Faites-vous ces 20 erreurs avec votre blog de voyage ?
Avant toute chose, si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour être pro, téléchargez ici le PDF des 25 outils du blogueur pro. Il est gratuit. Cliquez ici.

De nombreux blogueurs-voyageurs se demandent pourquoi personne ne lit leurs articles ! Ecrire est une chose, certes, mais il vous faut également promouvoir vos écrits et éviter certaines erreurs avec votre blog de voyage.

1.Vous n’utilisez pas WordPress.orgtravelplugin Lama logo et WordPress logo

Le seul CMS à utiliser aujourd’hui est wordpress.org. C’est le plus grand outil d’auto-blogging au monde et il offre des possibilités difficilement trouvables ailleurs ; sans compter le nombre d’extensions (ou plugins) créés par les organismes et particuliers pour améliorer son système.

2. Racontez-vous votre vie sans jamais donner de conseils ?

Que cherche un internaute sur la toile ? Une solution ! Racontez vos anecdotes de voyages mais apportez surtout de la valeur ajoutée à celui qui vous suit ; un conseil sur ce qu’il doit ou ne doit pas faire, sur où il doit aller ou pas.

Aimez-vous écouter quelqu’un qui ne parle que de lui ? Non ? C’est pareil en blogging.

3. Mettez-vous votre meilleur contenu en évidence ?

WordPress.org a créé un plugin à cet effet. Vous pourrez ainsi mettre vos articles les plus populaires sur la bande de droite de votre blog.

4. Vous rédigez des titres bateau ou déjà vus et revus

Vous n’avez que quelques secondes pour intéresser le visiteur à la lecture de votre article. Mettez toutes les chances de votre côté avec un titre original qui suscite la curiosité et implique le lecteur. Les listes comme « 27 manières de … » ou les « 8 meilleurs…. » fonctionnent assez bien.

5. Vous faites des articles trop court ou trop long !

Les articles les plus partagés font généralement plus de 800 mots. Je vous recommande de ne pas aller en dessous de 500 mots. Vous risquez de ne pas assez approfondir le sujet et de moins retenir l’attention du lecteur.

A l’inverse, passé 2000 mots, l’indigestion est souvent de mise ! Dans ce cas faites de nombreuses parties et sous-parties ou des articles à puces.

6. Etes-vous partageur ?

Partagez-vous les articles des autres ? Avez-vous liké les blogs qui vous ont liké ou valent la peine d’être partagés ?

En ce qui me concerne, je like sur facebook tous les blogs de voyages qui valent le coup d’être lu. Soyons solidaires entre blogueurs-voyageurs et non pas l’inverse.

Un partageur contre un non-partageur

Partager est tout à votre avantage ! Soyez généreux, internet vous le rendra.

7. Vous avez une liste déroulante « archives »

Les personnes ne vont pas sur internet pour chercher au hasard ! D’où le superflu des archives mensuelles en liste déroulante car les articles y sont peu accessibles.

Privilégiez simplement une page dédiée à tous vos articles listés et divisés en catégories.

8. Faites-vous des liens sur vos anciens articles ?

C’est ce qu’on appelle le maillage interne. Plus votre information est riche, plus les lecteurs resteront sur votre site.

Mettez en exergue vos anciens articles pour leur insuffler une seconde vie. Vos lecteurs pourront ainsi approfondir le sujet et de surcroît vous faites du référencement naturel.

9. Vous ne produisez que de l’écrit

Vous souhaitez attirer le lecteur mais vous n’écrivez que de gros blocs de texte ? Sur internet vous ferez fuir vos lecteurs.

Amusez-les ! Ajoutez des photos, des vidéos, des copies d’écran, des infographies, voir même des dessins. Vous avez sûrement un ami de votre entourage qui se fera un plaisir d’illustrer un de vos articles.

Par exemple, avec l’article le tourisme de masse au Pérou, retrouvez l’ensemble de ces médias en un seul endroit. Mais attention à ne pas trop en mettre non plus…

10. Faites-vous des articles à puces ?

Beaucoup de gens aiment survoler les articles à leur lecture. Facilitez-leur la vie en évitant les textes trop lourds ! Faites en sorte que chaque titre donne l’information principale. N’appréciez-vous pas la lecture de l’article présent ?

11. Vous n’avez pas de sous-titres

Je m’impose systématiquement 2 sous-parties par grands titres. Cela permet au lecteur de trouver l’information qu’il recherche beaucoup plus facilement en plus d’une présentation aérée.

Comme ici avec mon article sur Guatapé en Colombie.

Lien vers article travelplgin : Guatapé en Colombie

Cliquez et découvrez un article découpé en parties et sous-parties

12. Utilisez-vous Buffer ?

En voyageant à l’autre bout du monde il n’est pas toujours facile de se caler sur les horaires françaises. Vous pouvez programmer l’heure de l’envoi de vos tweets et de vos posts facebook grâce à Buffer.

 
C’est un des logiciels indispensables que je liste parmi les 25 dans le PDF des outils du blogueur pro. Téléchargez-le ici. Il est gratuit.
 

13. Avez-vous créé votre profil et votre page Google+ ?

Lorsque l’on sait que 343 millions de personnes sont actives sur ce réseau, passer à côté de l’opportunité Google+ serait une belle erreur. C’est le réseau le plus prometteur en terme de référencement. Normal, c’est google.

J’ai développé mon profil et ma page Google + et je dois dire que c’est une source importante de trafic pour mon blog.

Alors pour vous aider à développer le troisième plus gros réseau de la planète derrière Facebook et Youtube, profitez de mon tutoriel complet Google+. Il vous fera décoller.

14. Vous n’avez pas encore de compte Pinterest

Paysage de Mendoza, Argentine

Partagez vos belles photos de voyage sur Pinterest – ici : Argentine, Mendoza

Pinterest est le réseau social de partage d’images qui monte en flèche. Il serait dommage de ne pas profiter d’un tel réseau pour partager ses magnifiques photos lorsque l’on possède un blog de voyage.

 

15. Google reader ferme boutique, vous êtes au courant ?

Avez-vous prévenu vos lecteurs que Google Reader allait cesser d’exister le 1er juillet 2013 ?

Incitez-les à se tourner vers un autre de vos réseaux, à s’inscrire à votre newsletter ou encore à utiliser FeedPress, surtout si vous avez un très grand nombre d’inscrits.

16. Soignez-vous vos followers ou vos commentateurs ?

Il m’arrive souvent de commenter un article ou la photo d’une page facebook dont je suis fan sans jamais avoir de retour.

De mon côté, je me souviens toujours de ceux qui me répondent. Et je finis fatalement par oublier ceux qui ne prennent jamais la peine de le faire !

17. Vos commentaires apportent-t-il de la valeur ajoutée ?

Commentaire Pertinent

Commentez de manière pertinente ! Évitez les ennuis

« Super article, très intéressant, c’est génial ! »

Si ce genre de commentaire n’a pas vocation à faire du backlinking alors quel intérêt de laisser cette remarque inutile ? Je trouve cela peu crédible !

Si vous n’avez rien à dire, alors ne dites rien. C’est toujours mieux pour votre réputation…

18. Vous n’avez pas de page « A propos »

Dans un blog, l’une des pages les plus regardées est la page A propos. Normal ! Un lecteur ne veut pas parler à une machine. Il veut savoir qui vous êtes, où vous avez voyagé, voir si vous êtes crédible. Alors profitez-en, mettez le paquet !

C’est comme si vous écriviez un article qui sera éternellement lu. La classe non ? Et de préférence, mettez une photo… où l’on vous voit bien, évidemment.

19. Avez-vous installé la « sharebar » ?

La sharebar à gauche de vos articles, que vous pouvez télécharger ici, devient aujourd’hui indispensable.

Vous voulez que vos fans partagent vos écrits avec leurs amis facebook, leurs cercles google+ ou leurs abonnés twitter ? Alors n’attendez plus une seconde pour l’installer.

Et d’ailleurs, si vous trouvez cet article utile, partagez-le !

20. Vous ne prévoyez pas plusieurs sauvegardes

En tant que blogueurs-voyageurs, nul doute que vous avez pensé à partager vos aventures sur le vif.

Ne vous fiez pas à une simple sauvegarde sur un seul disque dur externe. Prévoyez-en 2 !

Mon expérience en Asie confirme mes propos : le disque dur de mon portable a rendu l’âme au bout de deux semaines tandis que l’autre a chopé un virus extrêmement méchant ! Heureusement j’avais prévu le coup.

Et pensez également à emporter un backup de tous vos programmes d’installation tant que vous y êtes.

Maintenant que vous savez tout…

Faites-vous ces 20 erreurs importantes avec votre blog ?

Si oui, au boulot ! Et sachez qu’il n’y a pas que 20 erreurs possibles sur un blog.

Pendant que j’écrivais mon billet, je suis tombée par hasard sur cet article. Bien qu’écrit en 2010 il est toujours valable et complète parfaitement ma liste.

Selon vous quelles erreurs aurais-je pu oublier dans ma liste ?

Et surtout, maintenant que vous en connaissez l’intérêt, n’oubliez pas de partager mon article :)

 
Ne partez pas sans le PDF des « 25 outils que j’utilise pour mon blog pro » en cliquant ici.
 

Haydée Bouscasse

 

 

Share This