Vous souhaitez monter votre business ? Voici la liste des 61 meilleures idées de business en ligne, la plus complète que vous trouverez sur le Net francophone. Pour l’obtenir au format PDF, cliquez sur ce lien. C’est gratuit.

Donnez.

Donnez tout votre savoir gratuitement.

Et ne faites pas semblant !

Les choses fonctionnent ainsi aujourd’hui.

Sans cette grande générosité, vous risquez vite de tomber dans l’anonymat.

Nous en revenons toujours à cette conclusion lorsque nous nous promulguons.

En discutant avec nombre d’entrepreneurs, je remarque que la plupart ont compris le principe. Enfin… théoriquement.

Ok pour donner 5% de mon savoir, mais ils peuvent bien acheter le reste.

Je n’arrive pas à me faire à l’idée… Les gens me payent pour ça en temps normal.

Personne ne sait qui vous êtes. Personne ne vous trouvera.

Haydée sourire à Elbasan sur les toits

Voilà, comme ça vous savez à qui vous parlez :)

Il va falloir s’y faire : l’ancien modèle est révolu.

Alors, montrez-vous.

La concurrence est infinie et vos clients sont à un clic de celui qui voudra donner plus que vous.

Imaginons que vous soyez expert comptable spécialisé dans les startups :

Il y a 10 ans, j’aurais ouvert l’annuaire de ma région pour vous trouver aux côtés de votre seul concurrent du coin.

Vous auriez donc eu 50% de chances de recevoir un appel de ma part.

À notre première rencontre, vous n’aviez plus qu’à m’impressionner avec votre grand bureau et votre cravate « has been » pour que je vous choisisse.

Aujourd’hui, je peux travailler avec n’importe qui dans le monde et croyez-moi, je ferai tout pour éviter vos locaux huppés.

Surtout si j’ai l’impression d’y être une profane sans mon tailleur corporate.

Et vous avez beau avoir un site internet en 2015, combien ai-je de chances de vous repérer ?

Admettons que je vous trouve. Pourquoi devrais-je vous faire confiance ?

Pas un article de blog. Aucune info pertinente. Si ce n’est une phrase prétentieuse stipulant que vous êtes le numéro un ou le meilleur du marché comme tous vos concurrents…

Et votre transparence ? Je la cherche encore.

Votre site n’est pas tant visité que ça.

Dépassé, l’annuaire ne vous amène plus personne. Enfin, sûrement pas vos prestigieux clients d’antan.

Les gens font appel à d’autres. Mais à qui ?

Damnation ! Le monde ne s’arrête plus à votre bled. Vous ne vous doutiez pas de l’existence de tous ces concurrents il y a encore 2 ans. Et leur visibilité sur le net est bien meilleure que la vôtre.

Tout cela commence à devenir inconfortable. Au point de vous forcer à appliquer certains conseils génériques du style :

  • Référencez votre site internet
  • Créez du contenu
  • Mettez-vous aux réseaux sociaux

Vous savez maintenant que vous n’avez plus le choix. Surtout après avoir lu l’enquête de « l’Economist Intelligence » garantissant que d’ici 5 ans, le parcours du client sera totalement connecté.

Et une question fatidique tourne en boucle dans votre tête :

Comment empêcher tous ces concurrents de picorer dans mon assiette ?

Mauvaise approche ! Essayez autrement…

Apprenez à donner sans chercher à recevoir en retour

Il ne s’agit pas d’attacher vos dons tels des appâts au bout d’une canne à pêche.

Il suffit d’aimer donner.

Pas très sexy pour votre business, car vous sentez qu’un gros travail vous attend… pour un résultat incertain.

Vous voulez un exemple concret ?

Nous lançons aujourd’hui notre business « Chèvre Chaud » qui a pour mission d’aider les petites entreprises à devenir unique.

Pour cette occasion, nous offrons sur notre nouveau site :

Fini Les Business Pénibles : 7 fondements pour démarquer votre entreprise

manifeste-chevrechaud_fini-les-business-penibles_7-fondements-pour-demarquer-votre-entreprise

 

Vous vous demandez sûrement pourquoi nous faisons cela ?

En analysant les meilleurs du web, nous avons compris une chose importante :

La clé de la réussite de votre business est de donner tout ce que vous avez.

Que pouvez-vous offrir maintenant en dehors d’un ebook ?

  • Un blog profond et pertinent
  • Un podcast
  • Des cours offerts par mail
  • Une présentation Slideshare
  • Des séminaires gratuits dans votre bureau
  • Une série de vidéos YouTube
  • Un site communautaire

Cas concrets…

7 manières de bénéficier de votre générosité

À partir de quel moment dois-je estimer que je donne trop ?

Il n’est pas question de penser dans ces termes !

Observez ces modèles de marketing et inspirez-vous.

Donnez absolument tout, les gens courront après votre expérience

Terre d'AvVous organisez votre prochaine randonnée dans le Simien éthiopien ?

Vous aurez peut-être une chance de croiser de l’agence Terdav.

Fous du voyage à pied sous toutes ses formes, ils vous donnent des infos gratuites sur les randos du monde entier.

Ainsi, « Le  blog qui marche » vous gratifie d’une bonne dizaine d’articles par mois. Votre guide est là.

Cela vous empêchera t-il pour autant de louer leurs services sur place ? Non.

À moins que vous aimiez lire toutes ces infos sur la route…

Mais imaginez plutôt les fabuleuses histoires qu’un de leurs guides vous racontera en vous accompagnant. Car ils sont passionnés.

En transmettant gratuitement leur savoir et leurs valeurs, ils vous donnent confiance.

Pas de doute, ils deviendront sûrement votre choix privilégié pour votre prochaine rando.

Offrez le service de base, facturez le spécifique

ScoopitFaire une veille digne de ce nom nécessite un outil en ligne :

Scoop’it est bien connu pour cela.

D’ailleurs, vous avez sûrement déjà un compte chez eux puisqu’il vous a été offert gracieusement.

Vous veillez sur un sujet et pouvez poster jusqu’à 10 fois par jour. C’est un bon début. Mais qu’en est-il si vous souhaitez en faire plus ?

  • Une newsletter personnalisée
  • Des analyses sociales chiffrées
  • Une intégration sur WordPress…

D’autres outils gratuits vous permettront peut-être davantage. Mais difficile de vous débarrasser de vos automatismes maintenant que vous êtes habitué à celui-ci…

Du coup, vous passez aux offres spécifiques, même si cela a un coût.

Offrir une utilisation basique intéressante vous permet de facturer les options spécifiques.

Plus vous donnez, plus vos utilisateurs sont prêts à payer quand leurs besoins le leur dictent. Familiarisés avec votre produit ils le choisiront en premier comme solution payante.

Offrez la connaissance, facturez l’outil

Adobe_Creative_Suite_6_LogoComment ne pas parler d’Adobe lorsqu’il s’agit d’offrir les connaissances.

Sa « Creative Suite » comporte tous les logiciels de graphisme professionnel dont vous pouvez rêver.

Et comme ils ne font pas les choses à moitié, un site de formation et de support monstrueux est totalement dédié à chacun de leurs 33 outils !

Sur le bien nommé « helpx.adobe », tout est gratuit et en français :

  • Principes de base et prise en main
  • Nouveautés
  • Didacticiels vidéo AdobeTV
  • Manuel d’utilisation illustré
  • Foire aux questions et résolution des principaux problèmes
  • Communauté d’échange de connaissances

Même leurs pages de vente disposent de tutoriels utiles pour vous donner envie d’acheter.

Vous avez simplement besoin de payer l’outil. Et il est cher !

Pas étonnant vu la qualité des produits et services. Alors, pourquoi aller chercher ailleurs quand tout est à votre disposition sur un seul site. La confiance est totale.

Offrez le logiciel, facturez les extras

CanvaPourquoi payer un logiciel de design quand Canva vous offre le sien en ligne. D’autant plus qu’il est accessible aux débutants.

Sa gratuité vous attire, vous testez et vous n’êtes pas déçu. Canva s’en assure.

L’ergonomie est d’une simplicité absolue et une formation en ligne est mise à disposition gracieusement.

Ça y est, vous êtes accro ? Passons aux options payantes maintenant.

Chaque fois que vous vous connectez à la plateforme, vous tombez sur de nouveaux éléments que vous n’avez pas en version gratuite.

Ces caractéristiques permettant d’obtenir des designs de folie sont toutes expliquées en détail dans la fameuse formation. Et si cela ne suffisait pas, des articles détaillés les décrivent histoire de vous donner l’eau à la bouche.

Des finitions qui valent largement la peine de lâcher un petit billet. Malin Canva !

Expliquez-leur comment faire et faites-le à leur place

SSeomix logoIl m’arrive souvent de jeter un œil aux articles de Seomix.

Cette agence spécialisée dans le référencement naturel et le CMS WordPress propose des tutoriels tellement complets que vous pouvez tout faire vous-même.

Ainsi, vous obtenez de bons résultats pour sécuriser et référencer votre site WordPress.

En théorie…

Car à vrai dire, il est rare que je les applique. Et vous non plus, trop occupé à travailler sur votre spécialité ou à répondre à vos contacts Facebook. À moins que vous ne soyez tout simplement fainéant.

Vous ferez donc appel aux prestations d’audit et d’optimisation de Seomix qui fera tout pour vous. Et vous lui ferez confiance, car il vous a déjà détaillé tout ce qu’il pouvait faire pour vous.

Quelle meilleure preuve pouvez-vous bien obtenir ?

Offrez l’information qui prépare vos lecteurs à devenir clients

Drivy logoDrivy, la location de voiture entre particuliers. Voilà une entreprise qui a tout compris et qui monte, qui monte !

Chaque article de son blog vous fait ressentir le besoin d’utiliser ses services. Et ils sont fréquents.

Tout est amené en finesse.

Ils ne vous bassinent pas à tout va avec du :

Utilisez-nous, we are the best !

Non.

  • Ils partagent leurs bons plans : où aller
  • Racontent comment l’entreprise se développe à l’étranger en toute transparence
  • Expliquent comment bien profiter de vos congés
  • Informent sur le marché des véhicules d’occasion
  • Et vous font économiser de l’argent grâce à leurs conseils

Une tonne d’infos utiles qui n’augurent aucune question bête ni malentendu sur leurs intentions.

Un tout qui vous rapproche de leur état d’esprit au point de devenir un client de plus, prêt à profiter du service et de ses diverses applications présentées en amont.

Vous avez été préparé.

Rendez votre service gratuit  indispensable pour le facturer plus tard

deezer logoQui n’a jamais écouté de la musique sur Deezer ?

35 millions de titres en streaming, 16 millions d’utilisateurs actifs. Difficile de passer à côté.

Cette plateforme est tellement réputée que sa marque est presque devenue un nom générique.

À ses débuts vous pouviez tout avoir gratuitement :

  • Téléchargement de musique
  • Accès illimités sur tous supports
  • Qualité de son supérieur…

Aujourd’hui, si vous voulez l’intégrale c’est 7 € par mois. Sinon c’est pubs audio toutes les quinze minutes et limitation de durée d’écoute en gratuit.

Résultat : pas moins de 6 millions d’abonnés à ce jour.

Après être devenu incontournable, Deezer s’est donc orienté vers un système premium.

À l’instar de Scoop’it et de nombreux autres sites, il s’est tourné vers l’offre du service de base pour facturer le spécifique.

Malgré les plaintes des internautes ayant utilisé la plateforme gratuitement pendant des années, une grande partie a fait le pas vers l’abonnement premium.

Vous remarquez ? Tout est basé sur le principe de l’addiction…

Si j’étais dealer de drogue, j’offrirais un échantillon de qualité supérieure à mes futurs clients.

Et que feraient-ils selon vous ?

Ils en redemanderaient… Bande de drogués !

Rassurez-vous, le principe est bien moins pervers à notre niveau. Car le client garde son libre arbitre et il ne tient qu’à vous de lui offrir un maximum aussi longtemps que vous le voudrez.

Maintenant, la question est de savoir :

Donnez-vous autant que vous pourriez le faire ?

 
Ne partez pas sans la liste des 61 meilleures idées de business en ligne sous format PDF. Cliquez ici pour l’obtenir.
 

Haydée Bouscasse
 
 

Share This