photographes. Mais après, le domaine est tellement vaste qu’il m’aurait été difficile de parler des artistes de manière spécifique comme je l’ai fait avec les autres business présentés dans l’article.

      Pensais-tu à des exemples en particulier ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. ▷ Applications mobiles, calendrier social media 2017, Twitter, monétisation d'un blog, webinar... [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm - 29 janvier 2017

    […] Les 61 meilleures idées de business en ligne pour entreprendre en 2017 ; […]

  2. ▷ Choisir une idée de business ? Evite ces 10 erreurs - le cas "War Dogs" | Webmarketing & co'm - 7 février 2017

    […] Les 61 meilleures idées de business en ligne pour entreprendre en 2017 […]

Laisser un commentaire