Partir pour l’Amérique latine est séduisant, mais cela peut aussi être stressant. En organisant un certain nombre de choses en amont, de chez vous, vous augmenterez considérablement vos chances de faire un voyage latin des plus agréables.

Passeport à la douane

Merci l’informatique !

Vérifiez bien votre passeport

Va-t’il bientôt expirer ? On peut vous refuser l’entrée de certains pays si votre passeport expire dans les trois à six mois après la date de votre billet de retour.

Renouvelez-le si vous ne voulez pas prendre le risque de revenir en arrière dès le premier jour.

Faites des photocopies de vos documents essentiels

Que ce soit chez vous ou à l’étranger, tout le monde peut être confronté à une perte ou une agression suivi d’un vol.

Si vous détenez la copie d’un document important, il est plus facile de refaire faire l’original.

Faites deux séries de photocopies de votre passeport et de votre ticket de train, d’avion ou de votre bon de location de voiture (pour les cartes de débit et de crédit, enregistrez simplement les numéros).

Gardez une copie et laissez l’autre à un ami. Vous pouvez également envoyer la copie à votre ambassade. 

En cas d’urgence, l’un d’eux pourra envoyer vos documents par fax ou par courriel.

Pour ma part, je cache mes photocopies dans le fond de mes bagages (ne le dites à personne !), mais je les stocke également sur mes mails ! Je scanne tous mes papiers importants et me les envoie sur ma propre adresse mail. C’est très pratique.

Contactez votre banque et réservez des devises

Avant votre voyage, appelez votre banque pour lui indiquer quels pays vous allez visiter et vous assurer qu’elle ne refusera pas de transactions étrangères pouvant paraître douteuses.

Confirmez lui vos retraits quotidiens, demandez éventuellement une augmentation de vos retraits hebdomadaires et renseignez-vous au sujet des commissions sur transactions internationales.

Puis il y a des sites qui vous permettent de réserver des devises en ligne. Acheter en ligne offre souvent l’avantage de comparer et d’obtenir des taux plus intéressant qu’en agence.

Vérifiez votre couverture assurance voyage

En voyage les galères financières varient.

Essayez donc de les minimiser. Prenez en compte les facteurs importants tels que votre état de santé général, les modalités de remboursement de votre billet d’avion et les assurances que vous avez déjà (médicales, logement et / ou carte de crédit).

Rage_Dents (1)

Maux_Moustiques

Déterminez si vous avez besoin ou non d’étendre vos couvertures.

Pour moi, l’assurance annulation de voyage est la plus importante. Vous n’êtes jamais à l’abri d’un changement de dernière minute surtout lorsque vous ne connaissez pas les pays que vous visitez.

Il ne faut pas prendre à la légère l’importance d’une bonne assurance voyage. Une tuile n’arrive pas qu’aux autres !

Partie médicale

Consultez votre médecin pour obtenir un bilan et anticipez tous les soins dentaires pouvant être faits.

Je vous conseille de vous y prendre quelques mois avant votre départ, on ne sait jamais sur combien de temps s’étale ce genre de soins.

Personne ne veut connaître une rage de dent au milieu de l’Amazonie !

Si vous prenez des médicaments sur ordonnance, apportez en une réserve suffisante et renseignez vous sur les médicaments équivalents que vous prendrez au cas où vous devriez en acheter à l’étranger.

Mais surtout, vérifiez que votre couverture est internationale car si ce n’est pas le cas vous pourriez avoir besoin d’acheter une assurance médicale spéciale.

Une dernière chose : pensez à emporter avec vous des traitements contre la diarrhée, du paracétamol et du spray anti-moustique.

Vous ne le regretterez pas !

Maux_Moustiques

Quels vaccins dois-je faire?

Les vaccins obligatoires pour partir serein en Amérique Latine sont :

Vaccins

Et un vaccin spécial pour la route

– la Typhoïde,
– l’Hépatite A,
– le DTCaP : vaccin contre Diphtérie, Tétanos, Coqueluche Acellulaire et Poliomyélite.

Toutes ces vaccins sont disponibles auprès de votre médecin généraliste à l’exception d’un seul : la Fièvre Jaune.

Celui-ci devra se faire au moins 10 jours avant le départ et uniquement dans un Centre de Vaccination International.

Gardez toujours votre certificat international de vaccination, les autorités sanitaires locales peuvent vous le demander.

Assurez-vous qu’il soit signé par un médecin et validé par un cachet officiel.

Organisez votre transport

Pour vos vols achetez les billets de toutes vos destinations futures le plus à l’avance possible car les places les moins chères se vendent très rapidement.

Companie péruvienne de bus Cruz del Sur

Exemple de companie de bus : Cruz del Sur, assez chère par contre

Voyager en Amérique latine est devenu facile et rapide.

Le transport en car est fiable, plutôt confortable et pas trop cher. Et c’est la meilleure manière de découvrir l’intérieur du pays.

Le prix des trajets varie en fonction de la compagnie de car et de l’inclinaison de votre fauteuil : lit ou semi-lit. C’est un peu comme les classes 1 et 2 dans les trains.

Vous pouvez acheter les billets sur place, quelques jours avant suffisent généralement, voir le jour même.

Si vous souhaitez louer une voiture sur place, munissez-vous d’un permis international même s’il est rare que ce dernier soit demandé. Il est requis en Argentine et au Chili.

Demandez-le à votre préfecture qui vous produira le document. Prenez garde au délais de la préfecture et prévoyez de longues files d’attente.

 Sécurisez vos bagages

Valise enchaînéeLa pire chose qui puisse vous arriver en début de voyage est de perdre vos bagages, pour cela vous pouvez entourer vos valises d’un ruban isolant.

Utilisez vos propres cadenas, c’est plus prudent que d’utiliser ceux fournis avec la valise. N’oubliez pas de garder la clé dans votre sac à main !

Les voyages en car peuvent secouer en fonction des routes et des conducteurs : prévoyez de ne rien mettre de fragile dans votre sac ou protégez le bien. Il serait dommage que vous retrouviez votre ordinateur portable cassé.

Prévoyez des outils pratiques

Si vous utilisez votre téléphone mobile, envisagez un certain coût non négligeable et souscrivez à un abonnement international.

Sinon, vous pouvez suspendre votre abonnement sur une période de plusieurs mois renouvelables avec votre fournisseur d’accès et prévoir d’autres formules propres au pays dans lequel vous serez. Vous trouverez toutes les infos pratiques dans le kit de survie connexion 3G du technomade.

Lors de mon voyage en Amérique latine, SFR m’a facturé 4,50€ par mois mais je suis chez Free maintenant car la résiliation est instantanée et gratuite.

Si vous emportez votre PC portable ou votre tablette en voyage, téléchargez des outils utiles, tels que des traducteurs et des cartes de route, des ebooks et applications internet.

N’oubliez pas votre appareil photo et votre caméra. Les vidéos sont très parlantes sur un blog.

Frontière du Pérou

Trouvez des plans pour dormir, manger et visiter

Pour ceux qui veulent un maximum de choix et avoir l’esprit plus tranquille une fois sur place, faites une petite liste des lieux à voir ainsi que des hôtels et restaurants susceptibles de vous plaire.

Cela ne vous empêche pas de rencontrer l’habitant ! J’en parle dans mon article 9 bonnes raisons de voyager et une mauvaise… Pourquoi ne pas profiter de son hospitalité de temps en temps ?

Si vous voulez louer une chambre faite-le avant votre départ, surtout si votre voyage démarre durant la haute saison, les grandes vacances ou les festivals populaires.

Pour l’Argentine, j’avais prévu de rester au moins un mois à Buenos Aires. J’ai donc loué un appartement en colocation depuis la France.Frontière de Colombie Vincent, un français, m’a accueilli à l’adresse de l’appartement que j’allais occuper.

Vous pouvez également réserver certaines visites à l’avance, en ligne. Cela évite les longues files d’attente pour les principales attractions touristiques.

Ces conseils sont en grande partie valables pour d’autres destinations mais gardez en tête qu’en Amérique Latine vous allez surtout visiter des pays sous-développés.

Ces démarches sont donc d’autant plus importantes pour parer à toute éventualité et affronter les problèmes qui ne manqueront pas de surgir dans votre périple.

Bien préparer son aventure fait gagner du temps, de l’argent et des efforts !

J’aimerai maintenant vous parler de Mathieu, un ami blogueur-voyageur spécialiste du Chili.

Vous souhaitez passer les meilleures semaines de votre vie à Santiago ?

Je vous propose ici son guide en affiliation. J’ai séjourné 15 jours à Santiago et j’aurais vraiment aimé avoir une telle référence entre les mains à ce moment-là. Car en le lisant maintenant, je me rend compte de tout ce que j’ai loupé, simplement parce que j’étais mal renseignée.

Alors, pour profiter pleinement de votre voyage dans cette magnifique capitale, Mathieu vous a concocté un guide avec plus de 50 choses à faire longuement sélectionnées grâce à son expérience unique.

Les conseils sont de lui, mais surtout des nombreux chiliens qu’il a côtoyé.

Trésors cachés, bon endroits pour manger boire et visiter, autant d’informations introuvables dans les guides traditionnels et difficiles à trouver soi-même en si peu de temps dans une capitale.

Avec ce guide, impossible de passer à côté de l’essentiel même si votre séjour ne dure qu’une semaine.

Vous rentrerez chez vous avec de bons souvenirs plein la tête et éviterez surtout beaucoup galères.

Tout est expliqué de manière très détaillée : comment se rendre dans les divers lieux et ce que vous y trouverez. Sans oublier la parenthèse culture accompagnée de belles illustrations.

Un tout savamment dosé.

Pour vous donner un aperçu, j’ai pris quelques idées au pif dans le sommaire de son livre :

  • Idée nº 19 : La route du vin, visite du vignoble Concha y Toro
  • Idée nº 22 : Pimentez votre sortie intime dans un motel
  • Idée nº 27 : Vivez un tremblement de terre (comme en vrai)
  • Idée nº 32 : El Galindo, soyez prêt à manger… chilien !
  • Idée nº 36 : Piquer une tête au milieu des palmiers et des Andes
  • Idée nº 39 : Les bonnes adresses pour se sustenter
  • Idée nº 44 : Des centres commerciaux à tout faire
  • Idée nº 47 : Artisanat typique au village Los Dominicos
  • Idée nº 50 : Vivez aussi en mode nocturne

Bénéficiez de l’expérience d’une personne qui a vécu la ville de fond en comble et évitez ainsi tous les coins pourris et inutiles pendant votre court séjour.

En gros vous visiterez le Chili comme si vous en étiez expert alors que vous le découvrez à peine. Cliquez ici pour en savoir plus.

Haydée Bouscasse

 

 

Share This