Statue d'Argentine

Vous avez toujours voulu voyager ?

Vous avez toujours voulu voyager ?

Et pour l’instant vous n’y êtes toujours pas parvenu ?

Si l’on part du principe qu’en se donnant les moyens on peut arriver à tout, alors le voyage est-il à la portée de tout le monde?

Que vous soyez riche ou pauvre, vous pouvez vous débrouiller pour mettre de l’argent de côté ou aller travailler directement à l’étranger.

Vous verrez que l’argent ne résout pas tout.

Il faut se poser les bonnes questions et là seulement vous serez sur la bonne voie pour mettre toutes les chances de votre côté.

Chaque personne possède ses propres compétences pour atteindre ses objectifs. Trouvez les vôtres !

De fausses idées autour de l’argent

L’argent permet une certaine liberté, soit ; mais il n’apporte ni la volonté ni l’envie de partir.

Il n’empêche pas la peur non plus d’ailleurs.

Rares sont ceux qui accomplissent ce qui leur était possible d’accomplir, souvent par crainte ou simplement par flemme. Comment l’argent pourrait-il vous servir dans ces cas-là ?

Mon cas

Lorsque je suis partie vivre en Espagne, j’ai pris toutes mes économies, c’est-à-dire 2 000 €. Je savais où je logeais, mais je n’avais ni boulot ni vraiment de pied-à-terre défini pour mon retour. Du coup j’ai décidé de trouver du travail à Barcelone sans prévoir de retour en France.

En revanche, avec 2 000 € en poche et un niveau scolaire en espagnol, il a fallu que je bouge mes fesses et que j’apprenne vite.

Je suis rentrée un an et demi plus tard et suite à cette expérience je me sentais plus forte face à la vie.

Cochon tirelire surveillé

Il n’y a pas de petites économies, pas touche !

Toutes ces questions qui vous turlupinent

  • Vous êtes bloqué pour partir ? Demandez-vous pour quelle raison.
  • Votre conjoint ne peut pas vous suivre ? Partez ! Il finira par vous suivre.
  • Votre travail vous en empêche ? Posez un congé sabbatique ou changez de boulot. Ne vous bridez pas pour votre travail, ayez un peu de volonté de changement même dans votre vie active.
  • Vous avez des enfants ? Certains voyageurs emmènent leurs enfants, d’autres les font garder, mais n’ayant pas d’enfants, je suis mal placée pour vous conseiller.
  • Vous n’avez pas les moyens ? Restez chez vous si vous préférez alors ! Ou trouvez un travail sur place, même si pour commencer c’est le plus dur et le plus mal payé du coin.

Le cas d’une amie

Jolie femme

Jolie femme de ménage ;)

Une amie me racontait que pendant ses études en Hollande elle avait trouvé un travail de femme de ménage. Elle nettoyait les toilettes d’une entreprise plusieurs fois par semaine, elle a fait ça pendant 4 ans.

Elle espérait bien que son labeur porterait ses fruits et ce pour entretenir une passion : le voyage.

Depuis, elle a fait le tour du monde et a exercé différents métiers bien plus intéressants et mieux payés. Aujourd’hui, de nouveau à l’étranger, elle s’est lancée dans l’humanitaire.

Étudiez votre cas et trouvez une solution adéquate

Il est vrai que tout le monde n’a pas les mêmes chances de réussir au départ mais nous avons tous des qualités à exploiter. Plus forte sera la motivation, meilleures seront vos chances de réussir.

Si vous êtes un peu fainéants vous pouvez toujours chopper au vol les possibilités qui s’offrent à vous…

Mais ce n’est qu’avec la volonté qu’on obtient les meilleurs résultats.

Votre cas ?

A l’étranger, trouver une activité rémunérée en adéquation avec vos compétences demande un peu de prospection. Chacun recherchera dans sa branche ou dans le domaine qui le passionne.

Pourquoi pas serveur à Tokyo si vous êtes dans la restauration ou arbitre de la NBA aux États-Unis si votre idole est Mickaël Jordan ?

Monter un projet et le faire subventionner dans votre pays avant de partir peut également vous aider à faire le premier pas. Sinon il vous reste toujours la possibilité d’effectuer des séjours au pair.

La liste n’est pas exhaustive, il existe bien d’autres solutions. Le tout est de s’en donner les moyens. Et si cela peut vous aider à faire le pas, voici 9 bonnes raisons de voyager et une mauvaise…

Arbre ombre chinoise

C’est beau la liberté !

Cassez la glace de votre train-train quotidien, soyez sans gène et foncez !

S’oublier et oublier les autres un moment ne vous rendra pas égoïste pour autant.

Prenez la liberté de réaliser vos rêves et arrêtez de trouver mille excuses pour ne jamais le faire ! Prenez votre projet à bras le corps !

Cette nouvelle liberté peut paraître effrayante au départ, surtout si vous partez seul ! Mais à l’inverse du plaisir immédiat, surmonter les difficultés qu’elle engendre vous apportera des satisfactions insoupçonnées et vous feront vivre votre vie à fond.

Et puis c’est dans l’apprentissage et la découverte que l’homme est heureux.

Prenez votre décision et ne vous tourmentez plus avec un avenir incertain. Le bonheur ne tient qu’à vous !

Alors, convaincu ?

Vaincrez-vous vos appréhensions ?

Haydée Bouscasse

 
 

Share This