Tu souhaites te lancer ? Voici un guide de 3300 mots qui pourrait bien te servir longtemps : Le guide ultime (testé et approuvé) pour développer son business en freelance.
Clique sur ce lien pour l’obtenir au format PDF. C’est gratuit.

Haaaa ! Juillet – Août…

Pour certains ce sont les vacances.

Pour moi, c’est une nouvelle vie qui commence au Mexique.

Tandis que d’autres en profitent sûrement pour envisager de lancer leur business.

Le point commun à tout cela ?

Un projet !

Qui demande un plan d’action à mettre en œuvre (et à tenir) pour avoir des chances de succès.

Réussir son projet de vacances est plutôt simple :

  • Une destination exotique
  • Un logement pas trop cher
  • Quelques activités culturelles
  • Une plage à proximité

Succès garanti. :)

Réussir mon projet d’expatriation en nomade numérique est une autre histoire :

  • Identifier où et quand il fait bon vivre
  • Prévoir mes déplacements sur une année complète (visa run inclus)
  • Trouver des apparts tout équipés (lit douillet, WiFi rapide, cuisine décente)
  • Réserver des mois à l’avance
  • Dénicher les bonnes adresses et moyens de transport une fois arrivés
  • Chopper le rythme adéquat entre boulot et découverte…

Ça fait un paquet de paramètres à gérer.

Surtout à raison d’un trimestre par ville. Car tu peux multiplier les démarches par 4 sur l’année… et les imprévus qui ne manqueront pas de tomber.

Succès à long terme à vérifier.

Haydée Bouscasse au Mexique - Mérida

Pour l’instant, pas d’erreur.

Mérida nous convient plutôt bien pour profiter du Mexique tout en assurant nos business.

Reste à résister à la Junk Food omniprésente pour ne pas devenir gros comme 70 % des Mexicains. (Oui, oui, pourcentage véridique.)

Bref…

Et qu’en est-il pour le projet de l’entrepreneur en herbe ?

L’erreur fatale à la réussite d’un projet de business

Cette fois, les paramètres sont bien plus nombreux.

Tellement nombreux qu’ils perdent les nouveaux entrepreneurs et leur font faire une erreur qui ruine leurs chances de succès avant même de commencer !

Résumons leur approche pour se lancer…

ÉTAPE 1 – Ils se disent :

« Quelles sont les idées de business du moment qui déchirent ? »

ÉTAPE 2 – Ils font des recherches dans Google, puis commencent à écumer les articles de blog et sites d’entrepreneur.

Recherche meilleures idées de business dans Firefox

ÉTAPE 3 – YES ! Ils découvrent LE BUSINESS en vogue à potentiel de gain élevé (vente sur Amazon FBA, drop shipping, MLM, création d’un cours en ligne, etc.)

ÉTAPE 4 – Ils commencent à faire leurs calculs pour savoir en combien de temps ce business pourrait décoller.

« En obtenant 1000 clicks par jour sur Facebook… et en convertissant régulièrement 5% de ce trafic, j’atteindrai 10 000 clients en 6 mois… Héhé ! Gare à tes fesses Zuckerberg ! »

ÉTAPE 5 – Galvanisés par cette idée, ils achètent le bouquin ou le cours « miracle » en rapport avec leur idée et leur promettant de devenir riche dans l’année.

Tu les connais sûrement ceux-là. Tout est dans le titre :

Argent Rapide - Comment devenir riche en un temps record

ÉTAPE 6 – Ils commencent à consommer le produit et… ô stupeur, ils réalisent qu’il y a quand même un sacré taf à fournir pour faire décoller leur affaire.

« QUOI ?! Je dois faire tout ça ? »

Tout à coup, l’idée du business model qu’ils se faisaient passe de ça…

Le système pour gagner de l'argent rapidement en une étape

À ça :

  • Construire des produits
  • Créer des ebooks et des livres papier
  • Créer des vidéos et des audio
  • Créer un logicielTony Founs appeuré devant la montagne de travail
  • Faire du développement
  • Écrire des articles
  • Créer des pages de contenu pour le référencement
  • Créer des graphiques
  • Créer des listes de prospects à gérer
  • Segmenter
  • Prévoir un budget conséquent
  • Gérer et payer des affiliés
  • Faire sa comptabilité
  • Approvisionner ses fournisseurs
  • Payer des taxes
  • Faire la maintenance de son site
  • Faire du link building
  • Obtenir des abonnés à son blog
  • Apparaître dans des publications
  • Créer des pages de vente
  • Créer des formulaires de commandes
  • Mettre en place des pop-up
  • Créer des pages de captures
  • Créer des séquences d’emails
  • Faire du CPC (Coût par Clic)
  • Investir dans les Facebook Ads
  • Gérer son marketing direct
  • Communiquer avec ses prospects

AAAAAAAAAAAHHH !!!Haydee Bouscasse appeurée devant la montagne de travail

ÉTAPE 7 – Submergés par l’ampleur de la tâche, ils abandonnent… jusqu’au prochain BUSINESS MODEL SEXY qui les attirera à nouveau telles des moustiques sur une veine bien apprêtée.

Bref…

On efface tout et on recommence !

 
Commence par télécharger le guide ultime (testé et approuvé) pour développer son business en freelance en cliquant simplement sur ce lien. Il complète parfaitement cet article.
 

Les pièges de cette approche entrepreneuriale impulsive

Il y a un paquet de conneries à éviter dans le procédé ci-dessus.

Alors, laisse-moi commencer par les plus évidentes :

  1. Commencer un business qui ne prend pas en compte ses centres d’intérêt et compétences actuelles.
  2. Traquer la « super nouvelle idée de business » sans se concentrer sur la résolution du problème réel de certaines personnes.
  3. Être attiré par des systèmes promettant de rendre riche rapidement et sans effort.

Et la plus grosse erreur de toutes :

Ne pas passer à l’action ! Ne rien mettre en œuvre concrètement.

90 % des gens merdent complètement à ce niveau-là.

Ils ne font rien de l’information qu’ils consomment.

Quand bien même ils ont payé pour l’avoir.

Ils sont follement attirés par l’idée de business qui brille et les gains potentiels qu’elle peut générer…

Mais ne commencent jamais !

Et même s’ils se bougent le cul, ils devront éviter d’autres erreurs mortelles au démarrage de leur business.

Alors…

Comment éviter tous ces pièges ?

Commence par suivre mon cours gratuit pour trouver ton idée profitable.

Grâce à lui :

  1. Tu réaliseras un bilan de compétences à faire pâlir de jalousie Pôle Emploi.
  2. Tu sauras parfaitement identifier n’importe quel problème ou besoin réel.
  3. Et tu mettras en œuvre un plan basé sur les actions essentielles à ta réussite. Ni plus ni moins.

Tu éviteras donc de te submerger avec des tonnes de tâches chronophages et superflues.

Clique sur le bouton orange pour recevoir tes leçons :

Cours gratuit trouve ton idée de business profitable - travelplugin.com

Une fois ton idée payante découverte, commence par la vente de tes services en freelance.

Et sans quitter ton job pour le moment.

Pourquoi d’abord en indépendant ?

Parce que tu débutes, pardi !

Et tu ne tiens pas à te lancer dans la création d’un business tellement compliqué à gérer qu’il te découragera d’entrée.

Surtout s’il te demande de gros investissements en temps et en argent sans garantie de résultats à l’arrivée…

Pas encore convaincu ?

Alors, voici 9 arguments imparables qui prouvent que commencer ton business freelance en parallèle de ton travail est la meilleure stratégie à employer.

Tu comptes réussir ton projet de business, oui ou non ?

En clair, ne sois pas trop gourmand au début.

Commence petit et développe au fur et à mesure.

Et ne confonds pas le succès de ton entreprise avec celui d’une boîte du CAC40.

Car…

Que signifie réellement réussir son projet de business ?

La plupart des entrepreneurs en herbe pensent devoir lancer un business à la sauce Facebook, Amazon ou Airbnb dès le début.

Pourquoi ?

Parce qu’on leur met dans le crâne que leur business doit pouvoir générer 1 million (voire 10) au bout de 1 à 2 ans d’existence.

La vérité ?

La plupart de ces nouveaux entrepreneurs ont une définition biaisée de la réussite entrepreneuriale.

Probablement parce qu’ils n’ont jamais été confrontés à la réalité des chiffres… et du terrain.

Alors, que veut vraiment dire réussir ?

Démonstration.

Que ferais-tu avec 14k€ net par an en extra ?

Imagine…

Tu as réalisé avec succès toutes les étapes pour lancer ton business en parallèle de ton travail.

Et tu gagnes aujourd’hui un complément de revenu de 18 000 € par an.

À quoi pourrait bien ressembler ton business si tu décomposais cette somme ?

Cela donnerait 1 500 € par mois.

Ce qui représente :

  • 3 clients qui te payent 500 € par mois pour du coaching
  • Ou une prestation par semaine à 375 € dans ton domaine de compétences.

Retranche 345 € par mois de taxes en micro entrepreneur et te voilà avec 1 155 € mensuels en extra.

Près de 14 000 € net par an, sans pour autant quitter ton boulot.

Maintenant…

Que ferais-tu avec ces 1 155 € supplémentaires par mois ?

  • Tu pourrais payer tes factures tout en préservant ton revenu principal.
  • Tu pourrais t’acheter le nouvel iPhone à peine sorti plutôt que d’attendre 2 ans.
  • Tu pourrais mettre tout cet argent de côté pour financer les études de tes enfants.
  • Tu pourrais t’offrir des sorties dignes de ce nom et des restaurants aux p’tits oignons.
  • Tu pourrais payer le trajet à tes parents pour qu’ils viennent te voir et profiter de moments magiques avec eux.

Difficile à envisager ?

Alors, prends exemple sur Anne-Catherine, lauréate de notre cours premium 1k1mois.

Décidée à passer de salariée à indépendante progressivement, elle profite aujourd’hui de son revenu complémentaire pour financer l’achat et les travaux de son nouvel appartement.

Ce n’est pas assez sexy pour toi ?

Alors, pourquoi ne pas essayer ça :

L’hôtel Parrot Cay Como dans les Caraïbes.

L’hôtel Parrot Cay Como dans les Caraïbes.

Réputé pour être l’un des hôtels les plus luxueux du monde, cette merveille de sable fin regorge de villas somptueuses alignées face à l’océan.

Aurores et crépuscules s’équivalent dans leur divine teinte orangée. Et les plages privées sont d’une indescriptible beauté.

En découvrant ce petit coin de paradis au hasard d’une lecture, je me suis demandé :

« Mais combien peut coûter un séjour dans un tel endroit ? »

Et j’ai été très étonnée de ce que j’ai trouvé :

4 100 € pour une semaine tout inclus (avec l’aller-retour en avion, bien entendu).

Donc, si tu gagnais 14 000 € net en supplément, tu pourrais profiter de ce cadre idyllique 3 fois par an. Tout en gardant 1 300 € de côté pour tes cadeaux de Noël. :)

Comprends bien que je n’essaye pas de te convaincre d’acheter un billet vers une île des Caraïbes pour tes prochaines vacances.

Mais si pour toi, le bonheur consiste à te la couler douce dans un hamac, cocktail à la main, en observant paisiblement l’océan se jeter sur le sable blanc, alors peut-être que 3 voyages annuels de cet acabit te conviendraient.

Et si tu comptes assurer ton business à plein temps ?

Quand considéreras-tu avoir atteint le succès ?

  • Lorsque tu gagneras des millions ?
  • Lorsque tu vivras dans des palaces ?
  • Lorsque tu possèderas ton yacht ?
  • Lorsque le monde entier saura que tu es plein aux as ?

À toi de voir…

Pour moi, réussir mon projet de business, c’est gagner suffisamment bien ma vie tout en préservant ma liberté et mon autonomie.

Et faire un taf en adéquation avec mes valeurs.

Haydee Bouscasse en prison

Sans me soumettre à des horaires fixes dans un « bureau-prison ».

C’est gagner assez d’argent pour sillonner le monde tout en travaillant. Et m’imprégner de nouvelles cultures au rythme de la vie locale.

Voilà pourquoi j’ai décidé de devenir nomade numérique.

Et j’ai atteint mes objectifs au fur et à mesure, une petite victoire à la fois.

J’ai commencé par vendre mes services de webmaster en parallèle de mon travail à Paris.

Lorsque j’ai eu assez de clients pour quitter mon boulot, j’ai continué en indépendant pendant 6 mois en Amérique latine :

Haydee Bouscasse à Buenos Aires en mode freelance webmaster

Puis Tony m’a rejoint. Et après quelques mois en Asie, nous avons passé un an dans les Pays de l’Est pour développer Chèvre Chaud, notre business de stratégie de contenu :

Tony Founs et Haydée Bouscasse à Budapest - construction de chevrechaud.com - service de stratégie de contenu

Les 6 mois suivants, nous nous sommes expatriés à Taïwan afin de créer 1k1mois, notre cours en ligne destiné aux salariés voulant se lancer en indépendant en parallèle de leur travail :

Tony Founs et Haydée Bouscasse à Taiwan - construction cours 1k1mois pour gagner 1000€ par mois

Et nous avons enchaîné 15 mois au Portugal dernièrement pour pérenniser nos business :

Tony Founs et Haydée Bouscasse - Portugal

Aujourd’hui, à nous le Mexique pour de nouveaux projets !

Haydée Bouscasse et Tony Founs à Cancun - nouveaux projets de business

Pas besoin de devenir le prochain Facebook ni d’engranger des millions pour vivre la vie dont nous rêvons. Tant que nos business nous rapportent assez pour profiter de nos multiples expatriations tout en vivant confortablement.

Pourquoi je te donne tous ces exemples ?

Pour te prouver que les gens ont une idée complètement faussée de ce qu’est atteindre le « style de vie parfait ».

Beaucoup d’Occidentaux se tuent à bosser de 9h à 18h dans un taf qu’ils détestent.

Pourquoi ?

Parce c’est la définition même de la réussite sociale qu’on leur a servie toute leur vie.

Pire…

Parce qu’ils pensent que c’est ce dont ils ont besoin pour survivre à cette « existence imposée ».

Alors que mes exemples illustrent qu’une vie meilleure est possible pour beaucoup moins d’argent que tu le penses. Et qu’avoir un business peut t’amener à ça bien plus tôt que tu l’imagines.

Mon but est de recadrer ta perception du succès.

Pour te montrer combien il est facile de créer un business qui te permette d’obtenir ce que tu souhaites vraiment… sans te submerger avec un projet compliqué.

La réussite de ton projet de business dépend de tes objectifs

Pas du nombre d’euros que tu engranges chaque année.

Maintenant que tu as eu un avant-gout de ce que le succès peut ressembler pour toi, je veux que tu sois le plus clair possible avec toi-même concernant deux choses :

  1. Ton « Quoi ? »
  2. Ton « Pourquoi ? »

QUEL est ton objectif dans le fait de lancer un business ?

  • Payer tes factures ou tes dettes et disposer d’un revenu complémentaire ?
  • Gagner suffisamment d’argent pour pouvoir quitter ton job ?
  • Prendre des vacances dans tes « Caraïbes » à toi régulièrement ?

Une fois ce point clarifié, j’aimerais savoir…

POURQUOI veux-tu atteindre cet objectif ?

  • Veux-tu quitter ton taf et faire 5k€ par mois, être plus heureux, te concentrer sur tes clients et avoir la liberté de voyager avec ta famille ?
  • Veux-tu monter un business parce que ta mère et tes amis t’ont dit que tu n’en es pas capable et que tu souhaites leur prouver le contraire ?
  • Veux-tu donner des cours parce que tu adores enseigner et que tu veux enfin pouvoir te sentir utile pour les autres dans ta vie ?

Peu importe tes raisons tant qu’elles te motivent à fond.

De nombreux paramètres affecteront ta capacité à accomplir toutes ces choses.

Mais ton tout premier pas est d’être parfaitement clair avec ton « QUOI » et ton « POURQUOI ».

Puis de décider ce que tu vas faire pour y parvenir.

Tony Founs à Lisbonne

Afin de toujours rester sur ta voie.

Pas d’essayer de consommer plus d’informations.

Pas de te submerger avec un business qui te fait seulement miroiter l’argent à foison.

Voilà comment tu réussiras ton projet.

Que dois-tu faire dès maintenant ?

Une fois la lecture de cet article terminée :

  • Ferme tous les autres onglets de ton navigateur
  • Barre-toi de Facebook
  • Mets ton smartphone en mode avion
  • Et avant même de lire quoi que ce soit d’autre…

Écris tes réponses concernant ton « QUOI » et ton « POURQUOI » dans les commentaires ci-dessous.

Passe 5 minutes ou 5 heures (s’il le faut) pour répondre à ces 2 questions.

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Écris vite. Ne corrige pas trop. Et ne t’analyse pas pendant que tu le fais.

Mets tout à plat, même si tes mots te paraissent ridicules. Tes réponses n’ont pas à être définitives. D’ailleurs, elles changeront sûrement avec le temps. Ce n’est pas un souci.

Mais il est capital que tu les couches tout de suite à l’écrit.

Car ce que tu noteras ici est infiniment plus important que tout ce que je pourrais te dire de plus à présent.

 
Et n’oublie pas ton guide ultime pour développer ton business en freelance afin d’en faire bon usage dans les semaines qui viennent. Cliquez ici pour le télécharger.
 

Haydée Bouscasse
 
 

Share This