Réussir son projet de business commence par une simple action

Haaaa ! Juillet – Août…

Pour certains ce sont les vacances.

Pour moi, c’est une nouvelle vie qui commence au Mexique.

Tandis que d’autres en profitent sûrement pour envisager de lancer leur business.

Le point commun à tout cela ?

Un projet !

Qui demande un plan d’action à mettre en œuvre (et à tenir) pour avoir des chances de succès.

Réussir son projet de vacances est plutôt simple :

  • Une destination exotique
  • Un logement pas trop cher
  • Quelques activités culturelles
  • Une plage à proximité

Succès garanti. :)

Réussir mon projet d’expatriation en nomade numérique est une autre histoire :

  • Identifier où et quand il fait bon vivre
  • Prévoir mes déplacements sur une année complète (visa run inclus)
  • Trouver des apparts tout équipés (lit douillet, WiFi rapide, cuisine décente)
  • Réserver des mois à l’avance
  • Dénicher les bonnes adresses et moyens de transport une fois arrivés
  • Chopper le rythme adéquat entre boulot et découverte…

Ça fait un paquet de paramètres à gérer.

Surtout à raison d’un trimestre par ville. Car tu peux multiplier les démarches par 4 sur l’année… et les imprévus qui ne manqueront pas de tomber.

Succès à long terme à vérifier.

Haydée Bouscasse au Mexique - Mérida

Pour l’instant, pas d’erreur.

Mérida nous convient plutôt bien pour profiter du Mexique tout en assurant nos business.

Reste à résister à la Junk Food omniprésente pour ne pas devenir gros comme 70 % des Mexicains. (Oui, oui, pourcentage véridique.)

Bref…

Et qu’en est-il pour le projet de l’entrepreneur en herbe ?

L’erreur fatale à la réussite d’un projet de business

Cette fois, les paramètres sont bien plus nombreux.

Tellement nombreux qu’ils perdent les nouveaux entrepreneurs et leur font faire une erreur qui ruine leurs chances de succès avant même de commencer !

Résumons leur approche pour se lancer…

ÉTAPE 1 – Ils se disent :

« Quelles sont les idées de business du moment qui déchirent ? »

ÉTAPE 2 – Ils font des recherches dans Google, puis commencent à écumer les articles de blog et sites d’entrepreneur.

Recherche meilleures idées de business dans Firefox

ÉTAPE 3 – YES ! Ils découvrent LE BUSINESS en vogue à potentiel de gain élevé (vente sur Amazon FBA, drop shipping, MLM, création d’un cours en ligne, etc.)

ÉTAPE 4 – Ils commencent à faire leurs calculs pour savoir en combien de temps ce business pourrait décoller.

« En obtenant 1000 clicks par jour sur Facebook… et en convertissant régulièrement 5% de ce trafic, j’atteindrai 10 000 clients en 6 mois… Héhé ! Gare à tes fesses Zuckerberg ! »

ÉTAPE 5 – Galvanisés par cette idée, ils achètent le bouquin ou le cours « miracle » en rapport avec leur idée et leur promettant de devenir riche dans l’année.

Tu les connais sûrement ceux-là. Tout est dans le titre :

Argent Rapide - Comment devenir riche en un temps record

ÉTAPE 6 – Ils commencent à consommer le produit et… ô stupeur, ils réalisent qu’il y a quand même un sacré taf à fournir pour faire décoller leur affaire.

« QUOI ?! Je dois faire tout ça ? »

Tout à coup, l’idée du business model qu’ils se faisaient passe de ça…

Le système pour gagner de l'argent rapidement en une étape

À ça :

  • Construire des produits
  • Créer des ebooks et des livres papier
  • Créer des vidéos et des audio
  • Créer un logicielTony Founs appeuré devant la montagne de travail
  • Faire du développement
  • Écrire des articles
  • Créer des pages de contenu pour le référencement
  • Créer des graphiques
  • Créer des listes de prospects à gérer
  • Segmenter
  • Prévoir un budget conséquent
  • Gérer et payer des affiliés
  • Faire sa comptabilité
  • Approvisionner ses fournisseurs
  • Payer des taxes
  • Faire la maintenance de son site
  • Faire du link building
  • Obtenir des abonnés à son blog
  • Apparaître dans des publications
  • Créer des pages de vente
  • Créer des formulaires de commandes
  • Mettre en place des pop-up
  • Créer des pages de captures
  • Créer des séquences d’emails
  • Faire du CPC (Coût par Clic)
  • Investir dans les Facebook Ads
  • Gérer son marketing direct
  • Communiquer avec ses prospects

AAAAAAAAAAAHHH !!!Haydee Bouscasse appeurée devant la montagne de travail

ÉTAPE 7 – Submergés par l’ampleur de la tâche, ils abandonnent… jusqu’au prochain BUSINESS MODEL SEXY qui les attirera à nouveau telles des moustiques sur une veine bien apprêtée.

Bref…

On efface tout et on recommence !

Les pièges de cette approche entrepreneuriale impulsive

Il y a un paquet de conneries à éviter dans le procédé ci-dessus.

Alors, laisse-moi commencer par les plus évidentes :

  1. Commencer un business qui ne prend pas en compte ses centres d’intérêt et compétences actuelles.
  2. Traquer la « super nouvelle idée de business » sans se concentrer sur la résolution du problème réel de certaines personnes.
  3. Être attiré par des systèmes promettant de rendre riche rapidement et sans effort.

Et la plus grosse erreur de toutes :

Ne pas passer à l’action ! Ne rien mettre en œuvre concrètement.

90 % des gens merdent complètement à ce niveau-là.

Ils ne font rien de l’information qu’ils consomment.

Quand bien même ils ont payé pour l’avoir.

Ils sont follement attirés par l’idée de business qui brille et les gains potentiels qu’elle peut générer…

Mais ne commencent jamais !

Et même s’ils se bougent le cul, ils devront éviter d’autres erreurs mortelles au démarrage de leur business.

Alors…

Comment éviter tous ces pièges ?

Commence par suivre mon cours gratuit pour trouver ton idée profitable.

Grâce à lui :

  1. Tu réaliseras un bilan de compétences à faire pâlir de jalousie Pôle Emploi.
  2. Tu sauras parfaitement identifier n’importe quel problème ou besoin réel.
  3. Et tu mettras en œuvre un plan basé sur les actions essentielles à ta réussite. Ni plus ni moins.

Tu éviteras donc de te submerger avec des tonnes de tâches chronophages et superflues.

Clique sur le bouton orange pour recevoir tes leçons :

Cours gratuit trouve ton idée de business profitable - travelplugin.com

Une fois ton idée payante découverte, commence par la vente de tes services en freelance.

Et sans quitter ton job pour le moment.

Pourquoi d’abord en indépendant ?

Parce que tu débutes, pardi !

Et tu ne tiens pas à te lancer dans la création d’un business tellement compliqué à gérer qu’il te découragera d’entrée.

Surtout s’il te demande de gros investissements en temps et en argent sans garantie de résultats à l’arrivée…

Pas encore convaincu ?

Alors, voici 9 arguments imparables qui prouvent que commencer ton business freelance en parallèle de ton travail est la meilleure stratégie à employer.

Tu comptes réussir ton projet de business, oui ou non ?

En clair, ne sois pas trop gourmand au début.

Commence petit et développe au fur et à mesure.

Et ne confonds pas le succès de ton entreprise avec celui d’une boîte du CAC40.

Car…

Que signifie réellement réussir son projet de business ?

La plupart des entrepreneurs en herbe pensent devoir lancer un business à la sauce Facebook, Amazon ou Airbnb dès le début.

Pourquoi ?

Parce qu’on leur met dans le crâne que leur business doit pouvoir générer 1 million (voire 10) au bout de 1 à 2 ans d’existence.

La vérité ?

La plupart de ces nouveaux entrepreneurs ont une définition biaisée de la réussite entrepreneuriale.

Probablement parce qu’ils n’ont jamais été confrontés à la réalité des chiffres… et du terrain.

Alors, que veut vraiment dire réussir ?

Démonstration.

Que ferais-tu avec 14k€ net par an en extra ?

Imagine…

Tu as réalisé avec succès toutes les étapes pour lancer ton business en parallèle de ton travail.

Et tu gagnes aujourd’hui un complément de revenu de 18 000 € par an.

À quoi pourrait bien ressembler ton business si tu décomposais cette somme ?

Cela donnerait 1 500 € par mois.

Ce qui représente :

  • 3 clients qui te payent 500 € par mois pour du coaching
  • Ou une prestation par semaine à 375 € dans ton domaine de compétences.

Retranche 345 € par mois de taxes en micro entrepreneur et te voilà avec 1 155 € mensuels en extra.

Près de 14 000 € net par an, sans pour autant quitter ton boulot.

Maintenant…

Que ferais-tu avec ces 1 155 € supplémentaires par mois ?

  • Tu pourrais payer tes factures tout en préservant ton revenu principal.
  • Tu pourrais t’acheter le nouvel iPhone à peine sorti plutôt que d’attendre 2 ans.
  • Tu pourrais mettre tout cet argent de côté pour financer les études de tes enfants.
  • Tu pourrais t’offrir des sorties dignes de ce nom et des restaurants aux p’tits oignons.
  • Tu pourrais payer le trajet à tes parents pour qu’ils viennent te voir et profiter de moments magiques avec eux.

Difficile à envisager ?

Alors, prends exemple sur Anne-Catherine, lauréate de notre cours premium 1k1mois.

Décidée à passer de salariée à indépendante progressivement, elle profite aujourd’hui de son revenu complémentaire pour financer l’achat et les travaux de son nouvel appartement.

Ce n’est pas assez sexy pour toi ?

Alors, pourquoi ne pas essayer ça :

L’hôtel Parrot Cay Como dans les Caraïbes.

L’hôtel Parrot Cay Como dans les Caraïbes.

Réputé pour être l’un des hôtels les plus luxueux du monde, cette merveille de sable fin regorge de villas somptueuses alignées face à l’océan.

Aurores et crépuscules s’équivalent dans leur divine teinte orangée. Et les plages privées sont d’une indescriptible beauté.

En découvrant ce petit coin de paradis au hasard d’une lecture, je me suis demandé :

« Mais combien peut coûter un séjour dans un tel endroit ? »

Et j’ai été très étonnée de ce que j’ai trouvé :

4 100 € pour une semaine tout inclus (avec l’aller-retour en avion, bien entendu).

Donc, si tu gagnais 14 000 € net en supplément, tu pourrais profiter de ce cadre idyllique 3 fois par an. Tout en gardant 1 300 € de côté pour tes cadeaux de Noël. :)

Comprends bien que je n’essaye pas de te convaincre d’acheter un billet vers une île des Caraïbes pour tes prochaines vacances.

Mais si pour toi, le bonheur consiste à te la couler douce dans un hamac, cocktail à la main, en observant paisiblement l’océan se jeter sur le sable blanc, alors peut-être que 3 voyages annuels de cet acabit te conviendraient.

Et si tu comptes assurer ton business à plein temps ?

Quand considéreras-tu avoir atteint le succès ?

  • Lorsque tu gagneras des millions ?
  • Lorsque tu vivras dans des palaces ?
  • Lorsque tu possèderas ton yacht ?
  • Lorsque le monde entier saura que tu es plein aux as ?

À toi de voir…

Pour moi, réussir mon projet de business, c’est gagner suffisamment bien ma vie tout en préservant ma liberté et mon autonomie.

Et faire un taf en adéquation avec mes valeurs.

Haydee Bouscasse en prison

Sans me soumettre à des horaires fixes dans un « bureau-prison ».

C’est gagner assez d’argent pour sillonner le monde tout en travaillant. Et m’imprégner de nouvelles cultures au rythme de la vie locale.

Voilà pourquoi j’ai décidé de devenir nomade numérique.

Et j’ai atteint mes objectifs au fur et à mesure, une petite victoire à la fois.

J’ai commencé par vendre mes services de webmaster en parallèle de mon travail à Paris.

Lorsque j’ai eu assez de clients pour quitter mon boulot, j’ai continué en indépendant pendant 6 mois en Amérique latine :

Haydee Bouscasse à Buenos Aires en mode freelance webmaster

Puis Tony m’a rejoint. Et après quelques mois en Asie, nous avons passé un an dans les Pays de l’Est pour développer Chèvre Chaud, notre business de stratégie de contenu :

Tony Founs et Haydée Bouscasse à Budapest - construction de chevrechaud.com - service de stratégie de contenu

Les 6 mois suivants, nous nous sommes expatriés à Taïwan afin de créer 1k1mois, notre cours en ligne destiné aux salariés voulant se lancer en indépendant en parallèle de leur travail :

Tony Founs et Haydée Bouscasse à Taiwan - construction cours 1k1mois pour gagner 1000€ par mois

Et nous avons enchaîné 15 mois au Portugal dernièrement pour pérenniser nos business :

Tony Founs et Haydée Bouscasse - Portugal

Aujourd’hui, à nous le Mexique pour de nouveaux projets !

Haydée Bouscasse et Tony Founs à Cancun - nouveaux projets de business

Pas besoin de devenir le prochain Facebook ni d’engranger des millions pour vivre la vie dont nous rêvons. Tant que nos business nous rapportent assez pour profiter de nos multiples expatriations tout en vivant confortablement.

Pourquoi je te donne tous ces exemples ?

Pour te prouver que les gens ont une idée complètement faussée de ce qu’est atteindre le « style de vie parfait ».

Beaucoup d’Occidentaux se tuent à bosser de 9h à 18h dans un taf qu’ils détestent.

Pourquoi ?

Parce c’est la définition même de la réussite sociale qu’on leur a servie toute leur vie.

Pire…

Parce qu’ils pensent que c’est ce dont ils ont besoin pour survivre à cette « existence imposée ».

Alors que mes exemples illustrent qu’une vie meilleure est possible pour beaucoup moins d’argent que tu le penses. Et qu’avoir un business peut t’amener à ça bien plus tôt que tu l’imagines.

Mon but est de recadrer ta perception du succès.

Pour te montrer combien il est facile de créer un business qui te permette d’obtenir ce que tu souhaites vraiment… sans te submerger avec un projet compliqué.

La réussite de ton projet de business dépend de tes objectifs

Pas du nombre d’euros que tu engranges chaque année.

Maintenant que tu as eu un avant-gout de ce que le succès peut ressembler pour toi, je veux que tu sois le plus clair possible avec toi-même concernant deux choses :

  1. Ton « Quoi ? »
  2. Ton « Pourquoi ? »

QUEL est ton objectif dans le fait de lancer un business ?

  • Payer tes factures ou tes dettes et disposer d’un revenu complémentaire ?
  • Gagner suffisamment d’argent pour pouvoir quitter ton job ?
  • Prendre des vacances dans tes « Caraïbes » à toi régulièrement ?

Une fois ce point clarifié, j’aimerais savoir…

POURQUOI veux-tu atteindre cet objectif ?

  • Veux-tu quitter ton taf et faire 5k€ par mois, être plus heureux, te concentrer sur tes clients et avoir la liberté de voyager avec ta famille ?
  • Veux-tu monter un business parce que ta mère et tes amis t’ont dit que tu n’en es pas capable et que tu souhaites leur prouver le contraire ?
  • Veux-tu donner des cours parce que tu adores enseigner et que tu veux enfin pouvoir te sentir utile pour les autres dans ta vie ?

Peu importe tes raisons tant qu’elles te motivent à fond.

De nombreux paramètres affecteront ta capacité à accomplir toutes ces choses.

Mais ton tout premier pas est d’être parfaitement clair avec ton « QUOI » et ton « POURQUOI ».

Puis de décider ce que tu vas faire pour y parvenir.

Tony Founs à Lisbonne

Afin de toujours rester sur ta voie.

Pas d’essayer de consommer plus d’informations.

Pas de te submerger avec un business qui te fait seulement miroiter l’argent à foison.

Voilà comment tu réussiras ton projet.

Que dois-tu faire dès maintenant ?

Une fois la lecture de cet article terminée :

  • Ferme tous les autres onglets de ton navigateur
  • Barre-toi de Facebook
  • Mets ton smartphone en mode avion
  • Et avant même de lire quoi que ce soit d’autre…

Écris tes réponses concernant ton « QUOI » et ton « POURQUOI » dans les commentaires ci-dessous.

Passe 5 minutes ou 5 heures (s’il le faut) pour répondre à ces 2 questions.

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Écris vite. Ne corrige pas trop. Et ne t’analyse pas pendant que tu le fais.

Mets tout à plat, même si tes mots te paraissent ridicules. Tes réponses n’ont pas à être définitives. D’ailleurs, elles changeront sûrement avec le temps. Ce n’est pas un souci.

Mais il est capital que tu les couches tout de suite à l’écrit.

Car ce que tu noteras ici est infiniment plus important que tout ce que je pourrais te dire de plus à présent.

 

Haydée Bouscasse

22 Réponses à Réussir son projet de business commence par une simple action

  1. Yoann 27 juillet 2017 à 6 h 54 min #

    Salut et bravo pour ton site!
    J’aime beaucoup tes conseils et tes exercices très pragmatiques :)

    MON QUOI?
    Mon objectif, c’est de devenir indépendant.
    Je viens de passer à temps partiel pour consacrer plus de temps à mon projet de création d’entreprise et j’avance pas à pas. J’ai également terminé une formation pour devenir coach professionnel.
    Je veux aider les personnes à atteindre leurs objectifs et être plus efficaces et plus motivés dans ce qu’ils entreprennent.

    MON POURQUOI?
    Aujourd’hui, j’ai un job intéressant mais pour lequel j’échange mon temps contre de l’argent.
    Je veux être maître de mon emploi du temps et j’ai envie d’inspirer le plus de personnes possible. C’est pour cela que je me suis lancé sur internet.
    Je veux travailler sur des sujets qui me passionnent pour transmettre cette envie et cette motivation à mes lecteurs.
    Je ne suis pas motivé par l’argent. Evidemment, j’ai besoin d’argent pour payer mes factures, mais je veux me concentrer sur le fait d’apporter de la valeur et des résultats à mes lecteurs. C’est ma priorité!

    Excellente journée à toutes et à tous !!!

    • Haydée Bouscasse 29 juillet 2017 à 23 h 33 min #

      Merci Yoann !

      C’est une noble mission tu as là.

      Sur ton « A Propos », j’ai lu que tu gagnais déjà 1000€ par mois avec tes services. Bravo à toi. :)

      Donc, si je comprends bien, tu coaches des personnes ayant besoin de changement ou de faire évoluer leur situation aussi bien personnelle que professionnelle grâce à la Programmation Neuro Linguistique, au Process Communication Model et à la Systémique. J’ai bien résumé ?
      Tu donnes également des conseils en blogging (payants ?) et tu crées des blogs. Ça fait un paquet de disciplines. Le tout n’est trop dur à gérer dans son ensemble ?

      J’ai vu également que tu étais un grand sportif et que cela t’a permis de visiter la Biélorussie et la Russie. As-tu habité en Russie ? (C’est un pays que j’aimerais beaucoup découvrir).

      Bon désolée, je te pose plein de questions mais j’avoue que ton parcours s’y prête énormément et est passionnant.

      PS : Dommage que tu aies fermé ton blog sur les problèmes de genoux s’il fonctionnait bien… les personnes de la profession le voyaient-elles d’un mauvais œil ?

  2. Amélie MACOIN 27 juillet 2017 à 14 h 11 min #

    Mes réponses rejoignent les tiennes Haydée !

    Mon QUOI : Gagner suffisamment d’argent pour pouvoir quitter mon job

    Mon POURQUOI : Pour gagner en liberté et en autonomie, avec un taf en totale adéquation avec mes valeurs. Et pour sillonner le monde en prenant le temps de le découvrir, en me rendant utile.

    • Haydée Bouscasse 29 juillet 2017 à 22 h 28 min #

      Ah oui ! Je te reconnais bien là, Amélie :)
      Vivement que tu atteignes ton objectif. Et je sais combien tu te donnes les moyens en ce moment.
      Alors courage.

  3. Arnaud berland 28 juillet 2017 à 23 h 22 min #

    Bonjour Haydee
    Connais tu olivier Roland.son blog ses écrits…et surtout qu’en penses-tu ?
    Merci

    • Haydée Bouscasse 29 juillet 2017 à 22 h 33 min #

      Oui je connais Olivier, Arnaud.

      Je pense que c’est un type bien. Mais tu peux juger par toi-même en lisant ses articles et en regardant ses vidéos.

      Je trouve qu’il divulgue de la qualité sur son blog, mais par contre je n’ai jamais suivi ses formations payantes (demande à ceux qui ont témoigné pour lui). :)

  4. Ibra 29 juillet 2017 à 12 h 42 min #

    Bonjour Haydée, merci tout d’abord pour tes contenus de qualité que tu nous offres et de tes conseils pertinents que tu nous donnes!

    Alors mon QUOI : Tout simplement quitter la rate race ou du moins diminuer mon temps en entreprise pour gagner plus d’argent à coté.

    POURQUOI: Je me reconnais aussi dans ton pourquoi qui est d’être plus libre, autonome et de vraiment profiter de mon temps pour faire des choses qui me seront utiles et qui me rendront plus heureux !

    (Le travail en entreprise devient de plus en plus pénible et chiant.)
    Bien a toi.

    • Haydée Bouscasse 29 juillet 2017 à 22 h 44 min #

      Tu comptes donc te lancer en parallèle de ton travail Ibra ! Ravie de l’entendre.

      As-tu déjà une idée du domaine dans lequel tu souhaiterais exercer ?

  5. Anne-Catherine 29 juillet 2017 à 20 h 19 min #

    Et en plus j’ai changé de travail pour m’approcher un peu plus de ce que j’aime faire en tant qu’auto entrepreneuse !

    Pourquoi ? Pour gagner en bien être et en sérénité, pour une nouvelle aventure aussi ! Si j’en avais eu le courage ou la volonté plus tôt… mais il ne faut jamais regretter !

    Il faut essayer et essayer encore, ne pas se décourager et un jour, vous rencontrez les bonnes personnes, vous comprenez que c’est Votre moment ! Qu’il soit nomade ou plus « terre à terre »

    Écoutez vous et agissez avant de regretter

    Anne Catherine

    • Haydée Bouscasse 2 août 2017 à 3 h 37 min #

      Tu as raison de ne rien regretter Anne-Catherine. Car c’est ton parcours qui t’a amené là où tu en es aujourd’hui. Et il est sacrément beau.

      Lorsque tu dis avoir changé de travail, tu fais référence auquel ? J’ai remarqué que tu avais changé la page d’accueil de ton site Cyberentraide pour plus de clarté concernant tes prestations en freelance. Tu mets donc l’accent sur :

      – Relecture et correction
      – Autoédition de livres
      – Transcription de vidéos

      Mais j’imagine que tu parles de ton boulot de salarié concernant ce changement… Aux dernières nouvelles tu devais obtenir un temps partiel début septembre avec ta boîte. C’est bien cela ?

      En tout cas, j’adhère complètement à tes conseils : ne jamais rien lâcher ! Seuls la persévérance et le travail payent sur le long terme.

      Quant à choisir entre le « terre à terre » et la vie nomade, les deux ont leurs avantages et inconvénients. Sachant que même le nomadisme a ses côtés prosaïques et routiniers bien prononcés.

  6. Anne Catherine 2 août 2017 à 19 h 29 min #

    J’ai donné ma démission pour intégrer un autre cabinet d’avocats « niché » sur le droit d’internet et pour lequel, entre autre, je vais jouer au community manager, intégration de contenus et transcription ! Ma page d’accueil à changé parce que je propose vraiment ces prestations que je maîtrise maintenant et qui ne me font plus peur et ce grâce à vous (pas de cirage juste de la sincérité)

    Des bisous !

  7. Mélissa 17 août 2017 à 12 h 34 min #

    Je pense que beaucoup de personnes croient aux contes de fées et aux chants des sirènes. Gagner sa vie sur Internet est possible, mais certainement pas en se la coulant douce sous des cocotiers à rien faire juste d’un simple clic.

    Il faut mettre en place une vraie stratégie, un plan d’actions détaillé et précis, investir de l’argent et du temps, bref c’est du boulot et c’est une vision long terme.

    Croire que l’on peut gagner 10 000 €/mois en 2 clic au bout de 4 jours est une hérésie.

    • Haydée Bouscasse 18 août 2017 à 11 h 50 min #

      Nous n’y pouvons rien Mélissa… les fées et les sirènes sont comme les Super Héros du cinéma américain : tant qu’ils jouent bien leur rôle en remplissant les yeux d’étoiles, dans un excès d’émotion, ceux qui s’identifieront y croiront dur comme fer… Quand bien même ils ne sont pas aveugles.

      N’importe quelle réussite demande du travail et de la préparation. L’important est donc de savoir très concrètement :

      – Ce que nous voulons vraiment réussir et pourquoi.
      – Puis de déterminer comment nous pouvons atteindre ces objectifs en mettant en place notre stratégie.

      Personnellement, je peux fournir des plans d’action efficaces et stimuler avec quelques coups de pieds aux fesses. ;) Mais chacun est seul maître de ses motivations réelles pour atteindre le chiffre de son succès à l’arrivée.

      Dans ton cas, j’ai l’impression que tu as trouvé ta voie. Bravo pour ton site ! Par curiosité (et si tu veux bien le dévoiler) :
      – Où en es-tu avec ton propre business ?
      – Et combien de temps t’a-t-il fallu pour décoller ?

  8. Mornet Steeve 30 août 2017 à 11 h 30 min #

    Bonjour Haydee!
    Quoi ?
    Je suis a la recherche d’un Moyen d’être independant financierement. Je veux demarrer en conservant mon job actuel.
    Pourquoi? Avoir Ma liberte financiere pour realiser mes projets dans l’immobilier et d’autres projets que n’ai en tete. Mon objectif n’est pas de partir la tete dans Le guidon . Donc , garder du revenu le temps du lancement et ensuite passer a l’etape suivante des que ca fonctionne comme je le veux.
    Merci pour cet article
    Steeve.

    • Haydée Bouscasse 31 août 2017 à 21 h 30 min #

      La démarche dans laquelle tu souhaites t’inscrire est la meilleure à adopter Steeve :

      1. Garder ton boulot « alimentaire » le temps de développer une activité en parallèle.
      2. Faire en sorte que cette activité fonctionne correctement pour obtenir un revenu complémentaire pérenne.
      3. Investir dans ton projet immobilier avec l’argent récolté une fois ton business bien en place.

      Par curiosité, tu te lance dans quel business ? J’ai bien vu le mot fitness dans ton adresse mail, mais je ne suis pas certaine que ce soit cela.

      En tout cas, je te souhaite bon courage pour ta réussite.

  9. Valérie 7 septembre 2017 à 14 h 43 min #

    Bonjour Haydée,

    J’ai bien ri en lisant ton article! C’est exactement ce que m’ont dit les participants de ma formation « Diversifiez vos revenus » quand je leur ai parlé des revenus passifs: Oui on peut travailler où l’on veut, quand on veut, mais ça demande un sacré boulot quand même…

    Bon séjour au Mexique!

    Valérie

    • Haydée Bouscasse 8 septembre 2017 à 19 h 25 min #

      Exactement Valérie. Qui dit revenus passifs, dit énorme travail en amont pour automatiser un maximum de tâches. Sachant que les business automatisables à 100% n’existent pas. Il y aura donc toujours une part d’intervention directe et de maintenance. Sans parler des réorientations stratégiques nécessaires avec le temps.

      Après, l’internet nomade (ou sans fil) n’implique pas forcément la notion de revenus passifs. Je connais beaucoup de freelances en nomade numérique qui bossent pour des clients à distance d’où ils veulent et quand ils veulent (dans la mesure du possible, bien sûr).

      Merci pour le bon séjour. :) Nous changeons de ville d’ici une petit quinzaine de jours pour arriver à Tuxtla, avec une température bien plus clémente que Mérida. Ouf !

  10. Thomas SCHNEEBERGER 13 septembre 2017 à 7 h 23 min #

    Salut Haydée, merci déjà pour cet article. Ca me rappelle un peu à l’ordre quand j’ai besoin de clarifier mes intentions et mes projets.
    Mon QUOI?
    Je veux travailler en indépendant et faire suffisamment d’argent pour vivre de cela uniquement (au minimum, réaliser un bénéfice net de 2000€/mois, en moyenne).

    Mon POURQUOI?
    J’ai envie d’une vie plus palpitante, avec plus de nouveautés chaque jour, et trouver la reconnaissance et le bien-être pour/dans ce que je fais. De plus, j’ai envie de sentir cette liberté d’agir en accord avec qui je suis réellement, sans contrainte ni biais imposés par une hiérarchie quelconque.
    Enfin, j’ai envie de participer à rendre le monde et la vie plus belle, sentir que j’ai un vrai impact: faire du bon boulot quoi!

    Dernière chose, je termine mon contrat de travail vendredi (CDD), et je souhaite réellement me mettre à fond dans ce projet, donc je pense dorénavant rechercher uniquement des temps partiels (- de 4ETP). Je sais pas pourquoi je précise ça, mais j’en ai envie.

    A bientôt Haydée, et j’espère que l’installation au Mexique sera enrichissante et mouvementée (dans le bon sens du terme).

    Thomas

    • Haydée Bouscasse 14 septembre 2017 à 21 h 20 min #

      Salut Thomas ! Je suis contente de te lire ici. :)

      Pour ton QUOI? : tu es prévoyant et c’est bien. Tu sais donc qu’en tant que micro-entrepreneur (pour commencer), tu devras ajouter 30% de taxes à tes 2000€ pour être bon chaque mois.

      Pour ton POURQUOI? : tu affiches de belles valeurs et une réelle volonté d’indépendance. Et comme tu le sais maintenant, plus ces envies seront fortes, plus elles te motiveront à aller de l’avant.

      Du coup, te sens-tu prêt à repartir de plus belle dans ton projet aujourd’hui ? Je te la souhaite de tout cœur !

      Tiens-nous au courant de ton évolution et n’hésite pas si tu as besoin d’un avis ou d’un conseil.

  11. Bekounouke 13 septembre 2017 à 9 h 04 min #

    Coucou Haydée ! J’espère que tu vas bien. Je veux lancer mon business parce que je veux quitter mon Job. Je ne suis pas épanoui dans ce que je fais ce qui fait que je ne suis pas heureuse. Je cherche a faire une activité que j’aime. Mais je suis a Yamoussoukro(cote d’Ivoire) et c’est difficile d’avoir du boulot. Raison pour laquelle je veux me mettre a mon propre compte mais j’ai pas vraiment d’idées

    • Haydée Bouscasse 14 septembre 2017 à 21 h 23 min #

      As-tu déjà profité de mon cours gratuit pour trouver ton idée profitable Bekounouke ? Car vu ce que tu me dis, c’est par là que tu devrais commencer.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Enseignante et traductrice juridique en parallèle pour une meilleure vie – Le cas concret d’Anna - 9 octobre 2017

    […] Face à ce constat, j’ai commencé à penser sérieusement à mon avenir. […]

Laisser un commentaire