Avant toute chose, si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour être pro, téléchargez ici le PDF des 25 outils du blogueur pro. Il est gratuit. Cliquez ici.

Si vous êtes blogueur-voyageur, vous vous demandez probablement comment concilier votre travail avec le voyage. Bonne nouvelle, c’est moins compliqué que ça en a l’air, surtout si vous suivez certains principes assez simples. Cela fait plus d’un an que je travaille en version « sans domicile fixe », et voici selon moi les 5 conseils les plus importants pour bloguer sur la route.

Note : cet article est rédigé par Jérémy du blog RoadCalls.fr, auteur du guide : Offrez-vous une vie de voyages !

1 – Notez vos idées dans un téléphone portable ou dans un calepin

Calepin et stylo pour bloguer sur la route

Prenez des notes sur votre calepin ou sur votre smartphone

C’est souvent au cours de mes voyages que l’immense majorité de mes idées d’articles me viennent en tête. Ce n’est pas quand je suis seul chez moi devant ma page blanche que je trouve l’inspiration, mais bien quand je me promène dans les rues d’une ville inconnue, en observant les gens autour de moi.

Mon téléphone est rempli de notes, d’idées d’articles à développer, que j’ai noté au fur et à mesure de mes voyages. Je m’y réfère à chaque fois que je dois écrire un nouvel article et que l’inspiration me manque.

Assurez vous d’avoir toujours avec vous de quoi noter vos idées. Ca serait dommage de laisser filer un super article juste parce que vous n’avez rien sous la main pour en écrire le sujet.

2 – Accordez vous des plages horaires spécifiques au blogging

Sur la route, il est facile d’être distrait. Un musée à visiter, un parcours de randonnée à suivre, on se retrouve vite embarqué dans la découverte d’un lieu… et on repousse l’écriture de son article ou la réalisation des tâches quotidiennes à plus tard.

Réveil matin pour bloguer sur la route

Respectez des plages horaires

Et souvent plus tard, c’est souvent… jamais. Ou au mieux, au retour en France.

Mon premier voyage en tant que blogueur pro, c’était au Portugal. Je m’étais fixé un objectif d’écriture pour un projet qui n’a rien à voir avec mon blog de voyage. Je ne l’ai évidemment jamais tenu : j’ai dû écrire seulement 20 pages sur les 80 prévues.

Quand on blogue sur la route, il est indispensable de se fixer des horaires de travail précis, de préférence le matin dès le réveil, et de ne pas couper son ordinateur tant qu’on n’a pas terminé ce qu’on avait à faire.

3 – Profitez des temps-morts pour travailler

Quand on voyage, on a souvent des temps-morts. De l’attente à l’aéroport ou dans les gares routières. Des trajets en bus qui n’en finissent pas. Ou même des soirées à l’auberge de jeunesse quand il pleut à torrent et qu’on ne sort pas.

Salle d'attente à l'aéroport pour bloguer sur la route

Ces moments d’attente dont il faut profiter – à l’aéroport

Ces moments sont idéals pour se remettre au boulot. J’ai écrit un bon paquet de mes articles dans des bus ou des trains qui m’emmenaient vers l’aéroport : plutôt que de « perdre » ce temps devant un film.

Gérer son temps étant une des difficulté principale du métier blogueur voyageur.

4 – Soyez blogueur tout le temps

C’est un réflexe que j’ai pris quand j’ai commencé à travailler comme journaliste, et il ne m’a plus jamais quitté depuis.

Coucher de soleil

Soyez tout le temps en alerte

L’idée, c’est d’être toujours à la recherche de sujets. De garder les yeux et les oreilles grandes ouvertes et de tout voir sous un oeil professionnel. Se dire « tiens, je ferais bien un reportage ou un article là-dessus ».

N’importe quel sujet peut faire un bon article : c’est l’angle d’attaque qui compte, et le style d’écriture. Gardez l’oeil ouvert et soyez attentif à votre environnement.

5 – Prenez un maximum d’avance

Sur la route, on n’a pas toujours de connexion internet à disposition. Du coup, quand on en trouve une, on a plutôt intérêt à faire tout ce dont on a besoin d’un bloc car on ne sait pas quand on trouvera la prochaine.

Quand je suis en voyage, j’écris un maximum d’articles en amont, hors connexion, et dès que je trouve un spot wifi, mon premier réflexe est de planifier mes articles à l’avance.

Agenda pour bloguer sur la route

Planifiez vos articles en avance

Autrement dit, quand je suis hors connexion, je fais toutes les tâches rédactionnels et créatives. Et quand j’ai une connexion, je m’occupe seulement de répondre aux mails, aux commentaires, et de planifier les articles. Afin d’éviter de me retrouver sans publication si je mettais un peu trop longtemps à en retrouver une.

En plus, en terme d’efficacité au travail, le fait de grouper ses tâches est probablement la meilleure chose à faire pour gagner du temps. Mais ce n’est pas le sujet :).

Et vous, avez-vous d’autres idées pour bloguer en voyage ?

Jérémy est également auteur du livre 23 lieux et expériences insolites en Europe.

Ne partez pas sans votre liste des 25 outils du blogueur pro sous format PDF en cliquant ici.

Jérémy de Roadcalls

Share This