Vous souhaitez devenir nomade digital ? Voici 11 business en ligne à faire de n’importe où dans le monde pour vous aider à vous lancer. Cliquez ici pour obtenir le PDF. C’est gratuit.

Entre les imprévus et les arnaques, mes voyages ne sont pas toujours reposants.

Et créer mon entreprise peut s’avérer parfois très stressant.

Associez les deux et vous voilà travailleur nomade.

A vous en mordre les couilles de complexité…

Mais on n’a rien sans rien comme dirait l’autre.

Et il faut bien l’avouer, « l’autre » n’a pas toujours tort.

Devant la statue de l'Armée Soviétique

Ne faut-il pas se battre pour obtenir ce que l’on désire ?

Connectivité, flexibilité, résilience et productivité : Autant de qualités que le nomade numérique se doit d’avoir. Enfin, s’il tient à préserver ses rognons. :)

Et je ne vous parle pas des 2 grandes compétences qu’il doit développer.

Mais commençons par ces vertus inhérentes au technomade qui, loin d’êtres innées, peuvent s’acquérir avec le temps.

La connectivité

C’est une qualité ça la connectivité ? Pas certain. Quoi qu’il en soit…

Vous devez développer un réseau sur le net plus que jamais

Pourquoi ?

Parce que si vous êtes en perpétuel mouvement, vous pouvez :

  • Dire au revoir à toutes les structures sociales que vous connaissiez auparavant. Vous serez donc souvent derrière votre ordinateur.
  • Vous rendre compte que vous travaillez parfois dans un univers parallèle. Avec des voisins qui n’ont rien à voir avec ce que vous faites.

A l’heure où j’écris mon article, je suis au fin fond de la campagne bulgare. Dans le jardin, mon hôte fait ses réserves pour l’hiver et tente de décortiquer des kilos de noix à la chaîne, avec un marteau…

Essayant d'éplucher une pomme avec une pince

Comme si j’épluchais des pommes avec une pince…

Bon c’est vrai, tout dépend de l’endroit où vous allez travailler. La campagne favorise le contact humain, l’amitié, la vie quoi ! Mais bien qu’intéressante vous n’y trouverez pas vos meilleurs contacts professionnels.

En voyageant lentement dans les grandes capitales, vous aurez sûrement plus de chances d’y faire les bonnes rencontres.

Et éventuellement d’y trouver un casse noix…

Cette perpétuelle perte de repères peut parfois faire peur mais vous permet de développer des compétences insoupçonnées.

Car une structure sociale est essentielle. Autant pour le support moral que pour les connaissances spécifiques que vous allez en tirer. Alors…

Comment développer votre réseau ?

En trouvant tous les contacts possibles à travers les différents vecteurs que le net peut vous apporter.

Cherchez des communautés et des groupes couvrant vos intérêts

Que ce soit dans l’entrepreneuriat, le nomadisme ou encore une compétence que vous êtes en train de développer. Comme cette communauté Facebook qui vous propose de devenir nomade digital :

Communauté #DND

Cliquez sur l’image pour accéder à la communauté

Il y a une règle qui explique qu’une communauté payante vaut bien plus qu’une gratuite. Certes il y a des critères d’entrée et les discussions ne sont pas indexées par Google, mais en contrepartie le niveau est plus élevé et les informations qualifiées y sont partagées sans retenue.

Commencez votre blog

Créer votre site est l’élément majeur de votre image. Mais c’est également un moyen très efficace de vous faire des contacts. Sans lui je n’existerai pas. Car le monde est devenu internet.

Alors apprenez, nichez et partagez ce que vous vivez. Ainsi vous attirerez les bonnes personnes vers vous.

Commentez d’autres blogs

Et devenez ami ou collègue avec les blogueurs qui les animent. Vous serez susceptible de les rencontrer un jour. Ce qui m’est arrivé nombre de fois en 2 ans.

D’où l’intérêt d’avoir votre blog qui permettra à ces contacts de mieux vous connaître et d’échanger sur vos compétences communes.

Joignez des conversations sur les réseaux sociaux

Twitter est le plus accessible pour cette tactique.

CopassProfitez des espaces de coworking

Lieux idéaux pour rencontrer des gens. Je n’ai pas encore eu la chance de tester et je ne fais que répéter les confidences d’un grand nombre d’entrepreneurs, mais cela ne saurait tarder.

Essayez Copass, une plateforme qui donne accès à plus de 260 espaces de coworking dans le monde. Un réseau accessible avec un seul abonnement. Un peu cher pour nous pour le moment mais à connaître absolument.

D’ailleurs, si vous êtes en France, découvrez cet espace incroyable qu’est Mutinerie Village, membre du réseau Copass. 40 hectares de campagne à 2h de Paris avec autant de vaches que de coworkers.

L'un des espaces de travail de Mutinerie Village

Installés dans une ferme, les coworkers disposent de tout ce qu’il faut pour travailler

Internet, fablab, activités diverses, logement et repas agrémentés de produits issus de permaculture sont à leur disposition.

 
Prenez quelques secondes pour vous procurez le PDF des 11 business en ligne. Cliquez ici, c’est gratuit.
 

La flexibilité et la résilience

Les choses ne vont pas bien ?

  • Votre logement est dur à trouver et les bailleurs vous assassinent avec les prix sous prétexte que vous restez moins d’un an. J’ai expérimenté ça à Budapest…
  • Vos transports d’un pays à l’autre sont en retard mais votre logement n’attend pas.
  • Vous avez un boulot urgent mais votre wifi se déconnecte une journée entière. Nous y avons eu droit dans notre cambrousse près de Sofia.
  • Votre site se fait hacker, un virus se propage. Vous laissez derrière vous toute votre planification pour vous en sortir.

Qu’à cela ne tienne ! Tel un roseau, le travailleur nomade plie mais ne rompt pas.

Face à une chèvre, qui a l'air le moins bête

Même s’il y a parfois de quoi tourner chèvre…

Votre flexibilité vous permet de vous adapter à toutes ces urgences soudaines. Et cela même quand vous prenez des coups. Traverser ces événements tout en gardant votre santé mentale intacte, c’est ça la résilience.

Le tout est de ne jamais perdre de vue vos objectifs à long terme.

Comment développer flexibilité et résilience ?

Question difficile… Parce qu’à part avoir beaucoup de pratique, je ne vois pas.

Au début j’étais un peu à côté de mes pompes à ce niveau.

Mais à force de me retrouver dans des situations complexes, j’ai eu ma dose de coup de pieds au cul.

Aujourd’hui je commence à maîtriser toutes ces emmerdes qui vous envoient hors piste.

Tête d'énervé

Méditer ce n’est pas mon truc …

La méditation aide probablement… Mais je ne vais pas me prononcer à ce sujet.

Avoir un réseau solide est probablement l’une des meilleures armes.

Amis, famille, ou proches collègues qui vous comprennent. Bref, des personnes vers lesquelles vous tourner pour obtenir aide et conseils.

Et surtout savoir que vous n’êtes pas la seule personne à passer à travers cette folie.

La productivité

Si vous venez d’un environnement plutôt structuré, devenir nomade digital peut être un choc.

Car personne ne vous dira quoi faire. Youpi !

Enfin si, ma femme quand même un peu…

Haydée et son fouet fétiche

Et elle sait comment s’y prendre !

Soit vous n’avez pas la moindre idée de ce que vous devez faire, soit vous avez tellement de choses à faire que vous ne vous en sortez pas.

Monter son propre business est exténuant quand vous apprenez à la volée la plupart des compétences nécessaires à sa création.

18 heures par jour c’est bien gentil mais si vous avez décidé d’un mode de vie nomade, c’est aussi pour avoir le temps d’explorer le monde et de vivre des expériences inoubliables.

C’est justement cela qui fait votre vie rêvée.

La solution réside donc dans la productivité. Réaliser un maximum de tâches de la manière la plus rapide et efficace possible.

Comment être plus productif ?

J’ai réalisé un article plutôt complet sur le fait d’être mordu à la productivité il y a peu. Je vous invite à le lire. Vous y apprendrez beaucoup.

Mais en quelques mots :

  • Chaque soir, faites une liste de ce que vous ferez le lendemain. Prévoyez 2 ou 3 gros boulots que vous commencerez en matinée et quelques petits suppléments en option pour la fin de journée.
  • Essayez la fameuse technique Pomodoro. Un timer, 25 minutes de concentration sur votre travail, 5 minutes de pause et c’est reparti pour 25 minutes. Le tout étant bien sûr modulable en fonction de votre attention.
La tomate en flamme

Pomodoro signifie tomate en italien

  • Évitez de répondre à vos mails dès qu’ils arrivent. Gardez-vous 2 moments privilégiés dans la journée pour le faire. Cela est également valable pour les réunions, les appels téléphoniques et tout ce qui pourrait couper le flux de travail de votre activité principale.

Bref, organisez votre temps intelligemment.

4 qualités à s’approprier cela parait peu

Mais elles ne sont pas toujours simples à travailler.

Devenir travailleur nomade est un boulot de longue haleine.

Devant une longue route

Il y a du chemin à parcourir…

Mais en ce qui me concerne il n’y a rien de plus excitant, satisfaisant et libérateur pour m’épanouir.

Voyez le développement de ces capacités comme une opportunité d’apprendre de nouvelles choses tout en découvrant de nouveaux endroits.

Cela fait beaucoup de « nouveaux » mais c’est justement ce qui fait la richesse de votre vie. Bien plus que si vous stagniez dans le même bureau pendant des années.

Alors commencez à développer ces qualités dès maintenant, en prévision de la réussite future de votre business en nomade digital.

Car même pour moi qui travaille ces vertus tous les jours pour atteindre mes objectif… la route est longue.

Vous voulez un coup de main ou simplement rajouter une qualité importante à vos yeux ? Les commentaires sont là pour ça.

 
Pour finir, n’oubliez pas de garder une copie des 11 business en ligne vous permettant de travailler depuis n’importe où. Pour l’obtenir, cliquez ici.
 

Tony Founs
 
 

Share This