Bloguer ne se fait pas en touriste, ça demande une bonne gestion de son temps, du travail d’écriture et des connaissances marketing. Il s’agit aussi de mettre sa crédibilité en ligne à chaque fois que vous appuyez sur le bouton « Publier ».

Vous pouvez écrire 10 ou 20 articles et les laisser sur votre disque dur sans les diffuser car vous prenez conscience qu’en dévoilant vos pensées vous vous mettez à nu…

Rhino-Color Il faut juste se sortir les doigts du cul

Beaucoup de mes amis m’ont vu à ce stade-là. Euréka ! J’en suis sortie.

En réalité, être blogueur voyageur facilite le développement de soi et change votre vie, parfois même celles de vos lecteurs.

Ne laissez pas cette responsabilité vous arrêter !

Si des millions de personnes lisent vos idées imparfaites chaque jour, c’est qu’ils le veulent bien. Pensez à votre épanouissement et soyez heureux que l’on vous encourage. Bloguer vous apprend des choses importantes.

Mais quelles sont les raisons qui vous feront échouer avant même que vous n’ayez franchi le pas de la « mise en ligne » ?

Jeune femme monte dans un avion

Prête à bosser pendant quelques heures !

RAISON n°1 – Vous aimez trop voyager

Plus un voyageur blogue moins il voyage. Cela va de soi… Mais ce n’est pas toujours vrai !
C’est un choix bien sûr, mais en vous organisant vous vous apercevrez qu’il y a des temps morts dans votre voyage autant que dans votre vie normale. Ces 5 conseils pour bloguer sur la route vous aideront à avoir les bons réflexes.

Le temps d’un trajet ou d’une attente, une nuit d’insomnie ou un voyage de 10h en avion ; toutes ces opportunités vous laissent du temps pour écrire, créer et publier !

Mais vous pouvez toujours flâner bien sûr.

RAISON n°2 – Vous n’êtes pas écrivain

On peut apprendre à écrire, il y a des méthodes à cet effet. Mes premiers articles étaient écris à l’arrache ! Je les ai transformé plusieurs fois avant de les mettre en ligne, je les voulais plus attrayants car je n’aime pas ennuyer mes lecteurs.

Le web offre le multimédia en plus. L’écriture est une des formes de contenu mais rien ne vous empêche de faire de la vidéo. Les internautes sont plus à même de les regarder. J’ai d’ailleurs plus d’une dizaine de vidéos sur ma chaîne youtube !

Vous aussi, lancez-vous !

RAISON n°3 – L’impossible objectif de la perfection

Vous n’atteindrez jamais la perfection, à moins d’être Dieu. Rares seront les fois où vous écrirez un article sans erreur. Il vous paraîtra souvent imparfait et sa structure maladroite. Soignez sa mise en forme, corrigez-le, fermez les yeux et publiez. Ça y est, vous êtes découvert !
Contrairement au livre papier, le numérique vous permet de revenir en arrière après la publication. Vous pourrez toujours éditer et mettre à jour votre chef d’œuvre pour le parfaire. Moi, je le fais !

RAISON n°4 – La technique, ce n’est pas votre truc

Nous savons tous qu’aujourd’hui, créer un blog ne demande pas d’être expert en programmation. Le cambouis sur les mains n’est jamais très agréable.

Mais il faut mettre le nez dedans ou risquer de ne jamais rien faire.

Peinture sur un mur avec des plantes

Ce peintre de Colombie a essayé et en plus c’est original !

L’univers du blogging est accessible sans avoir à se pencher sur des problèmes techniques importants alors pas d’excuse.

Et si jamais vous vous y trouvez confronté, pourquoi ne pas essayer de trouver une solution ?

Le cœur de votre blog c’est votre contenu et non la technique, même s’il faut y prêter un minimum attention.

 

RAISON n°5 – Vos idées ne sont pas originales

Vous avez peur d’écrire du redondant ou du superficiel. Désolée de vous décevoir, mais les idées originales sont plus rares qu’on ne le pense.

Le travail de bon nombre de personnes que l’on considère comme des génies, des écrivains ou des musiciens est souvent le fruit d’idées récupérés ici et là dont ils se sont inspirés.

Soyez prêt à utiliser les idées des géants lorsque vous manquez d’inspiration. Mettez votre créativité à l’épreuve. Prenez l’existant et transformez, combinez avec votre expérience, votre langage personnel, vos idées. Innovez !

Vous n’êtes pas un génie ? Et alors.

Le mot génie est un peu fort pour parler de succès. Ceux qui réussissent sont vus comme des chanceux ou des gens dotés de dons particuliers. Ne laissez pas cette légende urbaine vous arrêter dans la quête de vos rêves.

Croyez-vous que ces 23 blogueurs voyageurs ne se sont pas donnés les moyens pour en arriver là ?

RAISON n°6 – Vous tenez à garder votre temps libre

On entend souvent : “Je n’ai pas le temps pour ça”. Bloguer demande du temps et de l’engagement, c’est vrai. Les blogueurs potentiels qui ne commenceront jamais pourront toujours utiliser  cette excuse :

Cela m’empêchera de voir mes amis et ma famille.

Groupe de personnes en train de rigoler

Et c’est vrai qu’en famille on se marre bien ! :)

Trouvez le temps. Arrêtez la télé ! Réveillez-vous tôt et veillez tard le soir s’il le faut pour développer vos capacités. Vous vous le devez à vous-même.

Combien de personnes talentueuses ont fini sans succès ?

Couplez vos compétences à votre passion et saupoudrez le tout d’un zeste de détermination. Dans ce monde, rien ne remplacera votre persévérance. 

Et vous savez quoi ? Vous obtiendrez sûrement beaucoup de respect.

RAISON N°7 – Vous n’y voyez qu’une pompe à fric

Vous savez que le futur du blogging à un bel avenir, et couplé au business du tourisme vous sentez les bons coups possibles. Vous vous dites :

J’me monte un p’tit blog vite fait bien fait, je vends plein de liens, contacte les agences, fais tourner la pub et ça rentre tout seul.

Facile !

Lama entouré de billets

Quand on chouchoute ses lecteurs comme travelplugin, ce sont des sous bien mérités :p

Sauf qu’on ne monte pas un p’tit blog comme ça. Il y a un bon nombre d’étapes à suivre pour le créer.

Et quand bien même vos compétences vous le permettraient, un blogueur voyageur se doit d’avoir une proximité avec ses lecteurs et ça demande du temps.

N’oubliez pas que l’internaute est critique. Il ne vient pas chez vous par hasard, il demande de la qualité et surtout il attend une relation de confiance avec vous. Vous le conseillez sur ses voyages quand même !

Bloguer et voyager c’est deux passions en une, que dis-je, une vocation. Et si l’appât du gain est votre seule motivation vous n’avez pas choisi la bonne filière.

Toujours motivé ?

Commencez ! Essayez, continuez, persistez et ne vous découragez pas !
N’attendez pas la perfection ni le génie, c’est peine perdue. Il est temps de mettre un coup de boost.

Et j’attends avec impatience l’histoire de vos aventures et succès, si vous voulez bien les partager dans les commentaires.
 
Haydée Bouscasse
 
 

Share This