Créez un panoramique 360 pour votre blog de voyage [Tutoriel]

Ne vous est-il jamais arrivé de vous dire : « Bof, ça ne rend pas là… » en ajoutant des photos sur votre blog de voyage ? Pour y remédier : le panoramique 360. Egalement appelé visite virtuelle, il permet au lecteur de se déplacer dans la photo comme bon lui semble en naviguant avec sa souris.

Pour créer de superbes panoramas interactifs à 360° et les insérer dans votre blog voici le tutoriel complet. Vous plongerez vos lecteurs au cœur de l’action et ainsi les envoûterez !

Pour profiter pleinement du panorama, cliquez sur l'icône plein écran (4 flèches) et déplacez vous avec la souris.

Comme avec ce superbe panoramique 360 de mon article sur la médina de Chefchaouen.

Cliquez sur la table des matières pour accéder aux différentes sections :

1 – Le matériel
Quel objectif choisir ?
La prise de vue

2 – Le montage
Assemblage du panoramique avec Hugin
Visualisation du panoramique avec Panini
Post-traitement avec Gimp

3 – Conversion du panoramique avec SaladoConverter

4 – Insertion du panoramique dans votre blog WordPress
Installation de SaladoPlayer sur votre blog
Installation du plugin PanoPress
Configuration de PanoPress
Insertion de votre panoramique 360 dans WordPress

Si vous n’utilisez pas WordPress, toutes les étapes restent valables excepté l’insertion dans votre blog. Et cerise sur le gâteau, tous les logiciels utilisés sont open sources, gratuits et fonctionnent aussi bien sous Linux, Windows ou Mac OS.

1- Le matériel

Pour faire un panoramique 360, il faut prendre plusieurs photos que l’on assemblera ensuite. Le principe est le même que les panoramiques horizontaux. Vous recollez plusieurs photos prises en enfilade, si ce n’est qu’ici il faut couvrir tout le champ : droite, gauche, haut et bas ; partout quoi !

Quel objectif choisir ?

Déroulez à plat un planisphère, vous vous retrouvez avec un rectangle de 360° horizontal par 180° vertical.

360x180

Un pano 360 c’est ça… Non sans blague !

Un objectif couvrant les 360° ne demanderait qu’une seule photo, mais évidemment ça n’existe pas. Comprenez que plus votre objectif sera un grand angle moins vous aurez de photos à prendre pour couvrir ces 360°. Cela simplifie la prise de vue et l’assemblage.

90x45

L’objectif avec un champ horizontal de 90° et vertical de 45° nécessite 16 photos

Malheureusement, ces maudits fabricants ne parlent pas en degrés mais en longueur focale exprimée en mm.

Alors quel angle couvre votre objectif ?

  • Objectif équivalent 28mm* – Champ horizontal 65°, champ vertical 46° soit 4 rangées horizontales de 6 photos
  • Objectif équivalent 16mm – Champ horizontal 96°, champ vertical 74° soit 3 rangées horizontales de 4 photos
    (* 28mm sur un boîtier full-frame, ou 18mm sur un APS-C ou encore 14mm sur un Micro 4/3)

Mais ces valeurs sont avec des recouvrements trop faibles entre chaque photo. Ce qui rendra l’assemblage très difficile, voire impossible.
Faites votre calcul suivant la taille du capteur de votre appareil et la longueur focale de votre objectif grâce à la boite magique de cet article. Vous trouverez un bon rapport pour votre objectif.

L’objectif Fisheye

Avec son angle de champ de 180°en diagonale, l’objectif fisheye est le Graal du panoramique 360. On en trouve dans toutes les marques de boîtier. Il fait des photos très déformées dans les coins mais pratiques pour notre pano.

OneChaï

Mon fisheye est un Samyang 7.5mm monté sur un boîtier hybride Micro 4/3 (un Panasonic GH1), extrêmement compact. Ceux pour boîtier APS-C sont beaucoup plus volumineux.

Il existe également des adaptateurs fisheye que l’on peut ajouter au bout de l’objectif d’un compact ou d’un bridge.

La prise de vue

Mieux qu’un très long blabla incompréhensible, voici une petite vidéo utile.

Important : En plus du mode auto ISO, débrayez la balance automatique des blancs et choisissez une position fixe. La balance des blancs doit être la même sur toutes les photos.

En théorie, il est nécessaire d’utiliser un trépied et une tête panoramique. Le but étant de prendre toutes vos photos depuis exactement le même point. De plus votre appareil doit pouvoir pivoter autour du « point de la pupille d’entrée » pour éviter les erreurs de parallaxe.

En pratique, je n’utilise rien de tout ça. Je voyage léger donc le trépied reste à la maison ! Aucun problème pour les panoramiques de paysages mais c’est sujet à quelques bugs au montage si vous êtes en ville.
La foule est tentante à prendre, elle créé une impression d’immersion, mais attention, les personnes auront bougé d’une photo à l’autre ! Et si tout le monde bouge, bonjour la galère pour remonter tout ça !

Il est préférable de ne pas avoir d’objets trop proches de vous. Ça donne certes une certaine profondeur à la scène, mais sans trépied ni tête panoramique ça risque fort d’introduire des problèmes de parallaxe et de ruiner votre pano.

2- Le montage

Vous êtes donc rentré de voyage avec vos super panos et vous trépignez d’impatience de monter tout ça.

Assemblage du panoramique avec Hugin

Voyons d’abord les 7 photos utiles à notre tutoriel. Elles ont été prises à Boukhara en Ouzbékistan.

Boukhara en Ouzbékistan

Photo horizontale n°1 – Boukhara en Ouzbékistan

 

Boukhara en Ouzbékistan

Photo horizontale n°2 – Boukhara en Ouzbékistan

 

Boukhara en Ouzbékistan

Photo horizontale n°3 – Boukhara en Ouzbékistan

 

Boukhara en Ouzbékistan

Photo horizontale n°4 – Boukhara en Ouzbékistan

 

Boukhara en Ouzbékistan

Photo du Ciel – Boukhara en Ouzbékistan

 

Boukhara en Ouzbékistan

Photo du sol n°1 – Boukhara en Ouzbékistan

 

Boukhara en Ouzbékistan

Photo du sol n°2 – Boukhara en Ouzbékistan

Téléchargez et installez Hugin. Ce logiciel d’assemblage de panoramique convient également très bien pour assembler de simples panoramiques horizontaux.

Copie écran interface Hugin

Au démarrage de Hugin vous obtenez la fenêtre d’aperçu rapide. Cliquez pour agrandir

Cliquez sur « 1. Charger les images »

Sélectionnez et chargez votre série de 7 photos à assembler.
Si votre objectif communique les données de prise de vue dans les EXIF, les champs de la boite « Données de l’appareil et de l’objectif » se remplissent automatiquement après le chargement de vos photos.

Si votre fisheye est un objectif 100 % manuel sans contact électronique avec le boîtier, les champs EXIF de vos photos seront vides. Renseignez-les comme ci-dessous.

Hugin Données de l'appareil et de l'objectif

Le champ HFOV se remplit seul d’après la distance focale et le coefficient multiplicateur

Pour connaître le coefficient multiplicateur de votre boîtier, voici une liste de coefficients de conversion.

Une fois fait, vos 7 photos apparaissent  dans la zone de prévisualisation. Peu n’importe dans quel ordre, elles ne sont pas reliées entre elles. Pour cela il ne vous reste plus qu’à…

Cliquer sur « 2. Aligner »

Hugin va alors chercher des points communs entre chaque photo pour les assembler, d’où la nécessité d’avoir des zones de recouvrement.

Hugin - Résultat après alignement des images

On voit bien que les différentes photos ont été assemblées, mais le résultat est très grossier

Le véritable assemblage n’a pas encore été fait. Hugin s’en sort bien pour assembler les 4 photos prises à l’horizontale, mais c’est beaucoup plus aléatoire pour le ciel et le sol.

Il est alors possible que ce genre de popup apparaisse :

Hugin popup Erreur d'images non connectées

Hugin n’a pas réussi à raccorder la photo 5 aux autres

Trouvez et insérez vos points de contrôle manuellement

Les points de contrôle sont les points communs entre deux photos

Ouvrez une nouvelle fenêtre dans le menu « Vue-> Éditeur de panorama » et allez sur l’onglet « Points de contrôle ». Au-dessus de chaque photo se trouve un menu déroulant avec la liste de nos 7 clichés et le nombre de points de contrôle.

Onglet des points de contrôle de Hugin

Hugin a trouvé 19 points de contrôle entre ces 2 photos et représentés par des petits carrés numérotés

Vous pouvez vous amuser à vérifier, mais généralement Hugin ne se trompe pas.

Visualisation du nombre de points de contrôle

Vous pouvez donc contrôler le nombre de points communs entre chaque photo

Tout va bien entre les 4 photos horizontales, Hugin a trouvé de nombreux points de contrôle. Vous pouvez les passer à l’aide des petites flèches oranges qui se trouvent entre les 2 images.

La photo du ciel colle également avec nos 4 horizontales.

Hugin8crop

Il y a de nombreux points de contrôle car notre photo du ciel comprend le haut des 2 mosquées.

 Si votre ciel ne comprend que très peu d’objets de la scène il y aura peu de points de contrôle.

Les clichés du sol vont demander un peu plus de travail.

Points de contrôle entre le sol et les autres images

Seulement 8 points de contrôle avec l’image 2 : C’est un peu léger !

Trouvez des points communs entre cette photo du sol et au moins deux des quatre photos horizontales.

Recherche de points de contrôle

Si nous comparons la photo 6 et la 1, nous avons la même raie de lumière au sol, sur la droite

Dans le coin supérieur droit de la photo 6, on peut voir le haut d’une marche qui apparaît également sur la photo 1. Ajoutez à la main ce point de contrôle que ce faignant d’Hugin n’a pas trouvé.

Mais avant décochez la case « Estimation automatique » en bas à droite de l’écran. La fonctionnalité devient pénible avec ce genre de photos à orientations différentes.

Insertion manuelle de point de contrôle

Zoomez automatiquement en Cliquant sur la zone recherchée de la photo 6. Une petite croix apparait

La zone est zoomée d’avantage dans le carré de la croix. Déplacez la croix à loisir en choisissant de préférence l’intersection de deux lignes. 

Insertion manuelle de point de contrôle

Vous pourrez identifier précisément le même point sur l’autre photo – Puis cliquez sur « ajouter » en bas à droite

Ce popup apparaîtra alors assez souvent :

Message d'erreur à l'insertion des points de contrôle

Pas d’inquiétude, ignorez-le en cliquant sur valider

Renouvelez l’opération jusqu’à avoir si possible 4-5 points de contrôle dans des zones distantes de l’image. L’orientation différente des images vous donne parfois des nœuds au cerveau mais c’est très bon pour améliorer votre perception 3D.

Points de contrôle inséré manuellement

En répétant l’opération manuelle sur plusieurs endroits, nous arrivons à ce résultat

Réitérez l’opération avec la deuxième photo du sol, puis entre elles deux également.

Points de contrôle entre les deux images du sol

Nous avons de la chance, Hugin a trouvé 12 points de contrôle sur le sol, là où il n’en trouve très souvent aucun

L’astuce ici est d’identifier les défauts dans les pavés que l’on peut un peu plus facilement voir entre deux images.

Hugin a également trouvé un point sur mes tongs. Les points de contrôle se trouvant sur une personne doivent être supprimés car celle-ci a nécessairement bougé entre les deux photos. Cliquez dessus puis « supprimez » en bas à droite.

Cliquez à nouveau sur « 2. Aligner »

Après l’ajout manuel des points de contrôle, Hugin ne procède pas à nouveau automatiquement à l’agencement des photos entre elles. Le fait de les ré-aligner fera tout rentrer dans l’ordre.

Ajoutez un masque pour supprimer vos pieds

Il a beau être très intelligent, Hugin ne gère pas vos pieds à l’assemblage. Il va falloir lui expliquer et c’est là que les masques interviennent. Au moment de la prise de vue, je vous ai dit de prendre deux photos du sol.

Sous l’onglet « Masques » de l’éditeur de panorama. Choisissez la photo puis cliquez sur « Ajouter un nouveau masque ».

Les points de contour s’insèrent par clic gauche puis faites clic droit une fois terminé pour obtenir ceci. Faites de même pour l’autre photo du sol.

Création d'un masque

Mettez « Exclure la région » comme type de masque si ce n’est pas la valeur par défaut

Il n’est pas rare qu’après l’assemblage les personnes ayant bougé au cours des prises de vue soient coupées en deux. Dans ce cas masquez les sur une des deux photos.

Redressez la ligne d’horizon

Sous l’onglet « Déplacer/Glisser » de l’aperçu rapide, maintenez le clic gauche enfoncé sur l’image et déplacez la de gauche à droite pour choisir le centre de votre pano. Je ne vous conseille pas de haut en bas, ça fait des trucs un peu bizarres !

Cliquez sur « Redresser » afin de remettre l’horizon bien droit.

Prévisualisation du panoramique

On ne veut pas qu’une des mosquées soit coupée en deux, un morceau à gauche et un autre à droite du pano.

Cliquez sur « Assembler »

En bas à droite de l’écran, dans l’onglet « Assemblage » de l’éditeur de panorama. Puis renseignez les éléments comme ci-dessous.

Assemblage du panoramique

Cliquez « Calculer la taille optimale » Hugin conservera la résolution de départ des images

Trouvez un nom de projet, ici Boukhara_Kalon.pto, et enregistrez. Ce fichier ne comprend aucune image, juste les points de contrôle et toute la configuration de votre panoramique 360.

Choisissez ensuite un nom pour le fichier TIF de sortie. Je choisis généralement le même, Boukhara_Kalon.tif, et c’est parti pour le véritable assemblage. Une fois l’opération terminée, votre image équirectangulaire ressemble à ça :

Image équirectangulaire du panoramique

C’est presque parfait, il y a juste deux zones de vide en bas de l’image qui font du noir

Hugin n’avait aucune information pour ces zones car c’est là où je me trouvais. Je ne me suis pas assez décalé pour prendre la seconde image du sol. Rien de dramatique, on corrigera avec Gimp.

Mais avec le bas très déformé, il n’est pas aisé de se rendre compte du rendu final de cette image. Nous allons donc utiliser Panini.

Visualisation du panoramique avec Panini

Téléchargez et installez PaniniChargez le fichier Boukhara_Kalon.tif et bingo ! Vous pouvez naviguer comme bon vous semble dans votre pano et zoomer avec la molette.

Les zones de vide qui semblaient assez grosses sur l’image à plat sont en fait minuscules. Le résultat est parfait.

Il arrive qu’il y ait des bugs d’assemblage avec des décalages entre images. Dans ce cas, retournez dans Hugin pour voir s’il ne manque pas quelques points de contrôle dans la zone à problème. Mais très souvent, le bug est dû à un problème de parallaxe. Rappelez vous, la photo a été prise sans trépied ni tête panoramique et sans doute avec des objets trop proches de vous.

NB : Si vous êtes sous Windows FSPViewer est une alternative correcte à Panini.

Panini

Post-traitement avec Gimp

Pourquoi Gimp ? Je fais tout mon post-traitement avec ce logiciel gratuit et j’en suis très satisfait. De toute façon il n’y a pas de Photoshop sur Ubuntu. Le problème est donc réglé. :)

Pour combler vos zones vides, deux solutions s’offrent à vous :

Ma préférence va à la deuxième option qui est bien plus puissante. Mais le tampon fera aussi bien l’affaire avec une zone assez petite.

Vous pouvez ensuite retoucher le contraste, la lumière, les couleurs, etc…  Comme bon vous semble, comme pour une photo classique.
Ne faites surtout pas ça avant l’assemblage !  Vos images ne s’accorderont plus à cause des corrections différentes d’une image à l’autre.

3- Conversion du panoramique avec SaladoConverter

Téléchargez SaladoConverter et lancez le :

– Sous Windows : sous le dossier SaladoConverter-0.5, double cliquez sur SaladoConverter.jar
– Sous Linux : taper la commande java -jar SaladoConverter.jar
– Sous Mac : Sans doute comme Windows !

Installez le pour convertir votre panoramique équirectangulaire en une série de « .jpeg » utilisables par la visionneuse flash SaladoPlayer. C’est une application Java.

SaladoConvert

Cliquez sur Add pour charger votre Boukhara_Kalon.tif. Suivez les réglages et Run !

Un conseil, avant de faire tout ça : Choisissez un nom pertinent et de préférence sans espaces pour votre fichier .tif car tous les fichiers générés par SaladoConverter vont en découler.

4- Insertion du panoramique dans votre blog WordPress

Nous rentrons maintenant dans la partie spécifique à WordPress.  Le package SaladoPlayer pour les blogs sans WordPress sera nécessaire mais il faudra vous débrouiller seul pour y insérer votre panoramique 360. Bonne chance ! :)

Installation de SaladoPlayer sur votre blog

C’est parti pour la dernière longueur (oui c’est promis, la fin est proche !).

SaladoPlayer est le programme qui va vous permettre de générer la visite virtuelle flash sur votre blog. Mais tout n’est pas utile dans le package d’origine et certains fichiers de configuration sont manquants. Je vous ai donc préparé un SaladoPlayer spécial One Chaï Téléchargez le et dézipez.

Uploadez le répertoire « panorama » du zip et tout son contenu sous le répertoire wp-content. Vous ne savez pas comment faire ? Téléchargez le guide gratuit de Travelplugin qui vous l’expliquera dans son chapitre 6.

Installation du plugin PanoPress

Téléchargez Panopress spécial One Chaï  et installez le sous wp-content/plugins/

Ce plugin spécialement développé pour insérer vous panoramiques 360 dans vos articles supporte SaladoPlayer à condition de modifier certaines choses. Je l’ai donc modifié pour répondre à mon besoin et donc maintenant au vôtre.

Je pars de la version 1.0 de PanoPress avec suppression de la mise à jour vers la version 1.1 afin d’éviter le drame. La Maj écraserait toutes les modifications apportées au plugin !

Configuration de PanoPress

Cliquez sur « Show advanced options » dans « Réglages → PanoPress » sur votre tableau de bord WordPress et renseignez la boite de dialogue comme suit :

WP2

Réglages du plugin Panopress

Ajoutez le code suivant dans la partie CSS :

.pp-embed {
margin: 1.625em auto 0;
width: 100% !important;
height: 0 !important;
padding-bottom: 66%;
position: relative;
}
.pp-embed iframe {
width: 100% !important;
height: 100% !important;
position: absolute;
top: 0;
left: 0;
}
.pp-caption {
margin-bottom: 1.625em;
}

Puis cliquez sur Enregistrer les modifications.

Les panoramiques auront un ratio hauteur/largeur de 2/3. Si vous voulez autre chose, changez le 66 % dans « .pp-embed ». Les autres options restent à priori aux valeurs par défaut.

Insertion de votre panoramique 360 dans WordPress

Ça y est promis, c’est vraiment la dernière étape.

SaladoConverter a généré un répertoire : dz_Boukhara_Kalon.

  • Uploadez ce répertoire sous wp-content/panorama/panoramas/
  • Dans ce répertoire, vous trouverez un fichier Template.xml. Faites-en une copie. 
  • Nommez ce fichier comme votre panoramique : ici, Boukhara_Kalon.xml
  • Éditez ce fichier en replaçant les deux occurrences de « MON_PANO » par le nom de votre panoramique.

Vous obtenez ceci :

<?xml version= »1.0″ encoding= »utf-8″ ?>

<SaladoPlayer>
<global debug= »false »>
<control autorotation= »enabled:true,isAutorotating:true,speed:6″/>
</global>
<!– Configure pano here, check minTilt –>
<panoramas>
<panorama id= »pano » path= »~panoramas/dz_Boukhara_Kalon/Boukhara_Kalon_f.xml » camera= »pan:-110″/>
</panoramas>
<!– DON’T CHANGE THOSE –>

Créez un nouvel article dans WordPress et insérez le code ci-dessous à l’endroit où vous voulez afficher le panoramique :

[pano file="Boukhara_Kalon.xml"]

Et voilà, c’est fini et ça donne ça !

Pour profiter pleinement du panorama, cliquez sur l'icône plein écran (4 flèches) et déplacez vous avec la souris.

A votre tour…

Quelques réglages supplémentaires

PanoSalado est extrêmement puissant et possède un nombre colossal d’options listées ici pour ceux que ça intéresse.

Mais voici néanmoins quelques options utiles que vous pouvez souhaiter modifier dans le fichier Boukhra_Kalon.xml :

  • speed:6 → Vitesse d’autorotation du pano en degré par second. 6 signifie que votre pano fera une rotation complète en 60 secondes.
  • pan:0 → Position angulaire à laquelle le panoramique va démarrer. Par défaut, il démarre avec le centre de l’image équirectangulaire de votre panoramique 360. Vous pouvez mettre une valeur entre -180 et 180. Dans notre exemple, -110 permet de commencer avec la medersa de face.

Deux autres préférences peuvent être très utiles au niveau de l’option « pan » du champs « camera ». En particulier si vous ne disposez pas d’un objectif fisheye et que vous désirez faire des panoramiques pour lesquels le ciel et le sol ne sont pas complètement présents.

L’option minTilt vous empêchera d’aller trop bas dans la visite virtuelle. Comme sur ce panoramique du Registan à Samarcande. Pour cet exemple, le fichier xml ressemble à ça :

<panorama id= »pano » path= »~panoramas/dz_Registan/Registan_f.xml » camera= »pan:70,minTilt:-20″/>

L’option maxTilt fera la même chose mais vers le haut. Ces deux options prennent une valeur entre -90 et 90.

Vous êtes paré pour agrémenter votre blog de superbes panoramiques à 360°

Vous pouvez voir mes propres Panos 360° que j’ai déjà mis en ligne sur mon blog de voyage. De nombreux autres sont à venir. Notez d’ailleurs que le rendu est très différent avec des espaces ouverts comme dans ce pano dans le désert à Merzouga au Maroc.

Si ça ne fonctionne pas chez vous, relisez très attentivement le dernier chapitre pour être certain que vous ne vous êtes pas trompé quelque part. Toujours pas ? Cherchez encore (non, mais !).
Et si vraiment vous ne vous en sortez pas, vous pouvez toujours laisser un commentaire ici. Je vous aiderai dans la mesure du possible.

Un dernier conseil : N’attendez pas de partir en voyage pour prendre plein de panos et constater qu’aucun n’est exploitable à votre retour. Prenez des panoramiques chez vous et vérifiez que votre technique de prise de vue est correct.

,

91 Réponses à Créez un panoramique 360 pour votre blog de voyage [Tutoriel]

  1. Romain 20 décembre 2013 à 4 h 09 min #

    Wow c’est technique tout ça, quand j’aurais les moyens de m’offrir un fisheye je repenserai certainement à cet article ! C’est super intéressant !

    • Laurent 21 décembre 2013 à 10 h 20 min #

      Salut Romain,
      Les objectifs fisheye Nikon, Canon & co sont très très chers, mais on trouve à côté de ça d’autres marques beaucoup moins cher comme par exemple Samyang. Ce sont des objectifs manuels (pas d’autofocus) mais ce n’est pas du tout gênant avec du grand angle où la profondeur de champ est très importante. Évidemment, ça reste toujours un investissement, autour de 300 € suivant les montures.
      Mais même sans fisheye, tu peux avec un grand angle en tenant ton appareil en position verticale faire un pano circulaire où tu pourras aller à gauche/droite mais pas en haut et en bas. À toi de faire le calcul suivant la focale de ton grand angle combien tu dois prendre de photos. Mais tu n’en prendrais pas en haut et en bas. Le montagne devient en plus très simple dans ce cas car Hugin y arrivera seul.
      Je t’encourage à essayer juste par curiosité. Tu prends des photos, tu les recolles et du visionne dans Panini.

    • Thierry 27 février 2014 à 22 h 40 min #

      Franchement Laurent, surper tuto!
      C’est le premier que je vois si complet et en plus tu couples ça à l’intégration sur un wordpress. On est plusieurs photographes à faire des visites virtuelles, je transmets cette URL de suite. un grand merci pour ce tuto pano 360°

    • Laurent 14 mars 2014 à 21 h 23 min #

      Merci Thierry,
      Je découvre avec toi l’outil Google pour réaliser des pano que je ne connaissais pas du tout. Il faut que je regarde ça de plus près !

  2. Sirhom 20 décembre 2013 à 4 h 48 min #

    Salut Laurent, salut Travel plugin,
    merci pour ce tuto bien touffu, et bien complet.

    Faire un panoramique représente un boulot conséquent, mais ça vaut le coup, ça pête vraiment. Bravo pour tes image d’ailleurs.
    A ce propos, au final combien pèse le tout ?

    Si je comprends bien, plus la focale est courte, plus on réduit le nombre de photos nécessaires. Avec le fisheye on peut travailler avec le minimum de 6/7 photos.

    Plus on utilise de photos, plus le travail de collage devient long et fastidieux. Par contre on peut créer un pano hyper détaillé – et très lourd aussi, non ?
    Comment fonctionne Salado, il charge tout et l’affiche ? Ou peut-il charger progressivement l’image à la demande ?

    Merci encore,

    ++ ici et ailleurs

    • Laurent 21 décembre 2013 à 10 h 41 min #

      Salut Sirhom,
      Les panos de cette exemple pèsent en tout 10 Mo. Les 7 photos de départ sont des 12 Mpixels et l’équirectangulaire assemblée 58 Mpixels. Mais tout n’est pas chargé au départ. En fait SaladoConverter génère ce qu’on appel un « deep zoom cubic ». Ton pano est découpé en 6 images, comme les 6 faces d’un cube. Pour le premier niveau de zoom, une image par face d’environ 400×400. Ensuite, un niveau avec 4 images par face, puis 16 … etc. Mais les niveaux suivants ne se chargent que quand tu zoom. On le voit quand on passe en plein écran, ça s’affiche d’abord avec une image un peu « en cube » le temps de charger les niveaux suivants. Ainsi, tu n’a pas à charger les 10 Mo dès le départ, sinon ça sera trop lent.
      En effet, le secret est une focale courte sinon ça devient fastidieux de couvrir tout le champs. Mais même sans fisheye, tu peux faire facilement un pano circulaire comme je viens de l’expliquer à Romain. Tu limiteras l’exploration verticale avec minTilt et maxTilt de PanoSalado.
      C’est du boulot la première fois pour maîtriser la chaîne mais une fois qu’on a compris, ça peut être assez rapide. Dans l’exemple ici, j’ai mis une grosse demi-heure, c’est raisonnable. Le partie la plus longue en fait, c’est d’ajouter des points contrôle manuellement pour le ciel et la sol. Des fois Hugin y arrive seul, des fois pas.

    • Sirhom 22 décembre 2013 à 10 h 38 min #

      Merci Laurent pour ta réponse:)
      Encore une question, salado peu faire des panos qui bouclent pas non ?

    • Laurent 22 décembre 2013 à 12 h 40 min #

      Sirhom,
      Tout comme tu peux limiter vers le bas ou le haut avec minTilt/maxTilt, tu peux en effet limiter à gauche et à droite avec minPan/maxPan dans les paramètres de Salado. Ça te permettrait du coup de faire ainsi le même genre de pano que tu avais fait à Badaling mais avec un effet de rotation quand tu navigues dedans et non plus un simple glissement latéral comme tu avais. Par contre, je pense qu’il faut tout de même créer au départ pour SaladoConverter une image équirectangulaire de 360×180° (rapport 2:1) car il a besoin de créer avec les 6 images des 6 faces du cube. Simplement, certaines zones dans ton cas seront noires. La doc de SaladoConverter (http://panozona.com/wiki/SaladoConverter:Quick_start) précise qu’il faut soit une image équirectangulaire au format 2:1, soit les 6 images du cube.

  3. Johanna 20 décembre 2013 à 9 h 16 min #

    Merci pour ces explications, notamment points 3 et 4 que je ne connaissais pas du tout ! :)
    Par contre, j’ai longtemps utilisé Hugin avant que le logiciel décrète qu’il ne fonctionnerait plus : impossible d’obtenir un panorama correct depuis un peu plus d’un an ! Pire, depuis le passage à Mac OS X Mavericks : plus rien.
    Du coup, j’utilise un service en ligne http://www.dermandar.com qui n’offre aucune flexibilité mais qui a le mérite de fonctionner.

    • Laurent 21 décembre 2013 à 10 h 53 min #

      Alors là, désolé Johanna mais je ne vais pas trop pouvoir t’aider. Je n’ai jamais travaillé sur Mac. Mais je viens de chercher un peu et il semblerait que Hugin supporte maintenant Maverick d’après ce qui est dit là https://groups.google.com/forum/#!topic/hugin-ptx/d6CokVkEdRM As-tu ressayé récemment ?
      Salado est très peu connu en effet. J’ai fini par trouver ça après de longues recherches.

  4. Jordane de MonBonPote 20 décembre 2013 à 9 h 30 min #

    Comme je surkiff ce genre de trucs innovants ! Par contre ça doit prendre un temps énorme à réaliser.
    Il est super ce tuto, il y a des gens qui paieraient pour avoir des informations de cette qualité bravo Laurent, et bonne initiative les lamas de l’avoir invité à écrire pour votre blog, des articles de qualité et utile de ce type, on devrait en voir plus souvent ! :)
    Je like et je partage
    Cordialement !

    • Laurent 21 décembre 2013 à 10 h 58 min #

      Salut Jordane,
      Une fois qu’on maîtrise la chose, ça n’est pas forcément si long que ça. Je suis capable d’en faire un en 30 min. Dans certains cas plus compliqués, ça peut être une heure, voir plus s’il y a des bugs au montage que l’on essaye de corriger ensuite sous Gimp. Les bugs, il y en a s’il y a des objets proches comme par exemple dans le premier pan à Chefchaouen. Celui là fut plus long à faire en effet.
      Ravi que ça te plaise en tout cas :-)

  5. chrissand 20 décembre 2013 à 10 h 18 min #

    Ce tutoriel est très bien expliqué mais je me vois mal passer autant de temps sur cette création de panoramique. Le rendu est top pour un blog mais ça alourdit pas mal les pages en terme de temps de chargement.

    J’essayerai peut etre d’en faire une la prochaine fois!

    Merci

    • Laurent 21 décembre 2013 à 11 h 04 min #

      Salut Chrissand,
      Le tuto est long mais certaines tâches sont en fait très rapides à réaliser. La première fois, je ne vais pas mentir, ça peu être un peu long, le temps de comprendre tout le cheminement. Mais le tuto permet normalement de ne pas trop se fourvoyer, enfin, j’espère ! Une fois qu’on maîtrise, c’est entre 30 min et 1 h, pour un pano, ce qui est raisonnable je trouve.
      Ça n’alourdit pas trop les pages du blog car tout n’est pas chargé au départ. Tu peux lire ma réponse à Sirhom pour plus d’explications sur ça. Mais c’est une animation flash donc ça alourdit comme du flash quoi !

  6. Bonjour Laurent,

    L’article est de très bonne qualité, en plus illustrée d’une vidéo. (j’en suis restée bouche bée)
    Et pour Tony bj l’illustration de Laurent en image.

    J’ai un ami photographe qui utilisait beaucoup le panoramique à 360 pour ses clients et je trouvais ça superbe.

    Question: combien de temps faut-il pour réaliser le panoramique de l’article ?

    • Laurent 21 décembre 2013 à 12 h 18 min #

      Merci Rems :-)
      C’est vrai que pour un blog de voyage, le rendu est assez intéressant. On est bien plus plongé dans la scène qu’avec une simple photo. Niveau charge pour la page, c’est comme une animation flash, ça reste raisonnable, à condition de ne pas vouloir mettre 10 panos sur la même page !

  7. Astrid 20 décembre 2013 à 11 h 39 min #

    Encore une fois, un super article, bravo !
    Si je peux juste rajouter une chose, pour réaliser un panorama, selon l’appareil et l’objectif, il vaut mieux utiliser soit un trépied, soit un monopod, histoire d’éviter de perdre un temps fou en post-production.

    • Laurent 21 décembre 2013 à 12 h 24 min #

      Salut Astrid et merci :-)
      Tu as raison, avec un trépied et une tête panoramique, la post-production s’en trouve simplifiée. Mais il faut être prêt à trimbaler tout ça avec soit. Avant mon premier essai, je craignais avoir plus de problème au montage du fait de prendre les photos à mains levée. J’ai été agréablement surpris du résultat.

  8. Bertrand 20 décembre 2013 à 15 h 08 min #

    C’est une tuerie ! Mieux qu’une vidéo encore. On a vraiment la sensation d’y être. Par contre je ne sais pas si j’aurais la patience de le réaliser. Et je n’ai pas de ficheye. La tendance (pour moi) serait plus de passer au compact avec zoom fixe voir focale fixe, donc je crois que je vais devoir me contenter d’admirer ceux de Laurent :).

    • Laurent 21 décembre 2013 à 12 h 35 min #

      Salut Bertrand et merci !
      C’est vrai que quand je revois certains de mes pano 360, je me revois sur place. Avec une simple photo, c’est plus difficile.
      On trouve des adaptateurs fisheye que l’on ajoute sur l’objectif de certains modèles de compacts. J’ignore quel champ est couvert de la sorte mais ça peut-être une option intéressante. On trouve ça par exemple pour les Canon PowerShot G16 et idem chez la concurrence.
      Mais il va par contre falloir descendre du vélo, je pense, parce que en roulant, ça risque de créer des montages … « intéressants » !!

  9. Virginie 20 décembre 2013 à 15 h 50 min #

    C’est un super tuto, hyper clair et ultra pratique.
    Petite dédicace à suivre lors de mon premier pano d’ici un ou deux mois :)

    • Laurent 21 décembre 2013 à 12 h 38 min #

      J’espère que le tuto simplifie la tâche, c’est son but. On ne trouve pas des tonnes d’infos sur la toile sur le sujet et j’avoue m’être tout de même bien galéré la première fois pour trouver un flot qui tienne la route.
      En tout cas, fais moi signe quand ce premier pano verra le jour Virginie.

  10. Benoit(novomonde) 20 décembre 2013 à 15 h 54 min #

    ça c’est du tuto Laurent! BRAVO! C’est juste ultra complet…
    En revanche, je suis aussi de l’avis que ça prend trop de temps (en tout cas pendant qu’on est encore en voyage)… Je me vois mal passer 1 journée juste sur un pano! Je crois que pour l’instant je vais rester à mes panos horizontaux qui ne sont pas totalement à 360 degrés. J’arrive quand même à en faire qqch d’interactif même si ça reste moins élégant que ta solution.

    • Laurent 21 décembre 2013 à 12 h 45 min #

      Merci Benoit :-)
      Sincèrement, ce n’est pas une journée pour un pano Benoit. Le premier sera plus long, c’est clair, ne serait-ce que le temps de tout installer. Mais ensuite, je ne pense pas que ce soit plus long que de monter une vidéo, au contraire. Je mets maintenant rarement plus d’une heure pour en faire un, sauf dans les cas où il y a plein de bugs au montage qu’il faut retravailler ensuite sous Gimp. Mais c’est rare.
      Évidemment, pour toi qui n’est pas sous WordPress, il faut que tu mettes en place le flot final d’insertion de l’animation flash toi même.
      Mais un pano au milieu des ruines d’Angkor, ça serait tout de même la grande classe :-)

  11. Voila un tuto ULTRA complet !! Par contre, c’est vraiment pour les « pros » : ceux qui ont un appareil photographique de qualité et qui sont capables/se sentent de mettre les mains dans le cambouis ensuite pour la retouche et compagnie. Autrement dit… pas moi. Du coup je me contenterai d’admirer tes pano, Laurent !

    • Laurent 21 décembre 2013 à 12 h 49 min #

      Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est pour les pros Joana, mais il faut en effet mettre un peu les mains dans le cambouis. Le tuto débroussaille bien, normalement, mais ça reste plus compliqué qu’une simple photo.
      Mais je n’en resterai pas moins ravi de te compter comme admiratrice des mes panos ;-)

  12. Blog voyage Découverte monde 21 décembre 2013 à 2 h 21 min #

    Le résultat est vraiment super et surtout très dynamique pour le lecteur. Mais c’est compliqué hehe! Je maîtrise même pas bien encore la photo et les logiciels de traitement, alors je vais commencer avec cela avant de me lancer dans des trucs de pro comme ca :) Mais beau travail Laurent et très complet comme article. Je sais où prendre les infos si un jour je décide à me lancer!

    • Laurent 21 décembre 2013 à 12 h 52 min #

      Salut Rachel et merci :-)
      C’est sûr que ça demande un peu de boulot pour arriver à ses fins, mais j’espère avec ce tutoriel en convaincre certains de franchir le pas. Je suis sûr que dans un an, tu vas masteriser les petites retouches photo et te dire, « bah maintenant, il me faut des pano 360 sur mon blog » ;-)

  13. Guillaume 21 décembre 2013 à 7 h 38 min #

    Alors là !! Je reste ébahi !!

    Je viens de passer 48 jours près du pole sud et il m’a fallu 2 semaines avec un collègues connaisseur en photo pour apprendre à faire de jolis panoramas avec une méthode proche de ton tuto : prise de plusieurs photos, montage par un logiciel.
    Tout ça pour essayer d’égayer un peu mon site et proposer de nouvelles vues des TAAF, ces terres du bout du monde.

    Et voilà que tu débarques avec ton tuto sur des pano en 360° !!!! ARGH ça va trop vite pour moi !!!!! Vais devoir copier/coller ton article, télécharger les logiciels indiquer, et potasser tout ça durant ma prochaine mission qui débute mi-janvier !!!!

    Question : les logiciels sont disponibles pour Mac j’espère ??

    En tout cas merci pour te tuto « ultra-complet » et qui va me permettre de dormir vraiment moins bete !!!! Et avec un peu de persévérance, si je ne suis pas trop bebete, je devrais meme arriver à vous proposer un 360 au milieu des manchots et éléphants de mer.. doit pas y en avoir des masses des 360 comme ça sur le net ! hi hi

    Merci beaucoup. Au plaisir !

    • Laurent 21 décembre 2013 à 13 h 05 min #

      Salut Guillaume,
      Alors là, c’est clair qu’un pano 360 des TAAF, tu vas être number one ! Ravi que ce tuto te plaise, je le serai encore plus quand je verrai ton premier pano 360 sur ton blog que je découvre du même coup :-)
      Il a de la gueule ton pano de l’île St Paul, mais tu devrais si possible mettre une image un peu plus grosse pour nous en faire profiter encore plus.
      Je n’ai pas de Mac donc je n’ai pas essayé ce flot mais normalement, ça doit fonctionner. Johanna, dans un commentaire précédant, dit avoir des problèmes pour faire fonctionner Hugin sur Mac, à voir. Je te conseil en tout cas de faire des essais avant de partir, surtout pour valider la prise de vue. Ça serait bête de se rendre compte en rentrant qu’il reste de grosses zones qui ne sont présentes sur aucune photo :-(

  14. Dominique Degottex 22 décembre 2013 à 8 h 27 min #

    Après des année dans le web marketing en local, j’est vus quelques un de mes concurrents créer ce type de 360° pour mes client, mais cela est la première fois que je vois un tuto aussi complet sur le sujet. Je Bookmark ce tuto car c’est quelque chose à tester quand j’aurais le matériel nécessaire pour le réaliser sur les sites que je visite pour mes récits de voyages.Merci Laurent pour cette explication vraiment travailler!

    • Laurent 23 décembre 2013 à 10 h 08 min #

      En effet Dominique, on trouve assez peu de littérature sur le sujet sur la toile, d’où ma motivation pour rédiger ce tutoriel. On pense souvent, à tort, que ce genre de pano est réservé à des pros. Je le pensais moi même avant de tomber sur un blog de voyage anglophone (Uncornered market pour ne pas les nommer) qui en publiait de temps à autre. De toute évidence, ça devait être réalisable de manière raisonnablement simple, car ils faisaient ça tout en voyageant en mode sac à dos. Tu fais signe pour le premier pano sur Voyage au pays des Merveilles ? Et si tu as des problèmes, bah tu fais signe également :-)

    • Laurent 28 décembre 2013 à 9 h 36 min #

      Et bien le pano, ça sera pour les bonnes résolutions de 2014 Richard, non ? ;-)

  15. Tony 27 décembre 2013 à 22 h 40 min #

    Dis Laurent, peux-tu m’aiguiller car sans fisheye je suis un peu dans le doute ?
    Concernant la longueur focale, lorsque je fais le calcul avec la boite magique en lien je trouve :
    – Angle horizontal = 62°
    – Angle vertical = 43°
    Je ne suis pas sûr de bien remplir la boite car les options du capteur et du type d’objectif ne s’y trouvaient pas. La longueur focale de mon appareil c’est f=4.3-68.8mm (24-384mm pour 35mm equiv.) J’ai rempli la case avec 24mm.

    Bref, je me retrouve donc avec 5,8 photos horizontales par 4,2 verticales à faire pour mon pano. Pour un bon recouvrement de chaque photo je ne suis pas sûr que 6 Horizontal par 4 Vertical suffisent du coup. Je pense à 7 par 5… 35 photos ça fait beaucoup ?
    Sachant que 7, pour un bon repère dans l’espace, ce n’est pas facile. 8 par 5 ? C’est peut-être vraiment trop là…

    Une autre question peut-être un peu bête mais l’appareil me propose plusieurs format :
    – 4 :3
    – 3 :2
    – 16 :9
    – 1 :1
    Lequel dois-je choisir à ton avis ? Je pensais au 3 :2 mais trop de doute assaillent le débutant en photo que je suis. Et puis il fait gris à Paris donc pour le pano c’est la merde pour tester en ce moment.

    Je ne vois rien d’autre mais je reviendrai sûrement vers toi une fois les photos prises, ratées, reprises et enfin exploitables. :)

    Pour l’heure je te remercie pour ce superbe tuto/cadeau de noël que tu as fait à tout les blogueurs voyageurs. Surtout à ceux qui réussiront à exploiter l’énorme travail que tu leur as livré. Ils comprendront d’autant mieux sa valeur.

    Ton petit glaçon. ;)

    • Laurent 28 décembre 2013 à 9 h 35 min #

      Salut Tony,
      Ah, ça y est, on passe aux choses sérieuses !
      Pour l’angle de ton objectif, il faut mettre full frame pour capteur ET pour type d’objectif dans la boite (c’est pas forcément super clair). Du coup, ton cas s’améliore un peu, tu as un angle horizontal de 74° et vertical 53°.
      C’est quoi ton appareil photo ? Il y a de grandes chances pour que le capteur soit au format 4:3. Les autres du coup n’utilisent qu’une partie du capteur. Pour vérifier, prends une photo en 4:3, une en 3:2 et une en 16:9. Elles devraient toutes avoir le même nombre de pixels en horizontale. Par contre, les 3:2 et 16:9 auront moins de pixels en verticale. Du coup, prends 4:3.
      Conséquence, les angles calculés précédemment ne sont pas tout à fait exacts, car un full frame à un rapport 3:2. Ça veut dire qu’avec un 4:3, ton angle horizontal va être un chouia moins et vertical un chouia plus. Si tu veux les valeurs exactes, bah faut te taper les calculs. Mais cette approximation devrait être amplement suffisante.
      Ça nous amène à 4,8 photos horizontales et 3,3 verticales. Soit quelque chose comme 6 sur 4 pour les recouvrements. Tu as un trépied ou pas ? Sans trépied, devoir faire 4 bandes horizontales sans se planter, c’est un peu l’enfer. Autant à l’horizontale, on s’en sort, car on observe les limites d’une photo à l’autre, autant en verticale, ça se corse sérieusement.
      Du coup, je te conseillerais plutôt de tenir ton appareil verticalement. Ça donne 6,8 photos horizontales et 2,4 verticales. Soit avec les recouvrements, 8 horizontales et 3 verticales.
      8 horizontales, c’est pratique comme chiffre. Et pareil pour les verticales, tu fais d’abord une bande à l’horizontale pile-poil devant toi, puis une en haut et une en bas.
      Il a quelle résolution ton appareil photo ? Tu vas avoir du coup 24 photos à monter (contre 7 pour moi), soit une résolution totale assez délirante. Ça fait un pano où tu peux zoomer comme un malade, mais si ton PC n’est pas un monstre de calcul, ça risque d’être assez intensif et long avec Hugin au moment des calculs d’assemblage. Du coup, pour démarrer, je te conseil d’utiliser des photos en 4 ou 6 Mpixels, pas plus.
      Enfin, si le montage est trop galère au départ, fais une première tentative avec juste une bande horizontale de 8 photos. Ça te fait un pano circulaire avec un champ vertical de 74°, ce qui peut déjà être sympa. Simplement, tu ne pourras pas aller tout en haut ni tout en bas. Mais pour se faire la main, c’est peut-être mieux.
      Voilà, y a plus qu’à :-)

    • Tony 5 janvier 2014 à 15 h 13 min #

      Yes Laurent, je reviens vers toi après pas mal d’essais et comme résultat un fichier .tif moyen mais pas dégueu.

      Pour répondre à tes question je fais les photos avec un Panasonic Lumix TZ20 et les caractéristiques de l’objectif n’ont rien à voir avec ce que Hugin me propose, de plus je n’ai pas trouvé de full frame dessus, bref je nage un peu à ce niveau là. L’appareil photo n’est pas ce qu’il y a de plus approprié mais ça fera l’affaire pour le moment.

      De fait le 4:3 me paraît bien. Sinon j’ai suivi ton conseil, je tiens l’appareil verticalement mais je m’aperçois que 8×3 est encore trop court. Je fais donc 9×4 pour plus de commodité, et le tout en 10 Mpixels. Ça pèse mais mon PC suit.
      Le truc le plus dur à gérer fut de trouver une moyenne correcte pour ma balance des blancs et de le combiner avec l’ISO, une vraie galère ! Soit j’ai des bâtiments clairs et du coup un ciel éblouissant, soit le ciel est moins lumineux et mes bâtiments deviennent trop sombre… L’équilibre parfait est ténu.

      Après toutes ces péripéties et quelques crampes à prendre 36 clichés, je suis passé à la partie Hugin et je le trouve très simple d’utilisation. Par contre sais-tu comment faire pivoter les images lors de l’insertion de points de contrôle manuels ? Car même avec mes facilités à m’orienter dans l’espace il y a de quoi me tordre le cou et tu avais raison : le cerveau fume un peu parfois. Je viens de charger un nouveau travail dans Hugin et il m’a mis tout l’assemblage à l’envers sur l’aperçu cette fois. Je n’ai toujours pas trouvé comment faire pivoter le tout. Une suggestion ? Je ne suis pas doué…?

      Plus j’avance plus je me dis qu’une fois mes marques prises je pourrais effectivement réaliser tous ces travaux en 30 minutes. C’est l’apprentissage qui est long mais c’est un plaisir. Ton cadeau de noël est vraiment à la hauteur de mes espérances. :) Je t’enverrai mon .tif prochain.

    • Laurent 6 janvier 2014 à 22 h 08 min #

      Salut Tony,
      Le format pour ton TZ20 à choisir est en effet 4:3, c’est le format du capteur. Si tu mets autre chose, il va ne garder qu’une partie de l’image, c’est ballot.
      Dans Hugin, s’il patauge avec les données EXIF de l’objectif, tu mets Distance focale 24mm et Coefficient multiplicateur 1.
      Ça n’est en effet pas évident suivant la lumière de trouver un compromis. L’écart entre les plus clairs et les plus sombres est bien plus important que ce que peut encaisser le capteur d’un appareil photo, surtout en hiver quand le soleil est bas. Du coup, certaines zones sont un peu cramées et d’autres sombres. Si tu regarder celui que j’ai fait de Merzouga, j’ai eu ce problème, certaines zones y sont cramées.
      Pour le problème d’orientation, tu veux dire que tes photos sont droites au départ (si tu les ouvres dans une visionneuse, elles s’affichent bien verticalement et pas tournées de 90° ?) mais que Hugin s’emmelle les pinceaux quant à l’orientation au montage et tout a ensuite la tête en bas ? Deux solutions, soit tu passes à la Tourtelle, soit tu vas sous l’onglet « Déplacer.Glisser » (comme pour recentrer à la fin du tutoriel), et là tu mets 180 dans le champ Tangage puis Appliquer. Il va tout tourner de 180. Si c’est juste tourné d’un quart, bah t’auras compris, tu mets 90.
      D’ailleurs, suite à des questions qu’on m’a posées sur un forum ou j’avais posté un lien vers le tutoriel, je suis arrivé à faire également ce genre d’image assez rigolote avec ce même pano. On appelle ça une vue « little planet » : http://images.voyageforum.com/posts4/medium/1388880663-vydqxw1JGK18zfX.jpg
      Il suffit que passer en projection Stéréographie et de mettre un tangage de 90°.
      Je suis bien d’accord, ça demande un certain investissement pour se faire la main (surtout dans ton cas avec autant d’images à assembler), mais si la prise de vue est bonne avec suffisamment de recouvrement, Hugin se débrouille comme un Dieu et il n’y a pas énormément de choses à faire à la main ensuite.
      Je suis curieux en effet de voir le résultat quand tu en seras venu à bout :-)

  16. Letieou 28 décembre 2013 à 12 h 33 min #

    Ça c’est du tuto de compet´!!!
    Alternative plus simple : sur Mac et PC il y a PTGui Pro qui fait tout ça pour 70€. ça les vaut je trouve plutôt que de jongler avec trois logiciels.

    • Laurent 29 décembre 2013 à 13 h 01 min #

      Effectivement, il y a plusieurs alternatives payantes et PTGui semble être la plus complète. J’étais tombé dessus lors de mes recherches, mais n’utilisant ni un Mac, ni un PC Windows, je n’ai pas pu les tester. C’est simple d’emploi PTGui ? Un ami avait investi dans un autre logiciel payant (dont j’ai oublié le nom) pour recoller des panos (il ne connaissait pas Hugin) et avait fini par utiliser Hugin qu’il trouvait bien plus performant.
      C’est sûr que si on peut faire absolument toute la chaîne avec un seul logiciel, ça a un côté pratique. On peut aussi faire de la retouche pour combler par exemple des petites parties manquantes avec PTGui ?
      Cela dit, là, quasi tout le boulot est avec Hugin. SaladoConverter n’est qu’une formalité qui se fait en 2 clics pour convertir l’image équirectangulaire.

  17. Solène - I love travelling 31 décembre 2013 à 7 h 10 min #

    Un excellent tuto. Il ne me reste plus qu’à… m’y mettre ! Mais là c’est une autre histoire ;-) En tout cas merci bien et je partage.

    • Laurent Claudel 1 janvier 2014 à 22 h 51 min #

      Et bien ça, c’est pour les bonnes résolutions de 2014 Solène. Des panos sur I love Travelling pour envouter et hypnotiser tes lecteurs :-)

  18. argone 4 janvier 2014 à 10 h 04 min #

    Je crois que je ne me lancerai jamais là-dedans mais merci tout de même d’avoir passé du temps à nous expliquer comment faire ! le résultat est très beau !

    • Laurent 4 janvier 2014 à 12 h 28 min #

      Rho lala, pas de panos 360 sur A taste of my life donc ? Merci pour tes bons mots en tout cas :-)

  19. Benjamin 16 février 2014 à 15 h 21 min #

    Salut !
    J’aurai tenté plusieurs fois mais mon appareil ne me permet pas de faire comme le fish eye. Je dois faire au moins 24 photos, mais la mise en oeuvre est assez difficile par la suite. Je reviens vers vous pour vous parler de l’avancement.

    • Laurent 14 mars 2014 à 21 h 18 min #

      Benjamin,
      Désolé pour la réponse tardive, j’étais sur les routes indiennes.
      C’est sûr que sans fisheye, la tâche est moins aisée. Tu peux peut-être en fait commencer par faire un 360° à hauteur d’yeux, mais sans tout couvrir verticalement. Ensuite, tu limites dans la visite virtuelle avec maxTilt et minTilt l’exploration verticale. Le résultat est moins satisfaisant bien sûr, mais c’est tout de même déjà pas mal.
      C’est clair qu’avec 24 photos, c’est pas mal de boulot, j’imagine. Fais moi signe en tout cas, je suis curieux de voir le résultat.

  20. Guillaume 2 mars 2014 à 5 h 01 min #

    Bon alors là… que dire…

    A la vue de ton article, je me suis dit « Super idée » !! Et oui, c’est une super idée.
    Mais alors, v’là le boulot que ça représente pour un débutant pas très doué comme moi !!!! Ah là là !

    Je crois que le plus long est vraiment de trouver tous les points de correspondance entre chaque photo !
    Malheureusement, mes premiers essais n’ont pas été concluants.
    De plus, j’ai fait l’erreur de faire le test sur un bateau !!! AH LA BOULETTE ! Avec le mouvement du bateau, impossible d’avoir des correspondances idéales !

    Bref, un autre essai ultérieur m’a permis d’arriver à un résultat presque parfait !

    Avec un peu d’entrainement, je pense pouvoir réussir à le faire mon panorama 360 lors de mon prochain séjour dans les TAAF, avec mes amis les Manchots !!!
    En attendant, je vais me rabattre sur les paysages de la Réunion qui sont tout aussi intéressant pour ce genre d’exercice !

    Merci encore en tout cas pour ce tuto et tous tes autres articles utiles à tous.

    • Laurent 14 mars 2014 à 21 h 28 min #

      Et bien fais-moi signe quand tu auras ton premier pano 360, j’ai hâte de voir ça. Normalement, si la prise de vue s’est faite correctement, les points de correspondance sont insérés automatiquement par Hugin de manière relativement satisfaisante. En général, c’est pour le zénith (le ciel) et le nadir (le sol) qu’il peut y avoir des soucis qui nécessitent une intervention manuelle.
      Heureux de voir en tout cas que certains s’essayent au pano. Pour donner une impression d’immersion dans une scène, c’est tout de même top.

    • Guillaume 15 mars 2014 à 5 h 52 min #

      C’est vrai qu’il y a difficilement mieux comme type de photo pour plonger le lecteur dans la scène, c’est vraiment top. Par contre, n’étant pas très doué, je me suis tourné vers une solution alternative, le géant Google et ses outils de création de Photosphère. Je dois avouer que le résultat est tout aussi bluffant.

      J’ai d’ailleurs réaliser un article dédié. Puis-je partager via votre intermédiaire svp ?

    • Laurent 15 mars 2014 à 19 h 20 min #

      Pas de problème Guillaume. Glisse le lien en réponse de ce commentaire. Ça m’intéresse et peut en intéresser d’autres, j’imagine.

    • Guillaume 18 mars 2014 à 5 h 45 min #

      Je te remercie Laurent, voici donc le lien :

      http://lesvoyagesdedoudou.com/photosphere-photo-360-google/

      Espérons qu’il puisse servir et être utile à plusieurs.

  21. John Alright 21 avril 2014 à 21 h 20 min #

    Merci Laurent pour ce tuto. Je n’ai jamais fait de pano car avec ma version de photoshop c’était trop fastidieux. Mais avec Hugin (qui est gratuit en plus), ça va être plus facile, merci merci merci.

    • Laurent 22 avril 2014 à 20 h 05 min #

      Hugin est assez bluffant comme logiciel, et une fois qu’on maitrise la bête, y a moyen de bien s’amuser en effet !

  22. Cedric 19 mai 2014 à 10 h 43 min #

    Hello Laurent, merci pour ce tuto!

    Je suis équipé depuis peu avec un mft + samyang 7.5, et je découvre avec étonnement ta technique du pano en 6 photos mais en prenant les 4 à l’horizontale !

    J’avoue que c’est la première fois que je vois ça, car en général en essaye de maximiser le champ vertical, et comme on trouve en général que ca ne suffit pas , on incline meme le boitier de 33 degrés sur le côté pour que la diagonale du capteur soit verticale.
    Mais avec notre Samyang, ca marche moyennement, et il me faut 8 photos horizontalement pour minimiser le « trou » au nadir et zenith… du coup je me demande quelle est la taille du « trou » que tu obtiens avec ta technique… (j’essaye ce soir)

    Mais l’avantage en panoreportage c’est que du coup tu es plus rapide, et que la partie la plus importante est bien couverte.

  23. Laurent 21 mai 2014 à 19 h 42 min #

    Bonjour Cédric,
    Je viens d’aller voir tes panos, du beau boulot dis moi. J’ai un faible pour celui pris dans l’étable. J’imagine que c’est pris avec un trépied et une tête panoramique non, vu la qualité du montage ?
    En effet, on tient le boitier en vertical incliné pour que la diagonale de l’image soit verticale. Mais on fait plutôt ça avec un grand-angle non fisheye je pense. J’avais d’abord essayé aussi comme ça au début, mais c’était assez galère en fait, surtout à main levée.
    Mais en fait, avec l’angle d’ouverture du Samyang, j’incline un chouia le boitier vers le haut (mais vraiment un chouia) quand je prends les 4 photos horizontales. Et avec celle au zénith plus les 2 au nadir, je n’ai aucun trou (j’en prends 2 au nadir pour virer mes pieds). En étant juste à l’horizontale, il m’est arrivé d’avoir un tout petit trou non couvert au zénith, mais on arrive facilement à le combler sous Gimp.
    Et en effet, les repaires étant faciles à prendre, ça permet d’agir assez vite une fois qu’on a le coup.

    • Cédric 4 juin 2014 à 11 h 36 min #

      Bonjour Laurent,
      je viens juste de voir ta réponse.

      Pour le trou au nadir, oui on peut le combler, mais il est vraiment très gros, et donc si on a des objets proches, ou des gens (leurs jambes notamment) qui sont passés pas loin, ca doit être impossible d’avoir un bon raccord…

      Pour l’inclinaison du boitier, cela est maintenant une technique rodée, les vendeurs de tête pano « collier » font cela d’ailleurs. J’ai récemment acheté celle ci car très bon marché, ultra légère, et en voyage, avec un monopode léger et court (j’ai le plus petit de chez manfrotto, 38 cms replié), ca marche très bien http://www.tomshot360.com/ultralight-panohead/ultralight-panohead-samyang-75mm-mft-4

      Sur mon site web, les panos sont anciens, réalisés avec un Canon 350D ou 450D et un fisheye Sigma, qui couvrait un peu plus d’angle que notre Samyang.

      Celui de la chèvrerie à Nordheim, justement non, c’est pas pris au trépied et tête pano (que j’avais pourtant à l’époque, ici avec un fisheye Peleng: http://cedricsimon.com/setup_350d.jpg), mais à main levée, et au dessus de ma tête ! C’est pris en 5 photos, 4 verticales, une vers le haut, et pour le nadir, la c’est retouche… le sol n’était pas exigeant, et puis la résolution finale assez faible (7200×3600).

      Le fait que le fisheye couvrait plus d’angle (180 vertical quasiment) rendait les choses plus faciles il est vrai. Et en inclinant le boitier (http://cedricsimon.com/setup_2008.jpg) j’arrivais là à couvrir la sphère en 4 photos, permettant de shooter par exemple celui du 14 juillet au milieu de la foule (avec un monopode qui reposait sur mon sac photo en bandoulière, et avec quand meme nadir retouché, je me suis fait prendre en photo vu d’au dessus, et j’ai fait une incrustation :)).

      Mais la main lévée c’est la liberté totale… même si l’assemblage est difficile après. Avec u philopod, c’est plus facile, mais il y a quelques jours par exemple, j’étais en week-end à Paris, et j’ai shooté ça à main levée, 11 photos avec le Samyang 7.5… et des heures à assembler avec les masques et des ruses pour que ca passe bien visuellement…
      J’ai malheureusement bougé un peu (malgré la vitesse de 1/80…) donc le piqué en prend un coup, ce qui est dommage quand on voit ce dont le Samyang est capable…

      http://www.cedricsimon.com/panos/2014/Paris/GaleriesLafayette/

      C’est un peu aussi ton article qui m’a donné envie d’insister avec le « main levée », alors merci!! Et puis je vais re-regarder le tuto sur la publication google views, ca m’intéresse beaucoup.

      Tu connais le forum francophone panophoto.org ? Si tu n’y es pas déjà inscrit, fais le, les gens sont sympas, avec tous les niveaux, toujours prêts à aider, et il y a plein d’idées.

  24. Cédric 4 juin 2014 à 11 h 43 min #

    Oops, je ne trouve plus le lien vers le « tuto pour la publication google views », je croyais que tu l’avais évoqué quelque part, mais j’ai du confondre, désolé …

  25. Cédric 4 juin 2014 à 11 h 51 min #

    ah ah c’est encore moi, je viens de regarder ta vidéo sur la prise de vue… hm, j’imagine que dans la réalité tu ne fait pas comme ça ? Car la entre la première et la troisième photo, ton appareil a carrément bougé, donc potentiellement des erreurs énormes de parallaxe… il faut pivoter autour du point nodal de l’appareil (mais ca tu le sais), et pour le tuto, ce serait bien de le montrer un peu

    ( http://www.youtube.com/watch?v=axGndQvMD2Q )

    • Laurent 5 juin 2014 à 19 h 28 min #

      Salut Cédric,
      Si, je fais comme ça quand je prends les photos. Je n’essaye pas spécialement de garder le centre optique à une position fixe. La plupart du temps, je n’ai pas grand-chose très proche de moi, donc ça ne pose aucun problème et le montage se fait en fait très facilement. On trouve des erreurs sur mon pano de Chefchaouen présenté ici ainsi que celui de Delhi, mais pour les autres, on peine à trouver les erreurs. J’ai en fait plus de problèmes avec les personnes qui ont bougé.
      Évidemment, si on considère ton exemple de la verrière des galeries Lafayette, c’est une autre paire de manches. Chapeau, le résultat est splendide. Je ne joue pas dans la même catégorie là ! J’aurais avec ma méthode des problèmes de parallaxe en effet. Le top du top serait de pouvoir être en suspension au milieu !
      J’avais trouvé cet tête panoramique avant de m’y mettre, mais dans la mesure où je m’adonne rarement à cette activité en dehors de mes voyages et que je voyage sans trépied, je n’ai jamais investi dans ça.
      Pour Google View ou Google +, je suis tombé sur ça récemment, il suffit de publier une image équirectangulaire et Google la transforme en visite virtuelle, qui fonctionne en plus sur une tablette sans plugin flash. C’est assez génial. Il faudra que j’ajoute ça dans cet article à l’occasion. Il suffit juste d’ajouter les bons tags dans l’EXIF pour que Google comprenne que c’est un pano 360.

  26. Cédric 6 juin 2014 à 11 h 47 min #

    Ok pour la prise de vue… mais donc du coup, si tu essayait de pivoter autour de ton orteil gauche (ou droit) par exemple, tu verrais cela dit une vraie amélioration dans l’assemblage…

    Pour les erreurs, bon j’ai peut-etre l’oeil affuté mais je dois dire qu’à part les grands paysages (dunes par exemple), les autres ont des erreurs qui sont très grandes, les verticales par exemple qui souvent ne le sont plus, et on regarde les sols, on voit que quelque chose ne tourne pas rond (jeu de mots volontaires).

    Mais… cela ne gache en rien le plaisir que j’ai à les regarder, donc mission accomplie !
    Et puis tant qu’il n’y a pas de détails passionants au nadir (donc vue vers le bas), ca passe très bien!

    Pour les galeries Lafayette, là j’en avais des problèmes de parallaxe, et pas qu’un peu… c’est quand meme shooté bras tendu par dessus la rembarde, et tu peux te douter que la vue « vers moi », c’était…. rigolo :) Car la, pas question de tourner sur moi même hein…

    En tout cas, tu as un très beau blog de voyages, et des photos qui font qu’on s’évade de son quotidien, alors bravo pour ça!
    Jette quand meme un coup d’oeil sur ce mot clé, si tu ne l’as pas déjà fait: « philopod ».

    Ca peut être super discret (moi je l’enroule autour du fisheye), et ca peut énormément aider dans certaines situations, par exemple pano sur un escalier, pas évident de garder une hauteur constante, vu que quand tu tournes, tu es obligé de changer de marche…

    • Laurent 7 juin 2014 à 11 h 31 min #

      Je pense en effet Cédric que tu as un oeil beaucoup plus affuté que la moyenne, car habitué que tu es à assembler des panos, tu cherches un peu partout. Car même sur ceux qui ont des erreurs bien visibles, la plupart des gens peinent à les voir.
      Tes panos sont clairement d’un niveau pro, les miens sont on va dire « ludiques ».
      Je viens de lire pas mal de trucs sur philopod, et là, ça m’intéresse en effet. Tu passes un peu pour un excentrique en faisant ça dans la rue, mais c’est de toute façon déjà le cas quand tu prends la photo du zénith et du nadir ;-) Merci pour le tuyau !

  27. Jean 4 juillet 2014 à 14 h 03 min #

    Bonjour,
    j’ai un problème avec le logiciel Hugin, lorsque je clique sur 2.Aligner la pré-vue du panoramique ne change pas, elle reste comme quand j’ouvre les image pour la 1ère fois, au début j’ai cru que c’était due à mes images mais j’ai eu le meme problème en téléchargeant les images du tuto.
    Si vous savez comment résoudre ce problème, merci.

  28. Laurent 10 juillet 2014 à 8 h 18 min #

    Bonjour Jean,
    C’est avec quelle version de Hugin et sur quel OS ? J’ai eu le souci à un moment donné avec une version de Hugin qui buggait sur Ubuntu. La partie qui cherchait automatiquement les points de contrôle plantait. Je vais rechercher comment j’avais fait pour détecter le problème (plus compliqué à trouver avec une version qui ne plante plus …).
    Je manque un peu de temps là, mais je cherche ça sans faute durant le week-end.
    Merci de me donner d’ici là la version et l’OS.

  29. eshopstudio 16 septembre 2014 à 9 h 21 min #

    Merci pour le partage de cet article très complet ! Après je pense qu’il faut quand même avoir déjà un certain niveau pour pouvoir maîtriser et comprendre ce que vous expliquez :-) Mais l’idée est géniale !

  30. Weiss Mike 11 février 2015 à 17 h 10 min #

    Bonjour,

    Je viens de voir votre tuto pour les photo pano 360°.

    Tout marche sauf SaladoConverter il me dit Invalid image proportions.

    Pouvez vous m’aider svp ou peut être me donner un autre programme gratuit pour faire ça.

    Encore merci et bonne soirée.

    • Laurent 15 février 2015 à 18 h 00 min #

      Bonjour Mike,
      Pour SaladoConverter, la seule chose nécessaire normalement est que l’image ait bien un rapport 2×1 entre la largeur et la hauteur.
      Donc au moment de l’export depuis Hugin, pour le champ « Taille du canevas », il faut avoir un rapport 2×1. Est-ce bien le cas ?

  31. Nicolas E 15 février 2015 à 15 h 28 min #

    Bonjour Laurent et merci énormément, une fois de plus pour ce partage de connaissances.

    Pour ma part l’utilisation de Hugin sur Mac OS 10.10.02 ne me pose pas de problèmes.

    Par contre, je galère sur la partie Salado Converter. Déjà que le site http://panozona.com ne fonctionne plus, j’ai retrouvé le projet sur Github :
    https://github.com/mstandio/SaladoConverter

    C’est là que je bloque. Ne connaissant pas (encore ^^) la technologie Java, je ne sais pas si ce code doit être compiler ou être utiliser comme ça. Mais comment. La page Github indique le wiki adéquat (http://panozona.com/wiki/).

    En cros, je trouve très difficile de trouver ces programmes Salado.

    Si vous avez de pistes, je vous remercie par avance.

    Nico.

    • Nicolas E 15 février 2015 à 18 h 07 min #

      Bon, j’ai trouvé!

      Déja, la version compilée de Salado Converter est ici :
      https://github.com/mstandio/SaladoConverter/downloads

      Puis, en voulant lancer le .jar, le Mac me dit que Java Runtime Environment est absent et me propose de l’installer. Et ça ne fonctionne toujours pas. J’ai lu (ici : http://www.macplus.net/depeche-81568-yosemite-regler-le-probleme-java-et-jre) qu’a cause de Yosemite, il faut plutôt télécharger ce JRE un peut plus ancien chez APPLE :
      http://support.apple.com/kb/DL1572?viewlocale=en_US&locale=en_US.

      Et voila ça fonctionne! Je n’ai plus qu’a comprendre comment fonctionne SaladoPlayer. Je ne l’utiliserais pas dans WordPress.

      Laurent, je trouve ça énorme que tu réponde à tout le monde.

    • Laurent 15 février 2015 à 18 h 20 min #

      Bonjour Nicolas,
      En effet, le site panozona a malheureusement disparu depuis quelque temps.
      La version Github n’est pas compilée, donc ça n’est pas très pratique.
      Vous pouvez trouver des archives de la version compilée de Salado Converter ici : https://github.com/mstandio/SaladoConverter/downloads
      Je vais remettre à jour le lien pour Salado Converter sans l’article.
      Après je ne saurais dire depuis un Mac comment le lancer. Il faut exécuter le fichier SaladoConverter.jar, j’imagine, soit en double cliquant dessus, soit comme sous Linux avec « java -jar SaladoConverter.jar » depuis un terminal.
      Mais évidemment, il faut que Java soit installé sur votre Mac. Java est dispo ici : https://www.java.com/fr/download/

    • Nicolas E 30 janvier 2016 à 12 h 51 min #

      Bonjour.

      Alors un an après, juste histoire de faire un review de l’année, je suis ravi d’avoir bien avancé sur le sujet.
      En guise de lecteur de panos 360°, j’ai découvert le super logiciel https://pannellum.org qui a la particularité d’être en HTML 5 et non en Java. Cela s’affiche bien sûr des smartphones et tablettes récentes.
      J’utilise une tête panoramique sphérique (sur trépied donc) et de plus, j’effectue un bracketing de 3 photos avec – et + 1 IL pour chaque section du panorama pour creer des HDRs afin d’avoir un rendu très sympa. En faisant cela, je me suis rendu compte que le déclenchement des photos, la gestion des fichiers et surtout la generation des HDRs sont quand même des trucs fastidieux. Alors j’ai eu envie qu’un Raspberry Pi (petit ordinateur mono carte gros comme une carte de crédit pour ceux qui ne connaissent pas) me fasse tout cela sur site afin que je n’ai plus qu’à m’occuper de l’assemblage des photos à la maison.
      Concrètement, le Raspberry Pi est alimenté par batterie (chargeur nomade de telephone), il est branché à mon reflex en USB. Il diffuse un réseau wifi via un dongle USB car le tableau de bord de tout cela se trouve sur une page web (hébergée sur le Raspberry Pi). N’affiche donc cette page sur mon iPad. Quand je déclenche, j’ai un aperçu sur la page web. Une fois le panorama terminé on peut lancer le traitement des image en appuyant sur un simple bouton. Cela consiste à développer les RAW pour avoir des beaux JPEG, puis la génération des HDRs. Pour info, le traitement d’un pano constitué de 21 RAWs met 30 min sur le Raspberry Pi. C’est long mais le temps ne m’est pas compté, surtout que tout cela se passerait dans la voiture sur le chemin du retour.

      Ma prochaine étape serait de pouvoir automatiser l’assemblage en basse définition avec UGIN dans le Pi pour l’afficher avec Pannellum pour pouvoir montrer un aperçu in situ à mon client sur l’iPad, cela ferait une belle démonstration.

      En bref, j’ai utilisé des logiciels en ligne de commandes que j’ai utilisé dans des scripts Shell pour le traitement des images. Ma page de tableau de bord est en PHP.

      Voici quelques exemples de mes résultats sur mon site internet : http://eliemicroservice.fr/références-clients/

      Bonne année.

    • Laurent 31 janvier 2016 à 16 h 03 min #

      Impressionnant dis-moi ! Je suis tombé sur Pannellum il y a quelques mois à ça me semble très bien en effet. Flash étant en grosse perte de vitesse et appeler à disparaître dans un avenir pas si lointain, je cherche donc une solution html5.
      Je n’ai pas pris le temps de m’essayer à Pannellum, mais comme tu connais, ça m’intéresse :-) Tu en es pleinement satisfait ? Ça semble correspondre à ce dont j’ai besoin, mais à l’usage, on a parfois des surprises.
      Le seul truc que je trouve un peu « étrange » avec, c’est son comportement quand on zoom. On a l’impression que l’image « sursaute », mais c’est vraiment pour chipoter.

  32. BlackSad87 5 juin 2015 à 17 h 11 min #

    Bonjour Laurent,

    Déjà bravo, cet article donne très envie!

    Petite question suite au nouveau matériel qui sort en ce moment, principalement la Kodak SP360 (fraichement acquise).
    Pour les vidéos, youtube les gère maintenant avec un résultat plus que satisfaisant, mais pour partager une photo à 360°, c’est bien plus compliqué! Aucune piste sur comment faire!

    Je suis tombé sur ton article mais là encore, problème: la caméra te génère (avec une qualité toute relative) des photos à 360°, un équivalent à ton fichier tiff en sortie de Hugin, mais en JPG et avec un rapport différent. Et en conclusion, il est refusé par Salado à cause de ça.

    Aurais tu, par le plus grand des hasards, une idée pour contourner cette étape?

    Merci d’avance!

    • Laurent 14 juin 2015 à 12 h 35 min #

      Pour le rapport qui est différent, je n’ai malheureusement pas trop d’idée non. Salado a besoin d’une image équirectangulaire d’un rapport 2×1, qui est la norme pour ce type de pano 360. Google+ utilise d’ailleurs ce même format équirectangulaire pour les panos 360 publiés sur ses pages.
      Elle a quel rapport hauteur largeur ta photo ?

  33. marcth25 13 juillet 2015 à 15 h 02 min #

    Bonjour,
    Je suis très intéressé par votre tuto et je me lance (j’essaie !) dans les panoramiques à 360, mais lorsque je suis le tuto, je butte sur 2 choses:
    1) Comment installer panini sous Linux ? Je suis encore en Wheezy (en MV sous vbox), mais je peux installer une Jessie si besoin … ou Ubuntu.
    J’ai cherché « Installer panini sous linux » sur Google et je ne trouve rien ! Dois-je me résoudre à utiliser Windows ? (je ne l’utilise plus depuis W95)
    2) Lorsque je lance SaladoConverter, j’ai un message d’erreur: Invalid image proportions monfichier.tif (il a pourtant été bien fait et est en 360. Y’a t-il un format particulier ou des dimensions impropres ?

    J’utilise un 8mm sur un 400D (comme je n’ai pas d’information sur l’objectif, je choisi 167 degrés (7,63mm) avec « fish-eye plein cadre « et Hugin se débrouille très bien pour retrouver ses petits. Je pense que coté Hugin, je suis à l’aise

    Voilà, si des fois vous avez des idées … je suis preneur.

  34. marcth25 14 juillet 2015 à 21 h 57 min #

    Merci Laurent pour ta réponse,

    Pour Panini: est-ce une étape obligatoire ? il semblerait que ce soit juste pour vérifier la bonne tenue de l’image, non ?

    Pour saladoconverter, j’ai trop lu « Renseignez-les comme ci-dessous. » et j’aurais faire en fait « Renseignez-les comme ci-dessous, mais de façon a toujours avoir un ratio de 2:1 » et si on fait en sorte d’avoir ce ratio, oui là, çà marche.

    Donc, jusqu’ici tout va bien, c’est la suite qui me chagrine:

    Pour wordpress … là je suis un peu perdu, entre le soft wordpress, le wordpress de sites divers et variés et le wordpress.com.
    J’ai installé sur mon Linux wordpress, … on a le droit de faire la manip en local chez soi bien au chaud tranquillement pour se faire la main ?
    Entre un wordpress sous linux en local et un wordpress sur un site, c’est le même ?
    J’ai voulu lire « le guide gratuit de Travelplugin » et j’ai l’impression de partir dans un parcours du combattant (des trucs en mysql !)
    Si on peut utiliser un wordpress chez soi, on doit créer wp-content et wp-content/plugins/ dedans ? (j’ai juste un htaccess dedans)
    Je me noie peut-être dans un verre d’eau ?

    • Laurent 18 juillet 2015 à 19 h 40 min #

      Non Panini n’est en rien obligatoire, c’est juste pour comme tu le dis vérifier le rendu du pano.
      Pour la suite, tu veux installer WordPress juste pour voir tes panos ou tu veux effectivement faire un blog sur lequel tu publierais tes panos ?
      Tu peux en effet installer WordPress en local. Il te faut juste un serveur LAMP. Que ce soit chez toi sur ton Linux ou sur un serveur avec un site qui tourne sous WordPress, c’est exactement le même WordPress et donc exactement les mêmes manips.
      wordpress.com, c’est un service d’hébergement fourni par WordPress. Donc c’est le soft plus l’hébergement, mais c’est payant du coup, alors que le soft lui est gratuit.
      Pour installer ton WordPress, le guide de Travelplugin est pas mal. Tu peux aussi regarder cette page : http://codex.wordpress.org/Installing_WordPress

  35. Philippe 11 janvier 2016 à 13 h 52 min #

    Bonjour

    Très intéressants tutos surtout niveaux masque de hugin pour effacer les détails non voulus.
    Perso je fais cette manip avec CS2 et le pluggin wire worm c’est à mon avis moins contraignant.
    Merci pour le lien de FSP viewer que je ne connaissais pas et gratuit en plus .
    bonne continuation .

    Philippe

    • Laurent 17 janvier 2016 à 21 h 26 min #

      Bonjour Philippe,
      Ravi que ce tutoriel ait pu être utile. Je ne connais pas Wire Worm, mais si j’ai bien compris, il permet d’enlever de petits éléments (typiquement des fils électriques). Le but de la manip ici dans Hugin est sensiblement différent. On masque certaines zones avant la création du pano 360 afin que Hugin n’utilise pas d’infos de cette photo durant le montage, mais des vues des autres images qui couvrent la même zone (il y a énormément de recouvrement et donc de redondance entre les différentes images utilisées). Sans ce masquage, on peut se retrouver avec par exemple son bras dans le montage final, et ça serait un peu coton pour l’enlever après coup. À moins que je n’aie pas compris et que Wire Worm soit utilisé durant l’assemblage de différentes photos.

  36. Francpanorama Visite Virtuelle 29 janvier 2016 à 16 h 05 min #

    Très bon tuto pour réaliser des panos à 360° à moindre coût. A noter que Google a sorti une appli android pour réaliser directement les sphériques à l’aide de son téléphone et les télécharger sur Google Maps. Ces panos 360 peuvent ensuite etre partagés avec ses amis. Pratique pour les souvenirs de voyages et simple à mettre en oeuvre ;)

    • Laurent 31 janvier 2016 à 15 h 55 min #

      C’est vrai que la solution panos 360 de Google est pas mal et à le gros avantage d’être très accessible. J’avoue n’avoir jamais essayé pour être honnête, car mon smartphone est très très faible niveau qualité d’image. C’est pas trop compliqué non plus d’être certain de bien couvrir tout le champ à 360° avec l’objectif du téléphone ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Créez un panoramique 360 pour votre blog... - 20 décembre 2013

    […] Tutoriel complet pour créez un panoramique 360 et l'insérez dans votre blog de voyage WordPress. Un panorama interactif qui envoûtera vos lecteurs.  […]

  2. Pano 360 : la mosquée Kalon à Boukhara - Ouzbékistan - One Chaï - 22 décembre 2013

    […] à 360°. Alors j’ai pensé à vous et vous ai concocté sur le blog Travelplugin un tutoriel détaillé pour créer un panoramique 360 pour votre blog de voyage. Ce tutoriel prend pour exemple ce panoramique de Boukhara et vous explique tout, la prise de vue, […]

  3. 36 manières de promouvoir les articles de votre blog de voyage - 11 janvier 2014

    […] Ecrire chez les autres, une excellente méthode pour se faire connaître. Surtout si le blog a beaucoup de trafic. Mettez le paquet, proposez votre meilleur article afin de soigner votre e-réputation, c’est important. Voici un guestpost exemplaire pour créer un pano 360. […]

  4. Marc innov (guiguistrees) | Pearltrees - 28 février 2014

    […] Créez un panoramique 360 pour votre blog de voyage [Tutoriel] […]

  5. PhotoSphere : la photo 360°, par Google, sur votre blog : Les voyages de Doudou - 18 mars 2014

    […] découvert une façon parmi d’autre d’insérer un pano 360 au sein d’un article (voir son article tutoriel complet). Il existe plusieurs façons, et mon article ne vise absolument à lui faire de l’ombre, […]

  6. Le futur du blogging | Webmarketing & co'm - 11 juin 2014

    […] l’article tutoriel : Créer un panoramique 360° sur son blog. Gratuit aujourd’hui, c’est le genre de billet qui méritera d’être payant dans le […]

  7. Visite Virtuelle 360° | Blue-Bears - 26 mai 2015

    […] http://www.travelplugin.com/tutoriel-panoramique-360-blog-voyage/#chap3 […]

Laisser un commentaire