MAJ du 04 Septembre 2014

Google impose son enfant terrible au forceps et atteint le milliard de compte, dont 540 millions d’utilisateurs actifs début 2014.

Google+ n’est plus le désert annoncé au départ. La 3ème plateforme sociale la plus utilisée de France après Facebook et Youtube affiche une croissance impressionnante.

Voilà l’opportunité de développer une nouvelle source de trafic qui, sans vous embarquer dans le SEO pur, aura un impact majeur sur le référencement de votre blog.

L’intégration progressive de Google+ au réseau grâce aux services Google lui permet d’être la clé de voûte de l’écosystème du géant américain. Et malgré les rumeurs répétées de mort prématurée, G+ s’impose comme une plateforme incontournable.

Alors il est temps de vous construire une présence sur Google+ avant qu’il ne soit trop tard !

Cliquez sur la table des matières pour accéder aux différentes sections :

1 – Pourquoi utiliser Google+ plus que les autres ?
Chaque post Google+ génère sa propre URL
Bénéficiez de votre authorship, concept qui vous crédibilise
Anticipez votre Author Rank, il représente votre future réputation

2 – Créez et configurez votre réseau Google+
Renseignez votre profil personnel Google+ correctement
Créez un cercle par thème que vous suivrez dans vos « Contacts »
Créez votre page pro Google+
Associez votre page pro Google+ à votre blog
Associez votre page pro Google+ à votre chaine Youtube
Créez votre communauté Google+

3 – Authorship – Trois méthodes pour valider la paternité de vos contenus
Méthode 1 – Valider l’Authorship avec 2 liens
Méthode 2 – Valider l’Authorship avec 3 liens
Méthode 3 – Valider votre Authorship par mail
Testez l’intégration de votre authorship sur vos articles

4 – Faites vivre votre réseau Google+. Engagez-vous
Partagez votre blog avec Google+ grâce aux badges et boutons G+
Faites des posts pro sur Google+
Faites-vous connaître grâce à de bons commentaires

1 – Pourquoi utiliser Google+ plus que les autres ?


Parce chaque action et interaction que vous faites sur le calque social de Google est capturée, indexée et influe sur votre classement dans les recherches Google.

01.GooglePlusWall

Pour téléchargez le wallpaper, cliquez droit sur l’image et enregistrez-le sur votre disque dur.

Chaque post Google+ génère sa propre URL


Elle commence toujours par « https://plus.google.com/…. » et est référencée dans les résultats de recherche Google (SERP) de la même manière que l’url d’un de vos articles.

Tout ce qui suit implique d’être connecté à l’environnement Google via une adresse Gmail.

02.Bouton-personnalisation-G+

Aviez-vous remarqué les boutons de personnalisation de résultat apparus fin 2013 sur Google ?

Les résultats privés sont activés par défaut et visibles par tous. Donc, plus vous serez actifs et ferez « autorité » sur Google+, plus votre visibilité dans les résultats naturels personnalisés de Google sera grande.

La preuve : Voici une comparaison de ce que peut voir un internaute en première page avec la requête « plages de Crimée », avec et sans les résultats privés activés.

03.Résultats-privé-publics-G+

Ce principe est en train de bouleverser le référencement naturel de Google pour 2014.

Du coup, même s’ils aident à construire et renforcer votre image de marque, Twitter, Facebook et les autres réseaux sont des facteurs de classement moins importants que Google+, qui par son statut de rejeton de Dieu devient incontournable.

Bénéficiez de votre authorship, concept qui vous crédibilise


Depuis le 28 Août 2014 Google à supprimé le système authorship en lui-même. Celui là même expliqué ci-dessous :

Imaginez que tout ce que vous publiez sur le web, à partir de votre blog ou d’ailleurs, soit rattaché à votre signature personnelle : votre Authorship. Vous pouvez ainsi prouver qu’un contenu vous appartient bien en tant qu’auteur.

Le but était de lier toutes vos productions web à votre nom via votre profil Google+ pour en établir la paternité.

04.Article-reliés-à-G+

En identifiant et en privilégiant les auteurs les plus pertinents de leur domaine, Google favorise ainsi la qualité des publications du net.

Mais également votre visibilité sur Google : Vos visiteurs auront l’occasion de voir votre photo de profil G+ à côté de vos contenus dans les résultats de recherche.

05.Photo-SERP-2

Dommage car cette petite image d’auteur intégrée à votre richsnippet disposait pourtant d’un taux de clic de 47% plus élevé que les résultats de recherche sans paternité.

Mais le concept même d’identification des auteurs est toujours présent car il dépasse le cadre de Goggle. Et celui-ci sera peut-être susceptible de s’en servir dans le futur sans que nous ayons besoin de faire toutes les démarches du chapitre 3 de cet article.

Par contre, en tapant votre nom dans le moteur de recherche, un encart avec le nom de votre page G+ et le dernier post que vous avez partagé sur celle-ci s’affiche toujours sur la première page à droite.

06.Box-Auteur-SERP

Anticipez votre Author Rank, il représente votre future réputation

C’était la suite logique de l’authorship dans la chasse aux contenus de qualité menée par Google. Cette indicateur n’a jamais été clairement mis en place et son avenir reste donc incertain avec la disparition de l’authorship.

L’indicateur author rank mesure la réputation et la crédibilité d’un auteur dans ses thématiques de prédilection. Son score d’autorité est pris en compte dans l’algorithme SEO, faisant remonter les pages publiant ses articles.

Il est évalué en fonction de beaucoup de critères obscurs dont les plus connu sont :

  • Le Page Rank des sites sur lesquels vous rédigez et publiez vos articles
  • Le nombre de +1 comptabilisés sur Google +
  • Le nombre de cercles dans lesquels vous vous trouvez
  • La quantité et la qualité des liens externes qui pointent vers vos contenus
  • La fréquence de vos publications
  • Votre popularité et celle de vos contenus sur les autres réseaux sociaux
  • La qualité et la pertinence du contenu que vous publiez,
  • Le nombre de commentaires postés sur vos articles

Et sans doute bien d’autres critères visant à mesurer le niveau d’expertise de l’auteur dans une thématique particulière.

Google n’a jamais utilisé officiellement le mot « Author Rank ». Ce concept vient d’un brevet déposé en 2009 : L’Agent Rank.

Couplé à Pingouin et Panda, l’author rank fait du SEO une optimisation réfléchie et savamment dosée ainsi qu’une affaire de stratégie éditoriale.

Les auteurs n’ont qu’à bien écrire !

Comprenez que l’importance d’utiliser Google+ est toujour bien présente. Bien au-delà du réseau social, il reste le point central d’une transformation du référencement de votre blog et maintenant dans une moindre mesure de votre image sur Google.

Alors si vous ne voulez pas être largué voici le tutoriel Google+. Il vous permettra de maîtriser le futur leader des réseaux sociaux.

2 – Créez et configurez votre réseau Google+


Vous voulez vous servir à fond des capacités de Google+ ?  Il vous faut un profil, une page pro et peut-être même une communauté. Commencez par vous Créez votre compte Google avec une simple adresse Gmail à votre vrai nom.

07.Tony-G+

Renseignez votre profil personnel Google+ correctement


Votre compte Google vous donne automatiquement accès à votre profil personnel G+ que vous allez devoir personnaliser au mieux.

Donnez-lui vos vrais nom-prénom et loadez une photo reconnaissable de vous. Ce sont les conditions obligatoires pour bénéficier pleinement de l’authorship.

Vous n’êtes pas ici pour vous cacher derrière un fake mais bien pour vous faire un vrai nom sur la toile à travers votre blog et vos productions.

Donc :

  • Une photo en avatar (250×250)
  • Une image de fond en scrapbook (1080×608)
  • Soignez particulièrement description et présentation de la rubrique « Histoire » Dans « Bio »
  • Ajoutez vos comptes sociaux personnels dans la rubrique « Liens », « Autres profils »

08.Scrapbook G+_Toy

Créez un cercle par thème que vous suivrez dans vos « Contacts »


Évitez de vous disperser dans vos thèmes. Nous sommes rarement spécialistes de plus de 2 ou 3 domaines et le but est de vous faire une réputation solide sur un ou deux sujets précis.

Mais rien ne vous empêche de créer plusieurs cercles en rapport avec un thème, ou d’associer un profil à plusieurs cercles/thèmes :

Organisation cercles google+

 

Pensez à organiser minutieusement vos cercles en fonction des posts que vous ferez sur le réseau. Ils ne sont qu’une méthode de classement élaborée qui vous permet de cibler vos partages en fonction des intérêts de chacun. Vous pourrez ainsi poster pour un cercle ou des groupes de cercles.
A l’inverse vous pouvez poster pour un seul profil. Personne d’autre ne verra cette publication « secrète ».

Pensez également à rendre votre veille efficace : Séparez vos followers de ceux que vous suivez au quotidien pour rendre visibles plus rapidement les posts que vous voulez suivre en priorité.

Il est temps d’aller à la pêche aux blogueurs voyageurs pour remplir vos cercles. Commencez par fouiner dans les contacts des acteurs les plus connus de votre domaine et ajoutez-les à vos cercles. Les communautés de voyage sont également un bon vivier, inscrivez-vous.
Sinon vous pouvez toujours piocher dans mon cercle personnel de voyageurs.

Créez votre page professionnelle Google+


Là il ne s’agit plus de vous ni de vos passions personnelles mais de représenter votre blog !

11.Travelplugin-G+Créez votre page pro G+ ici. Pour votre blog de voyage, choisissez « Petite entreprise ou activité locale » et collez-lui le logo de votre site en image de profil. Renseignez l’onglet « Info » avec le même amour que pour la « Bio » de votre profil.

Donc :

  • Le logo de votre blog en avatar (250×250)
  • Une image de fond en scrapbook (1080×608)
  • Une description et une présentation de la rubrique « Histoire » de « Infos »
  • Ajoutez les comptes sociaux de votre blog dans « Liens », « Autres profils »

Vous pourrez ainsi relayer tous les articles de votre blog en les postant sur cette page mais également en partageant les articles d’autres blogs en rapport avec votre thématique.

Plus vous remplirez ces tâches soigneusement, plus vous serez pertinent dans le choix de vos partages, plus vous améliorerez votre Author Rank.

12.Scrapbook G+_Travelplugin

Gérez les cercles de votre page pro comme votre page perso en y ajoutant des personnes influentes. G+ n’est pas Facebook, pour votre crédibilité ne suivez pas n’importe qui n’importe comment.

Et puis il est plus facile d’interagir avec des cercles remplis de personnes engagées.

Associez votre page pro Google+ à votre blog

bouton coché

Ce petit symbole apparaîtra à côté de l’URL de votre blog sur votre page pro G+.

Cela certifiera aux internautes que c’est bien la page officielle de votre blog. Et le nombre de consultations que vous générez sera visible sous votre avatar.

En cherchant votre blog dans Google, les internautes verront un encadré avec le nom de votre page pro Google+ et le dernier post publié sur la droite des SERPs. Comme pour votre profil personnel ces infos sont visibles uniquement avec les résultats privés affichés.

13.Box-SERPs-travelplugin

1 – Sur la page pro Google+ / Insérez un lien vers la page d’accueil de votre blog

Cliquez sur l’onglet « Info » de votre page pro G+ et allez modifier votre rubrique « Liens ». Ajoutez l’URL de la page d’accueil de votre blog sous « Site Web ».

14.Validation-rel=publisher

2 – Sur votre page d’accueil / Insérez un lien vers votre page pro Google+

Sur la page d’accueil de votre blog, faites un lien vers votre page pro Google+ en lui ajoutant l’attribut rel=“publisher” :

Remplacez les informations en rouge par les vôtres.

<a href= »https://plus.google.com/104339997499649608647 » rel= »publisher »>Travelplugin sur Google+</a>

Ce qui donne avec votre url personnalisée G+ :

<a href= »https://plus.google.com/+Travelplugin » rel= »publisher »>Travelplugin sur Google+</a>

15.Validation-Blog-Page-pro-G+

 

Si vous avez le plugin SEO de Yoast

Copiez/collez simplement l’url de votre page pro G+ : « https://plus.google.com/+Travelplugin » dans l’onglet Google+ de la partie réseaux sociaux.

16.Yoast-Publisher

Associez votre page pro Google+ à votre chaine Youtube


Croqué par Google en 2006, Youtube est tellement lié à G+ que leurs systèmes de commentaires ont fusionné. Imaginez le nombre d’outrés contraints de s’inscrire sur Google… 100 000 signatures sur la pétition de Chance.org.

La révolution contre l’environnement « Big Goggle » n’est pas gagnée. :)

Mais vous vous en foutez, tout ce que vous voulez c’est créer votre chaine Youtube à partir de votre compte. Voilà qui est fait.

Créez votre communauté Google+


Récapitulons. Votre Page perso vous représente en tant que personne tandis que votre page pro représente votre blog de voyage. Reste votre Communauté qui fédère ses membres autour de discutions basées sur le voyage.

17.Communauté-G+ LamasA quoi va servir cette communauté et quel va être son sujet précis ?

Trouvez un thème en adéquation avec votre blog ainsi qu’un nom différent de votre page pro pour éviter la confusion.

Ajoutez :

  • Le logo de votre communauté en avatar (250×250)
  • Une petite description en dessous. Le Slogan
  • Une explication plus précise de sa raison d’être dans l’à propos
  • Des catégories pour les futurs posts publiés.

Ordonnez les différents types de publications que vous allez retrouver sur votre groupe. Idéalement, essayez de poster un peu dans chacune d’entre elles. Votre communauté est un lieu de partage et d’échange que vous devez animer régulièrement au même titre que vos deux profils.

N’hésitez pas à publier des règles pour bien orienter vos futurs membres. Et quand votre communauté sera assez grande vous pourrez y ajouter d’autres modérateurs que vous-même.

Aller, comme je suis un mec sympa, je vous laisse ce tutoriel pour savoir comment créer et animer une communauté Google +

3 – Authorship – Trois méthodes pour valider la paternité de vos contenus

Depuis la suppression de ce système par Google le 28 Août 2014, vous n’aurez plus besoin de valider la paternité de vos contenus via votre authorship personnel.

Maintenant que toutes vos pages sont créées et correctement remplies, vous allez pouvoir mettre en place votre marquage Google Authorship. Après l’association de votre blog à G+, c’est à votre tour.

La validation de l’authorship s’effectue par double validation de liens :

  • Insertion d’1 lien depuis votre profil G+ vers votre blog
  • Insertion d’1 lien depuis votre blog publicateur vers votre profil G+

Méthode 1 – Valider l’Authorship avec 2 liens


Validation pour un blog à auteur unique avec l’attribut rel= »author ».

18.Authorship-Auteur-unique

1 – Sur votre profil Google+ / Insérez un lien vers la page d’accueil de votre blog

Cliquez sur la « Bio » de votre profil G+ et allez modifier votre rubrique « Liens ». Sous « également auteur de », faites « Ajouter un lien personnalisé »

Entrez le nom et l’URL de la page d’accueil du blog sur lesquels vous publiez.

19.Auteur-unique-G+

2 – Sur votre article / Insérez un lien vers votre profil Google+

A chaque publication d’article, rendez cliquable votre nom-prénom en signature avec un lien pointant vers votre profil G+ en lui ajoutant l’attribut rel= »author » :

<a href= »https://plus.google.com/107172628176379785412 » rel= »author »>Tony Founs sur Google+</a>

Remplacez les informations en rouge par les vôtres.

Le même code fonctionne aussi bien avec votre url personnalisée G+ qu’avec les chiffres :

<a href= »https://plus.google.com/+TonyFouns » rel= »author »>Tony Founs sur Google+</a>

Méthode 2 – Valider l’Authorship avec 3 liens


Validation pour un blog multi-auteur avec l’attribut rel= »me ».

20.Authorship-Multi-Auteur

1 – Sur votre profil Google+ / Insérez un lien vers la page auteur du blog

Cliquez sur la « Bio » de votre profil G+ et allez modifier votre rubrique « Liens ». Sous « également auteur de », faites « Ajouter un lien personnalisé »

Entrez le nom et l’URL de la page auteur du blog sur lesquels vous publiez.

21.Multi-auteur-G+

2 – Sur votre article / Insérez un lien vers votre page auteur

A chaque publication d’article, rendez cliquable votre nom-prénom en signature avec un lien pointant vers la page auteur du blog en lui ajoutant l’attribut rel= »author » :

<a href= »https://travelplugin.com/author/tony » rel= »author« >Tous les articles de Tony Founs</a>

Remplacez les informations en rouge par les vôtres.

3 – Sur votre page auteur / Insérez un lien vers votre profil Google+

Sur la page auteur dédiée à vous et tous vos articles faites un lien vers votre profil Google+ en lui ajoutant l’attribut rel= »me » :

<a href= »https://plus.google.com/107172628176379785412 » rel= »me »>Tony Founs</a>

Ce qui donne avec votre url personnalisée G+ :

<a href= »https://plus.google.com/+HaydéeBouscasse » rel= »me »>Tony Founs</a>

Méthode 3 – Valider votre Authorship par mail


Si vous êtes propriétaire d’un blog et/ou si vous possédez une adresse mail au nom du domaine sur lequel vous publiez, vous pouvez simplement valider votre authorship par mail.

22.Authorship-Validation-Mail

1. Allez sur la page d’association de contenu à votre profil Google+ et validez l’adresse mail que vous utilisez avec votre blog.

Dans mon cas, avec le domaine travelplugin.com, ce sera l’adresse toy@travelplugin.com.

Inscrivez-vous et validez le mail que vous recevez en retour. Google associera automatiquement votre site à votre profil G+.

2. Ajoutez votre nom – prénom en signature de tous les articles que vous publiez sur votre blog. Il doit être exactement le même que celui de votre profil Google+.

Ces 2 étapes suffisent à associer votre contenu à votre profil.

Et si tous ces codes vous gonflent

Il existe des plugins AuthorBox WordPress gratuits qui peuvent automatiquement implémenter l’Authorship à la fin de vos articles en plus de donner une description de l’auteur.

C’est le cas de Social Author Bio qui ira chercher votre lien G+ que vous avez renseigné au préalable sur le compte utilisateur de votre tableau de bord WordPress.

Dans la partie « Informations de contact » – « Google+ », indiquez l’URL de votre page Google+ :

https://plus.google.com/107172628176379785412

ou

https://plus.google.com/+TonyFouns

Remplacez les informations en rouge par les vôtres. Et virez les « /posts », « /about » ou « /u/0 » qui ne vous servent à rien dans le code.

Testez l’intégration de votre authorship sur vos articles


Une fois les validations effectuées, vous pourrez tester le résultat de vos manipulations sur la page de test des données structurées de Google Webmasters Tools avec vos liens.

23.Richsnippet
Si les données apparaissent correctement c’est que votre Authorship est bien configuré. Vous êtes bien reconnu comme auteur de votre production web !
Vous verrez votre photo apparaître à côté de votre richsnippet dans les résultats de Google en moins d’une semaine. Vous êtes fin prêt pour améliorer votre AuthorRank.

Et si ce n’est pas le cas référez-vous à cette infographie pour identifier et résoudre votre problème.

24.Authorship-resoudre-problemes

4 – Faites vivre votre réseau Google+. Engagez-vous


Vos profils sont opérationnels et votre Authorship est en place ? Cool ! Mais ce n’est pas fini.

Partagez votre blog avec Google+ grâce aux badges et boutons G+


25.Badges-SettingsLe but de toute votre mise en place est d’apporter de la visibilité à votre blog et de créer une interaction avec vos contenus.

Donnez à vos lecteurs la possibilité de vous partager le plus simplement du monde. Intégrez des boutons et des badges de suivi et de partage Google+ sur votre blog.

Badges Google+ et Insignes Communautaires de suivi

C’est le moyen le plus simple pour faire suivre vos 3 pages Google+ : profil perso, page pro et communauté.

Ces badges interactifs permettent à vos lecteurs de vous ajouter directement dans leurs cercles G+ sans jamais quitter votre blog. Essayez avec les nôtres :

Fabriquez vos propres insignes avec la page de création de Badge de Google. Ultra faciles à personnaliser et à mettre en œuvre, ils sont ergonomiques et ne ralentissent pas votre site. L’aperçu est là pour vous guider dans votre choix :

26.Badges-Divers Google+

Une fois votre modèle fabriqué, récupérez le code correspondant généré par Google et copiez le à l’endroit que vous pensez être le plus pertinent pour votre blog. Deux choix judicieux s’imposent :

Sur la bande de droite de vos pages

  • Dans votre tableau de bord WordPress, allez sur « Apparence » – « Widget »,
  • Sélectionnez le type de page sur lequel vous voulez insérer vos badges,
  • Choisissez le Widget « Texte », collez-y votre code et insérez le sur votre type de page.

A la fin de vos articles, en guise de signature

Si vous préférez remplacer votre signature « nom-prénom » par un badge optimisé. Collez le code à la fin de vos articles. Cela permettra aux lecteurs de vous ajouter à leurs cercles dès la fin de leur lecture.

27.Badge Signature-fin-article

Sinon vous pouvez simplement installer le plugin WP Google Authorship de Mervin Praison. En plus des widgets qu’il propose, il vous permet de coller les shortcodes suivants où vous le désirez :

Remplacez les () par des []

(google_authorship_icon) pour l’icône : [google_authorship_icon] (google_authorship_badge) pour le badge : [google_authorship_badge]

(google_authorship) pour la signature : [google_authorship]

Ils iront chercher les informations présentes sur votre profil utilisateur WordPress pour créer les badges, icônes et signature correspondants.

Les boutons de Partage et +1 de Google+

Bouton +1 : Equivalent au like Facebook, il ajoute simplement un + à votre article ou votre page.

Bouton de partage : Similaire à la fonction « Reshare » dans Google+. Celui qui clic dessus partage votre article sur son réseau.

Ces boutons permettent l’attribution de +1 et de Partages sur Google+  sans quitter votre page.

Chaque clic crée un nouveau lien pointant directement sur votre blog. Plus vous aurez de liens, plus vous serez privilégié dans les recherches Google+.

Choisissez vos propres boutons avec la page de création de boutons +1 et la page de création de boutons de partage, basées sur le même principe que la création de badges. Un large choix s’offre à vous :

28.Boutons-Google+

Une fois votre modèle choisi, copiez le code généré par Google et collez-le aux endroits stratégiques qui permettront aux lecteurs de vous attribuer des + ou de partager vos articles :

En début et en fin d’article

C’est la méthode d’encadrement du post. Elle permet un taux d’engagement maximum.

Sur Travelplugin, les boutons de fin de post sont intégrés à la boite d’inscription à la newsletter gérée par le plugin « OptinSkin ».

copie écran optinskin pat flynn_bleu

Dans une barre flottante de partage sur vos réseaux sociaux

S30.ShareBarituée sur la bande de gauche de votre blog, cette barre est également gérée par un plugin. Il y en a des tonnes ! Voici notre choix : Sharebar WordPress plugin.

Une fois le plugin installé, allez dans le menu « extensions » du tableau de bord WordPress et activez-le. Vous n’aurez plus qu’à y choisir quels réseaux incorporer à la barre.

Celle-ci se déplace en même temps que vous scrollez l’article vers le bas et vous permet de partager à n’importe quel moment.

Sachez que les posts Google+ sont référencés très rapidement. Les connectés à Gmail verront en priorité les posts « plussés : « +1″ » par leurs contacts ainsi que des posts G+ partagés de manière pertinente. C’est le fameux mode « résultat privé affichés », pratique pour trouver rapidement des résultats proches de vos attentes.

Un blog qui prend une plombe à charger c’est chiant et nous voulons pourtant tous que nos articles soient partagés facilement sur les réseaux. Parmi les nombreux plugins WordPress de boutons de partage, WPSocialite permet de charger les boutons seulement en cas de scroll ou de passage de la souris dessus.

Faites des posts pro sur Google+


C’est maintenant que le travail quotidien commence. :)

Créez de l’engagement en postant au moins une fois par jour et maintenez votre réseau actif.

Pas facile ? Rassurez-vous, grâce l’organisation sérieuse de vos cercles et à vos contacts engagés, il vous sera facile d’avoir une veille efficace. Vous trouverez des tonnes d’articles, photos et vidéos à partager.

Chaque utilisateur choisit qui il veut voir apparaitre dans son fil d’actu en deux secondes. Il peut même contrôler la fréquence ou le mode de réception des notifications pour chaque post. Alors soyez pertinent ! Pas question de liker un « lol-cat » ou d’attribuer un « plus » à un partage bidon.

Oubliez aussi les posts sponsorisés et autres entourloupes vous permettant d’augmenter vos stats sans engagement sérieux, ici ça n’existe pas.

Pensez micro-blogging

Voyez votre post comme un mini-article puisqu’il est référencé par google. Car bien souvent la majorité des gens ne fait que lire votre message sans cliquer sur le lien proposé.

Voici l’exemple d’un bon post :

31.Post pro sur G+

Intégrez votre pièce jointe (photo, lien, vidéo ou événement), tout de suite avant d’écrire votre texte. En cas de fausse manip vos écrits seront toujours modifiables, pas votre attachement.

Comme cette infographie l’indique, les étoiles, tirets du 6 et tirets du 8 vous permettent d’adapter la mise en forme de votre texte. Ils sont également combinables. Mais il y a beaucoup d’autres raccourcis clavier utiles qui vous feront gagner pas mal de temps.

Avec qui partager-vous votre post Google+ ?

Vous pouvez poster de deux manières différentes : Public ou Privé

32.Boite-partage-G+

33.PublicVotre post est visible pour tous ceux qui consultent votre profil et peut ressortir sur les résultats de recherche de Google+

34.Vos-CerclesVotre post est visible pour la totalité des personnes ajoutées à vos cercles qui consultent votre profil.

 

Votre pos35.Cercles-étendust est visible par toutes les personnes présentes dans vos cercles et également par celles présentes dans leurs cercles. (1er
niveau)

36.CercleVotre post ne sera visible que par les personnes présentes dans votre Cercle Voyageur et qui consultent votre profil.

37.CommunautéVotre post sera uniquement visible par les personnes inscrites à la communauté Lamas Nomades et qui se rendront sur son fil d’actu.

Attention ! Vous ne pouvez pas partager un post qui mélange Cercles et Communautés. C’est soit l’un soit l’autre. Mais rien ne vous empêche de faire plusieurs posts afin de diffuser votre partage sur tous les cercles concernés et les communautés intéressées.

Du coup si vous postez sur beaucoup de communautés pour promotionner vos articles, votre profil se retrouvera avec plein de partages identiques qui se suivent. Pas terrible…

Alors pour ne pas passer pour un spammeur :

  • Allez dans « Paramètres »
  • « Profil » et décochez : Afficher les posts de vos communautés Google+ dans l’onglet Posts de votre profil Google+

Faites-vous connaître grâce à de bons commentaires


38.CommentairesCe n’est malheureusement pas uniquement en postant que vous susciterez de l’engagement. Surtout si vous venez d’arriver et que personne ne vous connait. Seuls ceux qui vous ont ajouté à l’un de leurs Cercles peuvent voir vos posts apparaître dans leur fil d’actualité.

Soyez actif avec ceux que vous suivez : Faites des plus, partagez et commentez ! Et pas pour dire : « Super posts, j’adore. » Lancez des débats et rebondissez en faisant des remarques pertinentes.

Faites des commentaires sur des articles de qualité et partagez-les sur votre profil : Faites de la curation.

Et restez au maximum dans vos thématiques de prédilection pour renforcer votre expertise auprès de Google.

Certain plugin vous permettent d’intégrer les commentaires de Google+ directement sur votre blog. Fonctionnalité déjà intégrée sur la plateforme Blogger, propriété de Google.

Comments Evolved for WordPress est sûrement le plus populaire et le plus puissant. Il intègre les commentaires de G+, WordPress et Facebook de façon transparente grâce à son système d’onglets.

39.Comments-G+-for-Wordpress

Pensez à relancer les discussions en essayant de terminer votre texte de post ou votre commentaire par une question. Et mentionnez les contacts que vous voulez mettre dans la boucle afin qu’ils participent à la discussion ; cela évitera qu’ils passent à côté de vos publications et interactions.

Y’a plus qu’à !

Une fois que vous aurez maîtrisé toutes les parties de ce guide vous pourrez vous attarder sur les Hangouts et les évènements Google+, outils très pratiques pour fidéliser vos abonnés et mieux les connaître.

Google+ est une usine à gaz tellement monstrueuse que je ne pouvais m’attarder sur toutes ses fonctionnalités.

Pour aller plus loin je vous conseille d’utiliser le centre d’aide officiel de Google+. Il vous permettra de disposer d’un mode d’emploi salvateur quand vous bloquerez sur une tâche ou une fonctionnalité.

Tout recommencer à 0 sur un réseau social peut paraître effrayant au départ, comme tout nouvel apprentissage. Mais si vous ne vous investissez pas cette année sur Google+, vous risquez de prendre un retard considérable sur les autres. Et pour un blogueur censé utiliser au mieux les réseaux, faire l’impasse sur l’une des plateformes sociales la plus utilisée au monde équivaudrait à se tirer une balle dans le pied.

Mais ce n’est pas votre cas puisque vous êtes arrivés jusqu’ici. :)

Bravo et à bientôt sur Google+ !
 
Tony Founs

 
 

Share This