Vous avez tendance à malmener votre santé lors des voyages longs cours ?

Vous sacrifiez votre corps sur l’autel des plaisirs et de la découverte ?

Non non, je ne parle pas d’offrir un de vos organes à un(e) joli(e) thaïlandais(e), mais bien de votre condition physique et de votre bien-être.

Panthère noire poursuit gros au Bengale

Sur les plages d’Amérique latine ou en randonnée à travers l’Asie, il est tout naturel de boire et manger à sa faim. Comment ne pas s’empiffrer de viande en Argentine ; Quoique…

Mais ne devrions-nous pas tous prêter attention à notre capital santé, surtout lors de ces déplacements longue durée ?

Il est tellement facile d’engloutir la nourriture de rue et de boire de l’alcool jusqu’au petit matin, tout autant que de ne marcher que quelques pâtés de maisons par jour tel une feignasse de compétition ! Voilà de bien belles manières pour gagner bide et poignées d’amour et de flinguer votre système immunitaire.

Alors lisez ces cinq conseils pour prendre soin de vous et rester svelte en voyage.

1. Mangez plus de repas tout au long de la journée, mais en petite quantité

Vous goinfrer une seule fois par jour est la pire chose à faire pour votre métabolisme. Se bâfrer de tout ce qui traîne en sortant de bar ou de boîte à 3h du matin est un exemple assez courant.

Mangez 5 à 6 petits repas quotidiens

Plat équilibré échoppe de Saigon, Vietnam

Un petit plat équilibré dans une échoppe de Saigon

Vous fournirez à votre métabolisme une énergie durable et éviterez le gros coup de barre de l’après-midi. Le processus de digestion est plus performant ainsi et vous brûlerez plus de calories.

Cette répartition des repas vous amènera également à essayer un nombre incalculable de plats différents.

Éloignez-vous des glucides transformés – pain blanc, biscuits, pâtisseries

Ces types d’aliments demandent peu d’énergie pour être digérés. Sans sport quotidien pour les éliminer, votre corps les stockera sous forme de graisse.

Équilibrez ces petits repas avec des protéines. Privilégiez les protéines végétales. Profitez des légumes exotiques sans modération et choisissez les bons glucides : pain et pâtes de blé complet, mais en quantité restreinte. Et surtout évitez les fritures !

junk food à emporter de Bangkok

Dans la rue à Bangkok, c’est très bon et ça à l’air innocent mais c’est gras et frit

2. Limitez la quantité d’alcool que vous buvez

Sortir la nuit est un excellent moyen pour rencontrer de nouvelles personnes et découvrir la vie nocturne à l’étranger. Si vous ne buvez pas, tant mieux pour vous ! Si vous êtes comme la plupart d’entre nous, vous connaissez bien les conséquences de l’abus de ces breuvages.

Alors en soirée, la meilleure chose à faire est de passer plus de temps sur la piste de dance qu’accoudé au bar. Danser est la meilleure manière de rester actif, de limiter le stockage indésirable de graisse et d’éviter le trou noir…

capsules de bières d'Asie

Trouvez l’intrus parmi les capsules

Non seulement l’alcool est riche en calories mais il incite aux fringales

  • Explication

Lorsque vous mangez très sucré, votre corps produit une quantité d’insuline anormal afin de réguler votre taux de sucre dans le sang. L’insuline déclenche des fringales qu’il est très difficile de réprimer. Vous êtes donc perdant sur toute la ligne.

  • Faites le test

Fin de soirée arrosée, l’effet grisant de l’alcool redescend et vous avez faim ! Impossible de résister, même devant les mets les plus interdits.

  • Transposez

Toutes sortes de Kebabs et de junk food appétissante vous attendent à la sortie des boîtes de nuit du monde entier ! Qu’allez-vous faire ? ?

3. Faites une activité physique au moins deux fois par semaine

Voyageuse svelte avec ses sacs à dos

Mes sacs portés sur des kilomètres

Vous voulez que votre corps soit fort pendant votre voyage ? Surtout avec les 15 kilos de votre sac à dos que vous trimbalez partout… Faites du sport !

D’autant plus si vous voulez profiter de vos voyages pour arrêter de fumer. Cela vous évitera de gonfler… Je sais, les clopes sont généralement moins chères à l’étranger. Mais pensez à votre santé !

A raison d’une bonne séance d’activités physiques hebdomadaire, vous péterez la forme. Et si vous atteignez les 2 à 3 fois par semaine, vous garderez la ligne et votre corps gagnera en résistance.

Votre système immunitaire doit pouvoir affronter toutes sortes de maladies en territoire inconnu.

Lors de mes voyages, j’aime bien fréquenter les gymnases locaux.

C’est une manière intéressante de découvrir la culture et les gens du coin. Je garde d’ailleurs des souvenirs très drôles d’un certain club de sport argentin. Ce n’était pas la même ambiance qu’en France et l’entraînement y était intense.

La salle de gym n’est pas votre truc ? Profitez des grands espaces !

Shuttlecock asiatique

Shuttlecock asiatique

 

– Partez courir : à Lima, le long de la plage péruvienne ou dans la réserve écologique de Buenos Aires, je m’arrangeais toujours pour courir en profitant des paysages.

– Louez des vélos pour vous balader : en cycliste confirmée je pratique quotidiennement mais rouler au Laos et au Vietnam était bien plus excitant. Et vous ne soupçonnez pas tous les bienfaits de la bicyclette !

– Allez dans un parc : pour jouer au ballon par exemple. Je me suis même essayée au shuttlecock asiatique, je vous garantie qu’au bout d’une demi-heure vous êtes épuisé. Je comprends mieux pourquoi les thaïlandais sont sveltes, ils adorent y jouer.

– Faites des exercices dans votre chambre d’hôtel : des pompes ou des mouvements circulaires des bras avec de simples bouteilles d’eau suffisent à s’entretenir un peu.  

 

Sportif haltérophile, Lumpini parc Bangkok

Lui doit sûrement beaucoup marcher…

4. Faire du sport est impossible ? Marchez, marchez et marchez

Si vous n’aimez pas le sport, marcher est votre seul alternative, votre ultime possibilité de brûler vos calories en excès.

A Bangkok, j’ai flâné sur les 10 km qui séparaient mon hôtel du parc Lumpini pour interviewer Kevin, un blogueur-voyageur qui gagne sa vie avec ses blogs. Cela m’a pris 2h30, histoire de profiter comme il se doit des décors de la ville.

Si vous souhaitez visiter tous les lieux incontournable durant votre séjour, vous allez rapidement cumuler les kilomètres parcourus.

De plus, l’avantage de la marche est que vous allez avoir l’occasion de vous perdre dans des coins insolites que vous n’auriez pu découvrir enfermé dans les transports, sans compter les économies que vous allez faire.

Dans la majorité des cas je m’interdis le taxi ! Je crapahute partout et c’est ainsi que je découvre la ville, sans forcément aller dans les endroits « Must See »… Pensez aux randonnées et aux trecks. On ne passe pas à côté des choses quand on prend le temps de marcher vers elles.

En Thaïlande, lors d’une rando à Chiang Mai, C’est ainsi que j’ai pu m’essayer au lance-pierre et à d’autres activités assez amusantes.

Voyageuse jouant du lance-pierre, Chiang Mai, Thaïlande

A Chiang Mai : du lance pierre pendant une randonnée, plutôt cool comme combinaison

5. Reposez-vous

Moins bien vous dormez plus votre cerveau demandera à compenser avec la nourriture. Mal dormir fait grossir donc bien dormir fait maigrir ? C’est scientifiquement prouvé !

Dans un restaurant japonais

Faites vous plaisir tout de même !

En voyage, les mois s’enchaînent avec les frontières… et les fuseaux horaires ! Les décalages usent le corps qui peine à se régénérer. Faites-vous une faveur et reposez-vous en arrivant à votre logement.

La première nuit de sommeil sera capitale alors dormez suffisamment.

Bien sûr, en bon curieux vous voudrez tout voir dès la première heure. Mais vous adapter aux nouveaux horaires, manger de nouvelles choses et bien sûr, faire la fête, vous pomperont toute votre énergie.

N’oubliez pas de faire une petite sieste en milieu de journée en cas de besoin. Cela s’avère réparateur pour le corps et vous fera tenir jusqu’à la nuit.

Ce ne sont que quelques conseils pour garder votre corps en forme tout en explorant le monde. Mais vous pouvez aussi les suivre pour pouvoir vous octroyer quelques excès de temps en temps.

Et si c’est trop dur pour vous, choisissez un endroit où tout un tas de nourriture saine vous attends.

C’est ce que j’ai choisi de faire lors de mon installation en nomade digital dans la campagne bulgare. Je me suis gavée de bons fruits, de légumes et de miel bio succulent ! Miam…

Maintenant imaginez que vous suiviez ces 5 conseils régulièrement ; quelles seraient les excès que vous vous autoriseriez ?

Et merci de vos partages et de vos likes, ils sont toujours les bienvenus.

Haydée Bouscasse

 

 

Share This